Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Anomalisa

Critique
Synopsis/présentation
Après une première au Festival du Film de Telluride en 2015, Anomalisa est devenu peu après le premier film d'animation à obtenir le prix du jury au Festival du Film de Venise. Réalisé par Charlie Kaufman et Duke Johnson, le long métrage réunit les univers décalés du célèbre scénariste américain et le talent d’un spécialiste en animation image par image. Salué par la critique à travers le monde, le deuxième film où Kaufman incarne le rôle de réalisateur est une puissante fable des temps modernes.

Mari et père de famille, Michael Stone est en visite à Cincinnati afin de donner une conférence sur son dernier livre dans un hôtel. Il fait alors la rencontre de Lisa, une inquiète, mais charmante jeune femme qui transformera son séjour et son existence morne et routinière.

Présenté comme un film d’animation pour adultes, Anomalisa cache bien plus que cette étiquette réductrice qui ne saurait que faire référence à la scène de sexe explicite entre les personnages de Michael et Lisa. S’il démarre de manière plutôt conventionnelle, exposant la morosité du quotidien du protagoniste, le film révèle lentement ses surprises et séduit par les étonnants choix des deux réalisateurs. En effet, on devine dans cette première partie que tous les autres personnages, excepté Lisa, possèdent le même visage et la même voix (celle de Tom Noonan).

Par contre, après la nuit que Michael et Lisa partagent ensemble, Anomalisa épouse de manière définitive son étrangeté et son allégorie moderne. Pas de doute, le spectateur reconnaît les traces de Kaufman. Le récit prend alors plusieurs risques, notamment une scène de rêve délicieusement absurde. Mais le foudroyant réalisme de l’entreprise – une première dans l’œuvre du scénariste – prévaut et laisse doucement la place pour que le spectateur se questionne.

Le temps déterminera la portée philosophique de la proposition de Kaufman et Johnson, mais le long métrage soulève plusieurs pistes intéressantes et surtout présente avec beaucoup de finesse, de sensibilité et d’originalité les malaises contemporains. Crise existentielle, récit amoureux et quête intime, Anomalisa réussit à la fois à être mélancolique, cynique et thérapeutique, une étude douce-amère de la condition humaine.


Image
L’image est offerte au format respecté de 2:35:1 à une résolution de 1080p.

Le matériel source étant numérique, il n’est pas étonnant de constater une excellente définition de l’image. Comme le procédé utilisé était l’image par image (slow motion), la netteté n’est pas toujours optimale et il faut souligner que c’est un choix purement esthétique et non un problème lié au transfert. Les détails et les textures sont également reproduits avec précision. Les couleurs sont pleinement saturées et ne souffrent d’aucun problème de débordement. Les effets de surbrillance sont complètement évités grâce à des contrastes parfaitement gérés. Les parties sombres font preuve de justesse alors que les dégradés sont fluides et précis. Des noirs purs et intenses complètent ce transfert.

La partie numérique se sauve de tout défaut majeur apparent.


Son
Quatre bandes-son sont offertes avec cette édition : une au format DTS-HD Master Audio 5.1 en version originale anglaise et trois autres au format Dolby Digital 5.1 disponibles en versions française, espagnole et portugaise.

Évoluant plutôt en retrait le mixage DTS-HD 5.1 reproduit avec finesse l’univers sonore du film. Composé principalement des dialogues et de quelques sons d’ambiance, la bande son est déployée principalement à travers les ouvertures frontale et latérale tandis que les enceintes arrière servent presque exclusivement à appuyer les ambiances. Sans surprise, les dialogues demeurent constamment et parfaitement intelligibles et la trame sonore s’intègre avec subtilité à l’ensemble. Cette dernière profite notamment des basses fréquences qui grondent à certaines occasions avec une agréable profondeur. Le canal d’extrêmes graves se manifeste un peu plus rarement, mais avec l’efficacité appropriée.

Il y a option de sous-titrage en anglais, français, espagnol et portugais.


Suppléments/menus
Trois segments sont offerts. Le premier « None of Them Are you : Crafting Anomalisa (30:03) » fait un tour d’horizon relativement complet sur les différentes étapes de production du film. De la conception des personnages, au travail vocal des acteurs en passant par le travail d’animation, bien naturellement.

Le second « Intimacy in Miniature (9:22) » explique la conception de la fameuse séquence de sexe entre les personnages de Michael et Lisa.

Enfin, « The Sound of Ease (5:42) » s’attarde à la conception sonore. Les artisans expliquent comment ils ont su créer un univers sonore à partir des sons.



Conclusion
Certainement pas destiné à tous les publics, Anomalisa est une œuvre à la fois cynique et sensible confirmant la pertinence de Charlie Kaufman derrière la caméra et faisait découvrir le talent de Duke Johnson à l’animation. Les amateurs du réputé scénariste ne seront pas particulièrement dépaysés par ce récit aux accents réalistes, un penchant étonnant pour Kaufman.

L’édition est techniquement à la hauteur reproduisant les « limites » du long métrage. Le transfert reconstitue les subtilités de l’image alors que le mixage DTS-HD répond à l’univers sonore du film. Les suppléments, bien que peu nombreux, sont informatifs et intéressants, méritant certainement un coup d’œil. Une très honnête et satisfaisante édition.


Qualité vidéo:
4,5/5

Qualité audio:
4,2/5

Suppléments:
3,2/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,7/5
Auteur: Frédéric Bouchard

Date de publication: 2016-08-02

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur LG 37LG30, Lecteur Blu-Ray Sony (BDPS350), Récepteur JVC TH-A30

Le film

Titre original:
Anomalisa

Année de sortie:
2015

Pays:

Genre:

Durée:
90 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Paramount

Produit:
Blu-ray + DVD

Nombre de disque:
1 BD-50

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise DTS HD Master Audio 5.1
Française Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby Digital 5.1
Portugaise Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol
Portugais

Suppéments:
Segments (None of Them are You: Crafting Anomalisa / Intimacy in Miniature / The Sound of Unease)

Date de parution:
2016-06-07

Si vous avez aimé...