Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Confessions of an American Girl

Critique
Synopsis/présentation
La vie n’est pas drôle dans l’Amérique profonde. Les habitants des parcs de roulottes ont tous leurs drames personnels ou familiaux et la famille Grubb ne fait pas exception. La plus jeune, Rena (Jena Malon), apprend qu’elle est tombée enceinte d’un garçon qui ne l’aime pas vraiment. Pour donner un sens à sa situation familiale, elle décide de visiter son père (Chris Mulkey), purgeant une double condamnation à vie pour meurtre dans la prison de l’état. L’homme qu’elle rencontre est loin d’être celui qu’elle idéalisait toute son enfance. Réaliser ceci lui permettra de mettre de l’ordre dans sa vie et dans celle de sa famille.


Image
Le film est présenté au format respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9.

Pour un film de 2002, la première chose qui frappe, c’est la malpropreté de l’interpositif. De nombreuses égratignures, fils ou points blancs apparaissent tout au long du visionnement, ce qui est plutôt étrange. La définition générale de l’image déçoit également. L’image parait plutôt douce, ce qui limite le niveau de détails et nuit au rendu des textures. Plus positivement, notons que les couleurs sont fidèlement reproduites. Entre autres, le vert du gazon dans la prison et le jaune des uniformes des prisonniers ressortent particulièrement bien. En fait, toute la palette est reproduite correctement, sans débordements ou sur-saturation. Les tons de peaux paraissent naturels, à quelques exceptions près. Le niveau de noirs est correctement ajusté, alors que les contrastes sont bien gérés. Les dégradés sont fluides et ne bloquent prématurément qu’à quelques reprises. Ceux-ci mènent à des noirs profonds et purs.

Certains problèmes numériques apparaissent à l'occasion Bien que les halos causés par la sur accentuation de contours soient quasiment absents, un certain fourmillement est souvent visible.


Son
Le seul mixage sonore consiste en la version originale anglaise au format Dolby 2.0 Surround. Aucun doublage n’est offert.

La bande sonore met principalement l’emphase sur les dialogues, ce qui explique sûrement le choix du format sonore. Malgré cela, ce n’est pas un mauvais mixage pour autant. Toute l’action provient des canaux avants, avec seulement quelques rares effets d’ambiance dirigés vers les canaux arrières. Les dialogues sont nets et parfaitement intelligibles, bien que certaines paroles ne semblent pas naturelles, donnant un effet de post-synchronisation. La trame sonore est bien reproduite, bien que peu marquante. Les basses sont correctement rendues, mais ne représentent pas une véritable force du mixage.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Confessions of an American Girl joue sur plusieurs notes. Bien que certains seront portés à rire de la culture des parcs à roulottes, d’autres sympathiseront avec les différents personnages et leurs souffrances.

Techniquement, même s’il s’agit d’un film à petit budget produit directement pour sa sortie en vidéo, on s’attendait à plus de la part de cette édition DVD. Le rendu de l'image est loin d'être optimal ce qui est étonnant pour une production datant de mois de deux ans. Pour le son, le mixage est fonctionnel, mais limité par le format. Aucun supplément n’est inclus.


Qualité vidéo:
3,3/5

Qualité audio:
3,4/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,4/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2005-02-23

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Confessions of an American Girl

Année de sortie:
2002

Pays:

Genre:

Durée:
88 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-5 (simple face, simple couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Bandes-annonces

Date de parution:
2005-01-11

Si vous avez aimé...