Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Peter Gabriel: Growing Up Live

Critique
Synopsis/présentation
Cette enregistrement fut fait sur deux jours, les 12 et 13 mai 2003 à Milan, expressement en vue de cette sortie DVD. Le montage final donne un excellent aperçu de ce que fut la tournée Growing Up Live 2002/2003. Encore une fois, Robert Lepage assura la mise en scène. Le tournage a été confié à Hamish Hamilton, véritable spécialiste du genre, à qui l'on doit les tournages de U2: Elevation 2001 Live From Boston (2001), Madonna Live: Drowned World Tour 2001 (2001) et U2 Go Home - Live from Slane Castle.

Voici la liste des chansons interprétées:

1. Here Comes The Flood
2. Darkness
3. Red Rain
4. Secret World
5. Sky Blue
6. Down Side Up
7. The Barry Williams Show
8. More Than This
9. Mercy Street
10. Digging In The Dirt
11. Growing Up
12. Animal Nation
13. Solsbury Hill
14. Sledgehammer
15. Signal To Noise
16. In Your Eyes
17. Father, Son


Image
L'image est présentée au format approximatif de 1.78:1 d'après un transfert 16:9.

Plus de vingt-six caméras ont été employées pour filmer ce concert. Vraisemblablement, le tournage a été fait sur support numérique, à l'aide de caméra HD (haute définition, 24p?). Le matériel source employé ne présente aucun parasite (taches, rayures et ou points).
La définition générale est d'un bon niveau, sans être nécessairement de référence. Le rendu des détails et textures est tout à fait correct, bien que parfois, l'image paraisse un peu douce et sans mordant. L'étalonnage des couleurs est pratiquement un sans faute. La palette de couleurs est, comme pour nombre de spectacle pop/rock, très variée allant de bleu tout en nuance (Sky Blue) à des rouges intenses (Red Rain). La restitution de cette palette laisse place à des couleurs pures et brillantes. Le niveau des noirs est correctement ajusté, sans fluctuation. Le contraste est parfaitement géré, ce qui ici aurait pu être ici problématique. Les parties sombres sont convenablement rendues, laissant voir des dégradés corrects, mais qui coupent parfois un peu promptement.

Après l'horrible transfert de Peter Gabriel: Secret World Live, on ne pouvait qu'espérer mieux avec cette édition. La partie numérique est effectivement d'un meilleur niveau, mais n'est pas parfaite. On remarque en effet des traces de compression comme mouvances dans les arrières plans et la présence macroblocs (parfois évidents).


Son
Trois bandes sonores sont disponibles; Dolby Digital 5.1 (448 Kbps), DTS (1536 Kbps) et Dolby 2.0 stéréo (192 Kpbs).

Comme pour Peter Gabriel: Secret World Live, on a préféré travailler depuis les sources en entrée de console. Le son est donc évidemment très propre et net. À la différence par contre du travail fait pour Secret World Live, le son a, plus globalement, gardé une sonorité typique de concert. La dynamique est bonne, livrant un son qui n'est pas sans manquer d'impact et d'attaque. Le son est également d'une excellente fidélité, permettant d'apprécier à sa pleine valeur la subtilité du jeu des musiciens. Les basses sont fortes et bien rendues, surtout avec le mixage DTS. Les extrêmes-graves sembent avoir été un peu accentuées.
On se questionne par contre sur les choix fait au mixage. Un concert est une expérience où un champ sonore prend force devant nous, vers l'avant. Il est donc logique que pour un mixage 5.1 les canaux d'ambiophonies (ou arrière) ne reproduisent qu'un subtil retour de son (et les bruits de la foule). Or ici on a chosit d'utilisé les canaux d'ambiophonies pour plus que cela. Par exemple lors de l'interprétation de Secret World (chapitre 4), lorsque Peter Gabriel joue de la tambourine, le son de la tambourine circule sur 360 degrés. Cet effet sonore est appuyé, mais heureusement pas trop. Cependant, ceci ne correspond pas à l'expérience sonore vécue en concert. On utilise aussi les canaux d'ambiophonies pour renforcer l'atmoshère de certaines pièces, notamment Growing Up.
Pourquoi ne pas avoir proposé deux mixages? Un respectant l'expérience sonore vécue en concert et l'autre agrémentée d'effet de mixage (comme pour cette édition)?
Les basses sont fortes et puissantes. On pourrait aussi reprocher à ce mixage des extrêmes graves parfois trop appuyées.

Entre les deux mixages 5.1, on préfère celui au format DTS (plein débit 1536 Kbps). Le son est nettement plus précis et détaillé. De plus, les basses ont une meilleure tenue, plus solide et serrée. On peut oublier la bande-son Dolby 2.0 stéréo, car la dynamique est diminuée et le son beaucoup moins précis.


Suppléments/menus








Conclusion
Malgré quelques choix artistiques qui ne plairont pas à tous (la superposition d'effets vidéos sur les images), voilà tout de même une assez bonne captation du spectacle de la tournée Growing up.
Y'a-t-il trop de matériel sur un seul et même disque? Une chose est sure la partie numérique du transfert pose problème. La bande-son DTS est d'une excellente fidélité et très détaillée. La partie suppléments est un peu faible, on aurait aimé en savoir un peu plus sur la production de cette tournée.


Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,7/5
Auteur: Mathieu Daoust

Date de publication: 2003-11-28

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40X81, Récepteur Pioneer Elite VSX-07 TX, Lecteur DVD Pioneer Elite DV-37, enceintes Paradigm, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Peter Gabriel: Growing Up Live

Année de sortie:
2003

Pays:
-

Genre:

Durée:
minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):
-

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal Music Canada

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Dolby Digital 5.1
DTS
Dolby 2.0 stéréo

Sous-titres:
Anglais
Espagnol
Portugais

Suppéments:
Segment portant sur la tournée Growing Up, galerie de photographies et partie DVD-ROM

Date de parution:
2003-11-18

Si vous avez aimé...