Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Sling Blade (Collector's series - Director's Cut)

Critique
Synopsis/présentation
Après avoir passé les vingt-cinq dernières années de sa vie interné dans un hôpital psychiatrique pour avoir commis un crime sordide, le simple d’esprit Karl (Billy Bob Thornton) retrouve sa liberté. De retour dans son patelin natal, il se lie d’amitié avec un gamin et sa mère qui acceptent de l’héberger. La nouvelle quiétude de Karl sera toutefois menacée par le petit ami de la mère en question, un alcoolique au tempérament violent.

Sling Blade est la première réalisation du comédien Billy Bob Thornton (il en a aussi signé le scénario), et il s’agit sans conteste d’un début plus que remarquable. Thornton signe une œuvre profondément humaine avec une rare sensibilité, sans jamais qu’il ne tombe dans le piège du pathos. Sa mise en scène épurée, composée presque exclusivement de plans séquences, est entièrement au service des personnages. Outre la performance absolument formidable de Billy Bob Thornton (dans son meilleur rôle à ce jour), la distribution s’avère de tout premier ordre. La trame-sonore magistrale de Daniel Lanois insuffle au film un ton et une ambiance sans égal.

Il est à noter que la version du film offerte via cette édition DVD est une version allongée de 13 minutes. Malheureusement, ce nouveau métrage n’ajoute rien de bien intéressant à ce film et le rythme lent mais précis de la version originale s’en trouve un peu affaibli.


Image
Le film nous est ici présenté au format respecté de 1.85:1 et d’après un transfert 16:9 de qualité moyenne, sans plus. Il est toutefois à noter que ce transfert est de bien meilleur niveau que celui de la précédente édition du film, parue en 2001.

L’interpositif employé pour ce transfert état dans un état plus que correct, mais qui trahi néanmoins plusieurs anomalies telles égratignures, grain et points blancs. Ces anomalies sont toutefois assez mineures et rarement distrayantes. La définition générale est très bonne. L’image est presque toujours nette, seuls quelques arrières-plans souffrent d’un manque de piqué à l’occasion. Dans l’ensemble, les détails et textures sont représentés avec précision. La restitution des couleurs est impeccable. Le cercle chromatique est respecté avec la plus grande précision, aucun débordement n’est à déplorer. L’apparence volontairement terne des couleurs a été respectée, la saturation est parfaitement équilibrée. Les tons de peau sont naturels. Le contraste sont très solides, sans pour autant être excessifs. Leur niveau est bien ajusté et ne fluctue jamais. Il en va de même pour le niveau des noirs, qui oscille à peine entre les 7.5 et les 8 IRE, comme il se doit. Il en résulte des noirs profonds mais malheureusement pas toujours nets. En effet, un subtil mais apparent fourmillement y fait une apparition récurrente. Les parties denses affichent des dégradés qui n’ont pas toute la précision voulue puisqu’ils bloquent trop rapidement.

La partie numérique du transfert est irréprochable. La numérisation ne trahie aucune perte (drop), et la compression a bénéficié de tout l’espace disque nécessaire pour éviter les macroblocs et autres défauts de compression.


Son
Deux bandes-son nous sont offertes : l’une en anglais (Dolby Digital 5.1) et l’autre en français (Dolby Surround 2.0). Des sous-titres anglais et espagnols sont également disponibles.

La bande-son multicanal anglaise (qui fait l’objet de cette critique) est entièrement au service du film. Sling Blade est un drame intimiste et contemplatif, et la bande-son respecte le ton du film sans jamais user d’effets gratuits et superflus. La dynamique du mixage est honnête mais sans plus, tandis que la spatialité est minimaliste. Le champ-sonore se déploie avec une profondeur honnête et ce, principalement des enceintes avants. Les canaux d'ambiophonies sont bel et bien sollicités mais très sporadiquement. En ce sens, l’ambiance aurait bénéficié d’une utilisation un peu plus appuyée des enceintes arrières, et l’immersion sonore n’aurait été que plus réussie. Les canaux arrières ne prennent réellement vie qu’avec l’intégration de la trame-sonore. Deux séquences sont particulièrement réussies, c’est à dire la scène où Karl raconte son crime à une étudiante au début du film mais surtout celle, en finale, où décide de régler le problème de son jeune ami. La trame-sonore y est immersive, profonde et bien mixée.

Les dialogues sont toujours naturels et intelligibles, pour autant que vous compreniez quelque chose au charabia de Karl. Les basses sont étonnamment bien gérées. Elles sont profondes, bien rondes et agressives. Le canal .1 (LFE) est intelligemment sollicité pour appuyer la musique à quelques reprises mais sans plus.


Suppléments/menus








Conclusion
Sling Blade est un véritable bijou de film et il était plus que temps qu’une édition DVD de qualité lui soit dédié. Ici, le transfert vidéo est satisfaisant et le mixage remplie son mandat, sans plus ni moins. Mais surtout au chapitre des suppléments que cette édition se distingue. À travers une piste de commentaires audio, un documentaire de 45 minutes et des tables rondes totalisant plus de 2 heures de métrage, vous y trouverez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le film et même sur la carrière de Billy Bob Thornton avant qu’il ne réalise ce projet. Une édition à ne pas manquer.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,4/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2005-08-29

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Sling Blade

Année de sortie:
1996

Pays:

Genre:

Durée:
148 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Alliance Atlantis

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Version allongée du film, piste de commentaires audio, documentaires, entrevues, tables rondes, scène coupée, images fimées en coulisses, copie de critiques.

Date de parution:
2005-06-07

Si vous avez aimé...