Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Pitch Black (Rated Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Va t'on un jour s'affranchir de l'influence qu'a eu Alien (1979) ? Pitch Black n'est pas le film qui renouvellera le genre science-fiction. Imaginez plutôt une combinaison entre Starship Troopers et Alien et vous avez l'essence de ce film. Sans compter quelques emprunts a Predator et Tremors...
Ceci étant dit Pitch Black n'est pas un pur navet, loin de là. On a vu pire dans le genre science-fiction récemment (i.e. Supernova). Le réalisateur David Twohy a créé un film qui dans une certaine mesure se tient. Un scénario pas trop débridé, un univers visuel crédible et un certain suspense. David Twohy c'est fait connaître surtout comme scénariste, il a collaboré au film The Fugitive, Waterworld et Terminal Velocity. Comme réalisateur il avait réalisé The Arrival (1996).
Un vaisseau spatial s'écrase sur une planète hostile où la lumière du jour brille perpétuellement. Les survivants en quête d'eau découvre un campement abandonné, on se rend vite compte que quelque chose a mal tourné sur ce campement, mais quoi? La seule issue sera de quitter cette planète le plus rapidement possible...
L'aspect le plus intéressant de ce film est son aspect visuel; par les décors et la mise en scène, mais surtout par la photographie. David Eggby, le directeur photo a effectué un travail remarquable, l'utilisation des optiques et de la couleur est habiles. Vous devinez que l'aspect de l'image est fortement stylisé.
L'interprétation est adéquate mais sans plus. Seul acteur qui se démarque est Vin Diesel qui joue le rôle de Riddick. On avait déjà pu voir cet acteur dans Saving Private Ryan ou il tenait le rôle d'Adrian Caparzo.
Ce film est offert en deux éditions; l'une censurée et l'autre non.



Image
Le film est offert en format original 2.35:1 d'après transfert anamorphique. La définition est excellente et laisse entrevoir toute la finesse des détails. Il n'y a pas de sur-définition des contours, conférant à l'image un aspect très naturel. Le rendu des couleurs est superbe, chose qui était primordiale pour ce film. On ne note aucune sur-saturation ou débordement. L'aspect stylisé ne permet pas d'évaluer la justesse du rendu.
Les contrastes sont parfois violent mais jamais au prix d'une perte de détails qui dérange. L'étalement des noirs est superbe et avec une belle profondeur.
L'image ne montre aucun signe de compression, on notera lors de certaines scènes quelques petits rares points blancs.



Son
Bizarre. On aurait cru pour ce genre de film avoir affaire avec une bande-son beaucoup plus agressive. Offert en anglais Dolby Digital 5.1 et DTS la bande-son est surtout active au niveau des enceintes avant. Les effets ambiophoniques sont utilisés parcimonieusement, on aurait souhaité une plus grande spacialité.
Malgré cela se dégage un fort dynamisme sonore, combiné à quelques effets canaux à canaux, efficaces. Les dialogues clairs et bien intégrés. La trame-sonore, sans être de référencé, appui bien l'action.
Sans afficher une supériorité écrasante la bande-son DTS est supérieure à la version Dolby Digital. On note une meilleure séparation en plus de basses mieux définies.
Une bande-son française de format Dolby Digital 2.0 est incluse. Inhérent au format 2.0 le dynamisme sonore est beaucoup moindre. Seule l'édition censurée inclue la bande-son française. La version non censurée offre des sous-titres en français. Puisque les sous-titres étaient disponibles pourquoi ne pas les avoir également offerts sur l'édition non censurée?



Suppléments/menus
Les parties les plus captivantes de ce DVD sont sans contredit les deux pistes de commentaires audio. La première piste fait place au réalisateur David Twohy et aux acteurs Vin Diesel et Cole Hauser. Le commentaire est plaisant, enjoué et met en valeur des acteurs qui ne semblent pas blasés du système cinématographique. La deuxième piste est composée des commentaires du réalisateur David Twohy mais cette fois acompagné du responsable des effets spéciaux Peter Chaing et du producteur Tom Engelman. Bien que le commentaire soit parfois trop une analyse des effets spéciaux il nous a semblé qu'au bout du compte on en apprenait plus sur la production du film.
On nous offre dans la section dite Bonus un documentaire promotionnel sur la réalisation de Pitch Black. D'une durée d'environ sept minutes ce segment est semblable aux centaines d'autres documentaires promotionnels produits chaque année par l'industrie Hollywoodienne. On y apprend peu et le ton est anecdotique.
Il est donné de voir ensuite un des suppléments le plus hors contexte jamais vus. Le Raveworld Pitch Black Event, on a voulu créer une symbiose Techno/Pitch Black avant la sortie du film. On nous montre les extrait de deux Raves où sont aux platines certains des DJ les plus connus (Carl Cox, Gene Farris et Nigel Richards). Si au moins la prise de son était de qualité...
Suivent les habituelles bandes-annonces, notes de production/biographiques et des recommendations de visionnement.




Conclusion
Pitch Black n'est pas le film qu'il aurait pu être. Il manque ce deuxième degré, ce message sous-jacent qu'Alien ou 2001 Odyssé de l'espace offraient.
Néanmoins Pitch Black est une détente agréable, professionellement réalisée. À noter une image de très belle qualité, tant esthétiquement que techniquement.



Qualité vidéo:
4,6/5

Qualité audio:
3,5/5

Suppléments:
3,0/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Mathieu Daoust

Date de publication: 2000-10-16

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40X81, Récepteur Pioneer Elite VSX-07 TX, Lecteur DVD Pioneer Elite DV-37, enceintes Paradigm, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Pitch Black

Année de sortie:
2000

Pays:

Genre:

Durée:
109 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1 EX
Anglaise DTS ES
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais (CC)

Suppéments:
Pistes de commentaires audio, documentaire promotionel, bandes-annonces, notes biographiques et de production

Date de parution:
2000-10-24

Si vous avez aimé...