Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Big Trouble in Little China (Special Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Comme bon nombre de film-culte, Big Trouble in Little China a atteint son statut légendaire bien des années après sa sortie désastreuse sur les écrans de cinéma. Quelques années passées à l'ombre sur les tablettes poussiéreuses des vidéoclubs permirent au film d'atteindre le recul nécessaire aux spectateurs pour bien saisir le côté déstabilisant et avant-gardiste du film. Ainsi, lentement mais sûrement le film a su gagner son auditoire qui, à prime-abord, s'était montré de glace devant l'ultime tentative de son créateur John Carpenter d'allier cinéma occidental et oriental dans une seule et même œuvre, chose qui n'avait jamais été faite dans une production d'une telle envergure. Aujourd'hui, le film n'a plus nécessairement le même impact. Le cinéma asiatique fait désormais parti des mœurs nord-américains, le succès du film Crouching Tiger, Hidden Dragon à l'appui. Mais en 1986, année où des héros comme Rambo figuraient en tête du box-office, le public n'était tout simplement pas près à suivre les aventures de l'anti-héros Jack Burton…
L'histoire de Big Trouble in little China est trop complexe pour que nous nous y attardions ici. De toute façon, cette nouvelle édition DVD s'adresse d'abord et avant aux fans du film qui attendent cette sortie depuis des années et qui, de toute façon, connaissent déjà l'histoire comme le fond de leur poche. Disons simplement que le film allie sensiblement tous les genres de cinéma, du western jusqu'au film d'arts martiaux, en passant par le drame d'horreur, le drame fantastique et, bien sûr, la comédie. Le tout se déroule à partir d'une prémisse de kidnapping sur fond de mythologie asiatique et de magie noire. On comprends aisément à quel point le film pouvait être déstabilisant pour l'auditoire de l'époque. Mais aujourd'hui, 15 ans plus tard, on ne peut qu'admirer l'audace avec laquelle John Carpenter à su manipuler les conventions et des genres en apparences hétérogènes pour en faire un produit original et d'une belle fluidité. Le tout est appuyé par une brochette d'acteurs se livrant au jeu avec une conviction désarmante, à commencer par Kurt Russell, qui insuffle à l'anti-héros maladroit une naïveté et une sincérité qui sont les bienvenues. Ne passons pas sous silence non plus la trame-sonore désuète composée par Carpenter lui-même et la magnifique direction artistique qui rend justice à l'imagination de l'auteur. Car sous ses allures de "blockbuster" américain, Big Trouble in Little China est bel et bien un film d'auteur qui fait figure de film-clé dans la filmographie du réalisateur.


Image
Bénéficiant d'un nouveau transfert anamorphique, Big Trouble in Little China n'a jamais eu aussi belle apparence depuis sa sortie au cinéma il y a déjà plus de quinze ans. Présenté en format original de 2.35:1, l'image est tout simplement superbe. Tout d'abord, la définition générale est excellente et laisse percevoir la richesse des détails. Les couleurs sont pures et vives, mais sans aucuns débordement ou sur-saturation. Les teintes de peau sont aussi justement rendues malgré la complexité des maquillages appliqués sur les comédiens. Les noirs sont généralement profonds, seules quelques scènes sombres souffrent de fourmillement.
L'interpositif utilisé pour ce transfert est d'une belle qualité, quelques grains seulement sont perceptibles et les anomalies sont mineures et peu nombreuses.


Son
Fox offre sur cette édition une belle variété de bandes-son, dont une en DTS 5.1 et une Dolby Digital 4.1. La différence entre ces deux bandes-son est bien mineures, alors que toutes deux offrent une utilisation des canaux arrières monomorphique. Dans le cas de la bande-son DTS, on a tout simplement encodé sur les deux canaux arrières la même piste.
Ces deux bandes-sons sont de bonne qualité, sans toutefois être exceptionnelles. La spatialité est adéquate, mais les effets d'ambiophonies manquant de dynamisme et d'énergie. Il sont d'ailleurs d'avantage utilisés pour établir l'atmosphère glauque et inquiétante du film que pour en mettre plein les oreilles. À ce niveau, la bande-sonore est efficace et justement mixée, et ce surtout depuis le champ sonore avant. Les dialogues sont tout aussi justement rendues, avec netteté et intelligibilité. Bien que ces bandes-son aient été encodées avec un canal .1 (LFE), l'utilisation des extrêmes graves est limitée.
Comme à l'habitude, Fox a inclus des bandes-son anglaises et françaises en format Dolby Digital 2.0, ainsi que des sous-titres en langue anglaise et espagnole.



