Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Black Mask 2: City of Masks

Critique
Synopsis/présentation
Black Mask est toujours à la recherche d'un remède contre l'anormalité biologique qui lui confère ses supers pouvoirs. Il se retrouve confronté cette fois-ci à un groupe de terroristes voulant lâcher une bombe génétique sur la race humaine. Lors de son combat contre eux , il doit faire face à des catcheurs dont les capacités physiques ont été décuplées artificiellement et qui se transforment en mutants lorsque nécessaire.


Image
L'image est offerte au format respecté de 1.85:1 malgré sa parution directement en vidéo (sans passer par la case cinéma).

La définition générale s'avère de très bonne qualité et seuls quelques plans moins précis dénotent un peu de temps à autres. L'interpositif est propre et sans problèmes. Les couleurs parfois criardes sont tres bien rendues, toujours naturelles et constantes. Le contraste est lui aussi de bon aloi et permet à cette copie d'éviter toutes brillances inutiles. Les noirs sont profonds et permettent aux parties sombres de conserver une qualité quasi équivalente à celle des scènes diurnes.

La partie numérique du transfert est elle aussi de très bon niveau et permet à cette édition de passer à travers tous les défauts trop souvent générés par la non maîtrise de cette partie essentielle d'un transfert.


Son
Les deux bandes son disponibles sur cette édition sont en Anglais (DD 5.1 surround) et Français (DD 2.0 surround).

La bande-son anglaise est d'une dynamique excellente. Elle propose une présence et une spatialité réjouissantes, conformes à nos attentes. Le bon déploiement du champ sonore permet une bonne immersion grâce à une séparation des canaux bien gérée. La musique est toujours parfaitement intégrée au reste de la bande-son. Les enceintes arrières sont bien utilisées sans pour autant pouvoir rivaliser dans ce domaine avec les meilleures bandes-son actuelles. Les dialogues sont parfaitement rendus et toujours intelligibles. Les basses fréquences sont profondes, bien utilisées et offrent un supplément de corps à une bande-son déja bien solide.

Les sous-titres sont disponibles en Anglais, Français, Espagnol, Portugais, Coréen et Thailandais.


Suppléments/menus








Conclusion
Un édition techniquement excellente, tout à fait du niveau qu'on est en droit d'espérer sur une production récente. L'absence de suppléments est regrettable. Un film totalement déroutant où Tsui Hark retrouve seulement par instants la mise en scène très inspirée qui a fait sa réputation. L'aspect décousu et kitsch du film pourra agacer ou ravir selon le type de spectateurs.


Qualité vidéo:
3,4/5

Qualité audio:
3,4/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,0/5

Note finale:
3,0/5
Auteur: Stefan Rousseau

Date de publication: 2003-01-10

Système utilisé pour cette critique: Projecteur Sharp XV Z9000, Lecteur de DVD Toshiba SD500, Recepteur Denon, Enceintes Triangle, Câbles Banbridge et Real Cable.

Le film

Titre original:
Black Mask 2: City of Masks

Année de sortie:
2002

Pays:

Genre:

Durée:
101 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Columbia Tristar

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol
Coréen
Portugais
Thailandais

Suppéments:
Bandes-annonces

Date de parution:
2002-12-31

Si vous avez aimé...