Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

8 Mile (Uncensored)

Critique
Synopsis/présentation
Jimmy Smith Jr. (Eminem) est un jeune blanc vivant dans un quartier délâbré de Detroit, qui a pour rêve de devenir un des plus grands rappeurs du monde. Le parcours sera semé d'embûches: rivalités entre gangs, alcoolisme de sa mère, trahison...



Image
L'image est présentée au format respecté de 2.35:1 d'après un transfert 16:9 (ou anamorphosé). Une édition offrant l'image au format plein écran (1.33:1) est aussi disponible.

L'interpositif ne présente aucuns parasites ou défauts. La définition générale de l'image est excellente. On peut voir des textures et détails précisément reproduits malgré la présence de grain (imputable au traitement de la pellicule). La balance de couleurs, volontairement altérée, est constante et sans fluctuation. Les couleurs sont riches, vibrantes et bien délimitées. Les dégradés sont fluides et bien détaillés tandis que des noirs profons donnent une bonne assise à l'image. Le contraste a été volontairement accentué afin de donné plus d'impact et d'intensité à l'oeuvre.

Seule ombre au tableau, un effet de miroitement (shimmering) visible lors de quelques plans.


Son
Cette édition offre pas moins que cinq bandes-son différentes: Anglaise (DTS, Dolby Digital 5.1, Dolby 2.0 Surround), française (Dolby Digital 5.1) et espagnole (Dolby 2.0 Surround)

La bande-son principale est dynamique et riche. Le son se déploie avec force et puissance. L'immersion sonore est complète avec un usage bien réussi des canaux arrières où, en plus de la trame-sonore, on entend de nombreux sons d'ambience et d'effets localisés. L'intégration de la trame sonore, essentielle à ce film, brille par sa justesse (des morceaux de Rap trop en appui aurait gâché ce mixage). Il va sans dire que la fidélité des pièces musicales n'est jamais remis en cause. Les dialogues sont toujours intelligibles, bien que quelques fois un peu en retrait. Les basses sont riches et pleines tandis que l'utilisation de canal .1 (LFE), sans être agressive, est soutenue.

Il est important de noter que le doublage francophone n'est que pour les dialogues: les scènes de rap n'ont pas été traduites. C'est dans de pareil moment qu'on aurait voulu avoir accès à un sous-titrage en français. Malheureusement, seuls des sous-titres anglais sont inclus.


Suppléments/menus








Conclusion
Techniquement, cette édition est réussie autant pour l'image que pour le son. Malheureusement, la Universal a été un peu radine côté suppléments. Il s'agit tout de même d'un achat recommendable, à condition d'aimer la prose de Marshall Mathers.
Soulignons que deux autres éditions, l'une au format respecté et l'autre non, offrent des suppléments censurés.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,4/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2003-04-01

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 JVC AV-36330, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Pioneer HTD-510-B.

Le film

Titre original:
8 Mile

Année de sortie:
2002

Pays:

Genre:

Durée:
111 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise DTS
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Duels de rap, documentaire, entrevue, vidéoclip, filmographies et bande-annonce

Date de parution:
2003-03-18

Si vous avez aimé...