Suppléments/menus
Les amateurs du film auront de quoi se réjouire puisque Fox ont investis temps et efforts pour nous offrir une édition attendue depuis des années. Bien que moins approfondie que l'édition de The Thing, (du même réalisateur), cette édition de Big Trouble in Little China offre néanmoins des suppléments nombreux et de belles factures répartis sur deux disques.
Le seul et unique supplément offert sur le premier disque est la piste de commentaires audio animé par John Carpenter et Kurt Russell. Ceux qui ont appréciés l'excellente piste de commentaires sur The Thing apprécieront à coup sûr cette nouvelle piste. Celle-ci demeure un plaisir à écouter du début à la fin, tellement le ton y est dynamique et enjoué. On aurait peut-être apprécié une piste au contenu plus technique, mais quoi qu'il en soit la discussion entre les deux hommes est intéressante et rarement ennuyante. Il est d'ailleurs amusant de discuter sans complaisance de leur carrière et même du milieu hollywoodien en général. Bref, cette piste constitue à elle seule un véritable petit bijou.
Vous retrouverez ensuite sur le deuxième disque l'essentiel des suppléments offerts sur cette édition. Commençons immédiatement avec les mauvaises nouvelles, le documentaire offert est en fait un court segment promotionnel d'une dizaine de minutes créé en 1986 pour faire la promotion du film. Il va sans dire que l'information y est pratiquement absente, le tout prenant tout simplement les allures d'une longue bande-annonce entrecoupée d'entrevues. Dommage....
Suivent ensuite une série de scènes dites coupées ainsi qu'une fin alternative, qui sont en fait des extensions de scènes déjà existantes. Bien que ces scènes ne sont que d'un intérêt plutôt moyen, on ne peut qu'être impressionné par la superbe présentation avec laquelle ces scènes sont offertes. Tout d'abord, un texte explicatif présente chacune de ces scènes avant de nous donner deux chois : tout d'abord de visionner les quelques plans supplémentaires de façon aléatoires, ou plutôt de visionner la scène complète avec les dits-plans réinsérés à l'endroit approprié. Du travail exemplaire dans les circonstances.
Vous retrouverez ensuite un supplément des plus intéressants sous la forme d'une entrevue avec le créateur d'effets spéciaux Richard Edlund. Encore une fois, la présentation de ce supplément est excellente, alors que vous avez le choix, via l'option multi-angle, de naviguer entre l'entrevue et une série de photos prises en coulisses appuyant les dires de M. Edlund. À noter que ces photos sont affichées en permanence en médaillon pendant l'entrevue, de sorte à ce que vous ne perdez rien de ce qui est montré. De tous les suppléments, il s'agit du plus informatif et complet point de vue technique.
Vous retrouverez ensuite les éternelles bandes-annonces pour le cinéma et la télévision, une galerie de photographies, ainsi que le vidéoclip ridicule d'une chanson du film interprétée par nul autre que John Carpenter et Nick Castle (Michael Myers dans Halloween). Le reste des suppléments sont offerts sous forme manuscrite. Tout d'abord, vous retrouverez d'excellentes notes de production créées en 1986 et traitant du tournage du film. Il y a ensuite deux articles complets et très informatifs préalablement publiés dans les magazines Cinefex et American Cinematographer. Plus qu'une simple retranscription, ces deux articles sont agrémentés de photographies et de courts segments vidéos. Par contre, il faut s'y attendre avec ce type de supplément, la lecture continue sur un téléviseur peut s'avérer laborieuse et la navigation y est limitée aux flèches de votre télécommande. Une seule question, pourquoi ne pas séparer l'information écrite en pages, accessibles en permanence au bas de l'écran ? Cette pratique est déjà utilisée dans la sélection de chapitres, et éviterait au lecteur d'avoir à passer sur chaque pages à partir du début pour se rendre à un endroit particulier d'un article.
À noter que quelques suppléments sont aussi cachés dans diverses sections, dont quelques bandes-annonces et même des images d'un jeu vidéo portant sur le film (autrefois sur Commodor 64) !



Conclusion
Sans aucun doute, cette édition saura plaire aux inconditionnels du film. Bien que la bande-son ne soit pas nécessairement à la hauteur des attentes, le reste des aspects techniques sont très satisfaisants, à commencer par l'excellent transfert vidéo. Les suppléments, bien que peu approfondies sur le plan technique, sont tout de même nombreux et surtout, habilement réalisé. On se demande néanmoins si la création d'une édition deux disques était justifiée pour un film et des suppléments somme toute plutôt courts, mais force nous est de lever notre chapeau à la Fox pour avoir pris le temps de produire une édition de qualité que fans attendaient depuis des années.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,4/5

Suppléments:
3,4/5

Rapport qualité/prix:
3,4/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2001-05-06

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Big Trouble in Little China

Année de sortie:
1986

Pays:

Genre:

Durée:
99 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise DTS
Anglaise Dolby Digital 4.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, scènes coupées, fin alternative, entrevue avec Richard Edlund, documentaire, galerie de photos, vidéoclip, Articles de magazines, Bandes-annonces

Date de parution:
2001-05-22

Si vous avez aimé...