Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Ghostbusters / Ghostbusters 2 (Giftset)

Critique
Synopsis/présentation
À New York, trois docteurs effectuant des recherches dans le monde du paranormal fondent leur propre agence d’extermination de revenants: S.O.S Fantômes. Mais étrangement, l’apparition de spectres de l’au-delà est beaucoup plus fréquente depuis un certain temps. Certes, ceci augmente énormément la popularité du trio Ghostbusters, qui fait maintenant la couverture des magazines Time et Newsweek, mais tout semble indiquer qu’il s’agit en fait d’un signe précurseur de la fin du monde. «Who you gonna call?»


Image
Avant tout chose, il importe de préciser qu’il ne faut pas se fier aux spécifications inscrites sur le boîtier car contrairement aux indications, le premier film est bel et bien offert au format d’image respecté de 2.35 :1 d’après un transfert 16:9 et non pas 1.33:1. Pour le deuxième film, le format est bien de 2.40:1 d’après, encore une fois, un transfert 16:9.

En comparant cette réédition avec celles parus précédemment, on remarque une amélioration du rendu de l' image autant pour le premier film que pour le second. Entre autre, on observe une diminution dans la présence de parasites et de taches sur le matériel source. Certes, quelques défauts mineurs sont encore visibles, mais rien de véritablement dérangeant considérant l’âge du film. La définition générale de l’image est excellente, mais évidemment loin d’être comparable aux récentes productions. Le niveau de détail est excellent, à l’exception de quelques plans d’ensemble un peu plus flous. Les textures sont fidèlement rendues. Au niveau des couleurs, on note une amélioration remarquable avec cette nouvelle édition. Alors que certaines scènes paraissaient trop rougeâtres ou, au contraire, bleuâtres avec l’ancien produit, nous avons maintenant droit à des couleurs beaucoup plus justes. On ne note aucun problème de sursaturation ou de débordement, un autre défaut qui affligeait la précédente édition. Par conséquent, les tons de peau semblent naturels. Le niveau des noirs est correctement ajusté. Autre avantage, les contrastes sont mieux gérés. Les dégradés paraissent fluides, mais bloquent encore prématurément par moments. Les noirs sont profonds et purs.

Numériquement, cette édition ne présente que très peu de défauts. On note un peu de fourmillement pour le premier film, mais pratiquement pas pour le second. Outre cela, on remarque parfois un léger effet fantôme dans certains noirs et c’est à peu près tout.


Son
Le premier film offre un remixage anglais Dolby Digital 5.1 et des doublages français et espagnols au format Dolby 2.0 Surround. Ne vous réjouissez pas trop vite, car la suite offre encore un remixage anglais Dolby Digital 5.1, mais seulement des doublages espagnols et portugais… Le français a disparu.

Ici encore, cette nouvelle édition promet une nouveau remixage 5.1 qui, ironiquement, est pratiquement identique à celui offert sur l’édition précédente. Les différences sont minimes, voire absentes. Règle générale, le dynamisme du mixage varie grandement en fonction de l’action vue à l’écran, alors que la spatialité n’est développée que sporadiquement. Les enceintes arrières reproduisent quelques sons d’ambiance, mais pratiquement aucun effet localisé. Le support de la trame sonore est pratiquement nulle et se limite à un vulgaire effet d’écho. Nul besoin de dire que le célèbre «Who You Gonna Call?» de Ray Parker Jr. n’a évidemment pas tout l’impact souhaité. Bref, la plus grande partie des effets sonores proviennent des canaux avants, avec une stéréophonie correctement exploitée (quelques transitions gauche/droite sont audibles). Les dialogues, considérant l’âge de l’enregistrement, paraissent nets et intelligibles, à l’exception de quelques paroles légèrement étouffées. Si le remixage 5.1 apporte un avantage, c’est surtout au niveau des graves qu’on le retrouve. Les basses supportent adéquatement le mixage en général et les extrêmes graves (canal .1, LFE) se font ressentir à plusieurs reprises.

Afin d’atteindre le plus grand public possible, les deux films peuvent être accompagnés de sous-titres anglais, français, espagnols, portugais, chinois, coréen ou thaïlandais. De plus, une piste de commentaires audio est disponible. Celle-ci permet d’entendre le réalisateur Ivan Reitman, le producteur Joe Medjuck et le scénariste/acteur Harold Ramis.


Suppléments/menus








Conclusion
La route a été longue avant que Ghostbusters ne prenne l’affiche. Originalement écrit par Dan Aykroyd et Harold Ramis, il aura fallu de nombreuses modifications, autant au scénario qu’au choix de acteurs, avant d’avoir un scénario final accepté. Mais avant même la sortie en salle, le succès de Ghostbusters était assuré pour différentes raisons: Trame sonore populaire, pratiques de marketing attirantes, auteurs en vogue, etc.

Comme toutes les rééditions, en bout de ligne, on finit toujours par se poser la question à savoir si l’achat en vaut la peine. Dans ce cas-ci, la réponse est «oui». Évidemment, le nouveau transfert vidéo en vaut la peine et le mixage sonore est loin d’être mauvais. Les suppléments sont également intéressants, mais dans le cœur de plusieurs québécois, le simple fait d’entendre Venkman dire «Zut, flûte, caca, boudin !» à l’arrivé du «Bibendum Chammallow» est une raison en soit d’acheter ce coffret. Dommage par contre que le deuxième film ne profite pas d'un doublage en français.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2005-08-19

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Ghostbusters / Ghostbusters 2

Année de sortie:
1984

Pays:

Genre:

Durée:
105 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Sony Pictures Home Entertainment

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby 2.0 Surround
Portugaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol
Portugais
Chinois
Coréen
Thailandais

Suppéments:
Livret de 28 pages, Piste de commentaire audio, scènes inédites, documentaire, deux dessins animés et bandes-annonces.

Date de parution:
2005-08-02

Si vous avez aimé...