Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

F Word, The

Critique
Synopsis/présentation
La comédie romantique, c’est connu, est un genre plutôt éculé. Les intentions purement et ouvertement mercantiles de l’industrie cinématographique entachent la réputation des productions offertes et confèrent aux films une sérialité où la distinction est rarement possible. Pourtant, il arrive qu’une œuvre sorte du lot pour son originalité et pour le vent de fraîcheur qu’elle dégage. C’est le cas de The F Word présenté en première au Festival International du film de Toronto en 2013. Et fait intéressant, aux États-Unis on a changé le titre pour... What If.

Même si le F du titre original suggère autre chose, The F Word parle surtout d'amitié (friendship). Un soir, lors d'une fête chez Allan (Adam Driver), Wallace (Daniel Radcliffe), tout frais sorti d'une cruelle peine d'amour, rencontre Chantry (Zoe Kazan). Tous les deux discutent et une intense chimie s'installe entre les deux. Lorsque le jeune homme propose de raccompagner la demoiselle, celle-ci accepte. Devant la porte de son appartement, Chantry apprend finalement à Wallace qu'elle a un copain (Rafe Spall) et qu'elle préfère rester amie avec Wallace.

Proche cousin de When Harry Met Sally, le long métrage de Michael Dowse jette un œil vif et drôle sur cette énigme des temps modernes : les hommes et les femmes sont-ils faits pour être amis ? La question est loin d'être révolutionnaire, mais l'absence de prétention et la sincérité palpable de la caméra de Dowse confèrent au film un charme irrésistible. Les gags, où l'on mise beaucoup sur les situations embarrassantes ou encore les personnages secondaires improbables (Allan, sa copine Nicole, mais aussi Dalia, la sœur de Chantry), misent toujours juste en plus de permettre à un plus large public d'apprécier un film du genre. La dimension « romantique » demeure palpable à travers les enjeux principaux du film, mais n'enivre heureusement jamais le récit au point de non-retour.

Il ne faut pas se leurrer. Le long métrage du cinéaste canadien demeure assez traditionnel dans son traitement. Quelques envolées plus lyriques – des passages où les dessins de Chantry « prennent vie » - apportent une certaine poésie à l’ensemble. Sinon, The F Word bénéficie de la chimie indéniable de ses deux interprètes, dont Radcliffe qui continue à se détacher de son image de jeune sorcier.


Image
Le film est offert au format d’image respectée de 2:35:1 à une résolution de 1080p.

Le film ayant été tourné en numérique, l’image affiche netteté et précision. Les détails et les textures sont reproduits avec finesse. Sans être doté d’une photographie particulièrement travaillée, le transfert profite néanmoins de couleurs riches et précises et de tons de peaux naturels. Les contrastes sont généralement bien gérés et les effets de surbrillance sont ainsi évités. Les parties sombres, notamment une scène la nuit près d’un lac, sont bien reproduites, même s’il peut arriver que les détails se perdent quelque peu. Malgré cela, les dégradés sont fluides et précis et les noirs intenses et purs.

Il n’y a aucun défaut majeur à signaler pour la partie numérique.


Son
Deux bandes-son au format DTS-HD Master Audio 5.1 sont disponibles en version originale anglaise ainsi qu’en version française.

Bien que le genre ne se prête aux acrobaties sonores, le mixage anglais propre néanmoins une belle présence et un agréable dynamisme grâce notamment à une trame sonore bien présente et parfaitement intégrée au mixage. Sinon, ce sont les dialogues qui sont l’élément prédominant du mixage et qui demeurent parfaitement et constamment intelligibles. Ces derniers profitent aussi de belles ouvertures frontale et latérale. Par contre, les enceintes arrière demeurent discrètes et servent presque exclusivement pour appuyer les ambiances. Quelques effets d’ambiophonie sont perceptibles ici et là – notamment un avion qui atterrit – et apportent tout de même une profondeur au mixage. Les basses fréquences sont sollicitées à quelques reprises, principalement pour appuyer la trame sonore alors que l’emploi des extrêmes graves est négligeable.

Il y a option de sous-titrage en anglais.


Suppléments/menus
Nous retrouvons d’abord un documentaire « Behind the Scenes of The F Word (18:07) » qui jette un regard sur divers aspects de la production du film. Les interventions sont pertinentes et plutôt intéressantes, particulièrement celles sur le genre qu'est comédie romantique.

Ensuite, on nous offre trois scènes supprimées (« We’re Just Friends », « Not Talking » et « Fought Back ») dont l’intérêt demeure quelconque.

« Blurred Lines (3:58) » est un court segment qui présente sommairement la prémisse du film et suggère un ton plutôt promotionnel.

Dans le même esprit, « Opposites Attract (3 :52) propose des interventions avec les acteurs et le réalisateur sur les personnages du film.

Enfin, « A Modern Love Story (4:04) » offre un autre regard superficiel sur la distribution et les personnages du film.



Conclusion
Sans réinventer la roue, The F Word apporte une bouffée d’air frais à un genre qui en a grandement besoin. Sans négliger la dimension humoristique (qui est supposée être) inhérente au genre, le film de Michael Dowse attendrit autant qu’il charme et fait rire, un aspect trop rare pour être négligé.

L’édition est techniquement d'un niveau fort adéquat. Le transfert vidéo est juste et élégant alors que le mixage DTS-HD est un peu limité par le genre, mais demeure tout de même fonctionnel. Une édition honnête, donc.


Qualité vidéo:
4,0/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
3,0/5

Rapport qualité/prix:
3,7/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Frédéric Bouchard

Date de publication: 2014-12-15

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur LG 37LG30, Lecteur Blu-Ray Sony (BDPS350), Récepteur JVC TH-A30

Le film

Titre original:
What if

Année de sortie:
2013

Pays:

Genre:

Durée:
98 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
E one Entertainment

Produit:
Blu-ray

Nombre de disque:
1 BD-50

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise DTS HD Master Audio 5.1
Française DTS HD Master Audio 5.1

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Séquences rejetées au montage et segments (The Making of The F Word / On the Red Carpet / Interviews with Daniel Radcliffe & Zoe Kazan)

Date de parution:
2014-11-25

Si vous avez aimé...