Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Boxcar Bertha

Critique
Synopsis/présentation
Bertha (Barbara Hershey) est une jeune vagabonde qui va commencer une relation amoureuse avec Big Bill Shelley (David Carradine). Elle va alors le soutenir dans son combat contre les dirigeants de la compagnie de chemin de fer qui les exploite. Ils vont former un gang qui va s'attaquer aux nombreux intérêts de ces gros pontes, dans un style proche de celui de Bonnie and Clyde.



Image
L'image est présentée au format respecté de 1.85:1 d'après un transfert 16:9.

La définition générale est d'un niveau tout à fait correct pour un film de cette époque. L'interpositif montre des traces de grain évidentes mais peu de points et rayures. Les couleurs sont pimpantes mais les tons de chair tirent trop vers le rouge. Dans l'ensemble elles sont constantes, parfois trop saturées, mais ne débordent pas. Le contraste est bien géré et évite toutes brillances. Les scènes sombres sont bien rendues grâce des noirs étonnament purs et profonds. Enfin, la partie numérique ne génère aucun défaut suffisamment visible pour que nous en parlions ici.

Un transfert d'une qualité surprenante pour un "petit" film comme celui-ci et qui malgré ses défauts vaut mieux que certains transferts récents.


Son
Les bandes-son disponibles sur cette édition sont respectivement en Anglais (Dolby 1.0 mono) et en Français (Dolby 1.0 mono).

La dynamique de la bande-son anglaise est elle aussi d'un niveau surprenant compte tenu des limitations de son format. Sa présence et sa spatialité sont également étonnantes dans ces mêmes considérations. La musique est fort bien rendue et par ailleurs parfaitement intégrée au reste de la bande-son. Les dialogues sont en permanence parfaitement intelligibles et ne font preuve que de traces limitées de distortions et parasites uniquement dans les passages les plus agités et à volume élevé. Les basses fréquences sont bien évidemment absentes mais le niveau de grave est élevé pour une piste monophonique et cela sert vraiment le rendu global.

Les sous-titres sont disponibles en Anglais, Français et Espagnol.






Suppléments/menus







Conclusion
Voici donc une édition qui surprend techniquement par sa qualité compte tenu de l'époque du film et comme son prix de vente est tout à fait raisonnable.

Une section supplément réduite à sa plus simple expression avec la présence d'une seule bande-annonce, de qualité acceptable. Il est dommage de ne pas trouver un commentaire audio ou au moins une présentation du film par Martin Scorcse alors qu'il a travaillé sur tous les autres films du coffret.

Boxcar Bertha est le second long métrage officiel de Martin Scorcese et le cinéaste n'avait pas encore trouvé son propre style même si on reconnait parfois sa patte. Le souvenir de Bonnie and Clyde d'Arthur Penn vient immédiatement en tête et l'on ne peut malheuresement s'empêcher de comparer les deux films. Boxcar Bertha montre les qualités techniques du jeune Martin ainsi qu'un travail déja remarquable au niveau de la direction d'acteurs, mais il peine à tenir la comparaison avec son modèle. Parfois vraiment violent et tout le temps intéressant, voici un petit film de jeunesse qui vaut que l'on s'y attarde.


Qualité vidéo:
3,5/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
1,0/5

Rapport qualité/prix:
3,4/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Stefan Rousseau

Date de publication: 2005-03-30

Système utilisé pour cette critique: Projecteur Sharp XV Z9000, Lecteur de DVD Toshiba SD500, Recepteur Denon, Enceintes Triangle, Câbles Banbridge et Real Cable.

Le film

Titre original:
Boxcar Bertha

Année de sortie:
1972

Pays:

Genre:

Durée:
88 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby mono
Française Dolby mono

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
bande-annonce

Date de parution:
2005-01-11

Si vous avez aimé...