Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Killer Tomatoes Strike Back

Critique
Synopsis/présentation
Après avoir survécu aux attaques des tomates tueuses par le passé, voilà que la population américaine doit encore une fois faire face à cet envahisseur végétal. Cette fois-ci, c’est par l’entremise d’un animateur de télévision (John Astin) qu’elles préparent leur invasion. Ce dernier utilise les média pour alimenter un mouvement de faveur envers les tomates. Pendant ce temps, de nombreux meurtres sordides et actes criminels divers surviennent, et tous pointent du doigt les tomates. Pour résoudre ces mystères, un détective loufoque (Rick Rockwell) et une tomatologiste (Crystal Carson) coopèrent, malgré leurs points de vue extrêmement divergents.

Si la jaquette de ce titre DVD est ironique, c’est tout simplement pour démontrer que ce film n’est qu’une vulgaire parodie des films d’horreur comme The Blob, Friday the 13th et autres. En aucun temps ce long métrage n’a la prétention de se prendre au sérieux, loin de là. Il s’agit d’un véritable film de série B.


Image
Le film est présenté au format d’image de 1.33:1 d’après un transfert 4:3 produit directement pour la vidéo, évitant donc la case cinéma.

Longtemps oublié, ce transfert montre indéniablement des traces de vieillissement. Dès le tout début du film, on constate quelques points blancs et parasites plutôt dérangeants. Heureusement, ceux-ci diminuent en intensité et en nombre au cours du film. La définition générale de l’image est loin d’être optimale et le niveau de détails s’en voit évidemment affecté. De nombreuses scènes paraissent floues et les textures sont difficilement discernables. En ce qui concerne les couleurs, la situation est à peine mieux. Alors que la palette est généralement bien rendue, quelques couleurs tendent à déborder. Le niveau de noir est correctement ajusté malgré quelques fluctuations. Pour les contrastes, ils semblent légèrement trop accntués par moments. Les dégradés bloquent souvent prématurément, menant à des noirs qui, heureusement, sont profonds et purs.

On ne peut pratiquement rien reprocher à l’aspect numérique de ce transfert. La compression est adéquate, ne laissant voir aucun halo ou autre défaut.


Son
Ce merveilleux film de série B offre la version originale anglaise au format Dolby 2.0 Stéréo et le doublage espagnol dans un format équivalent. Peut-être devrait-on dire à la Fox qu’un doublage français existe pour ce film puisque le studio semble l’avoir oublié… comme c’est souvent le cas.

Ici, comme pour le transfert vidéo, rien de bien impressionnant. L’âge du film, combiné à ses moyens limités, affecte la qualité du mixage sonore. On s’en doute, avec une bande-son stéréophonique, l’environnement sonore n’est pas aussi bien exploité que pour un format multicanal, même s’il ne s’agit que d’un mixage Surround. Ainsi, tout le champ sonore se limite évidemment aux canaux avants, avec très peu d’effets stéréophoniques. Les dialogues sont, pour la plupart, nets et intelligibles, mais ceux-ci s’effacent parfois sous la trame sonore ou sou des effets sonores trop bruyants. De plus, certaines paroles semblent étouffées. La trame sonore, typiquement de série B, est intégrée au mixage avec un manque flagrant de subtilité. Les basses n’ont pas tout l’impact souhaité et ne réussissent pas à supporter adéquatement certains des effets sonores.

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles, prouvant une fois de plus que la Fox ne veut pas des francophones comme clients.


Suppléments/menus








Conclusion
La toute première attaque des tomates tueuses, datant de 1978, offrait au moins un minimum d’originalité. La suite a été relativement bien accueillie, principalement par les amateurs du film précédent. Malheureusement, avec Killer Tomatoes Strike Back, c’est la débandade. Certes, tous ceux ayant œuvrés aux deux premiers opus sont de retours, mais l’originalité y est tout simplement absente. Le style humoristique se rapproche beaucoup plus des Zucker-Abrahams-Zucker que d’un style distinct. Mais bon, c’est un film de série B !

Comme plusieurs titres catalogues de la Fox, Killer Tomatoes Strike Back doit se contenter d’une édition de piètre qualité, autant un niveau du transfert vidéo que du mixage somme toute vieillissant. Notons qu’aucun supplément, outre quelques bandes-annonces, n’est disponible. Cette édition se réserve donc aux plus grands amateurs de ce film ou aux gens qui ont beaucoup de temps libres...


Qualité vidéo:
2,9/5

Qualité audio:
2,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
2,9/5

Note finale:
2,9/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2005-09-14

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Killer Tomatoes Strike Back

Année de sortie:
1990

Pays:

Genre:

Durée:
87 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-5 (simple face, simple couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby 2.0 stéréo
Espagnole Dolby 2.0 stéréo

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Bandes-annonces.

Date de parution:
2005-09-06

Si vous avez aimé...