Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Mr.3000 (image format respecté)

Critique
Synopsis/présentation
Certains athlètes ont la réputation d’être arrogants et égocentriques. C’est le cas de Stan Ross (Bernie Mac), un joueur de baseball qui méprise à la fois ses coéquipiers et les spectateurs. Quand il atteint l’important plateau tant convoité des 3000 coups sûrs, il annonce sa retraite et fait du nombre 3000 sa marque de commerce. Il devient Mr. 3000. Malheureusement, quand vient le temps de son intronisation au Temple de la Renommé, les statistiques indiquent que Ross n’a frappé que 2997 coups sûrs. Ridiculisé par la presse et les médias, Mr. 3000 décide de quitter sa retraite et faire un surprenant retour au jeu après 9 ans d’absence afin d’obtenir les trois coups sûrs manquants.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9. Une édition au format recadré (1.33:1, transfert 4:3) est disponible séparément.

À l’instar des plusieurs autres récentes parutions, l’interpositif utilisé n’affiche aucun parasite ou tache quelconque. La définition générale de l’image est excellente, offrant un niveau de détails élevé. Le tout permet de reproduire avec précision les différentes textures. Par souci de réalisme, le rendu visuel des extraits d’émissions de télévision a volontairement été altéré (flou, lignes de rafraîchissement, pas de masque, ...). Les couleurs sont reproduites de façon impeccable, que ce soit par le vert du Miller Park ou par les uniformes aux couleurs vives. On ne note aucun débordement ou sursaturation. Le niveau de noir est adéquat et les contrastes sont correctement gérés, sans effet d'hyperluminosité intempestif. Les dégradés sont fluides et ne bloquent jamais, menant vers des noirs profonds et purs.

Numériquement, un problème majeur consiste en un halo parfois dérangeant, causé par une suraccentuation des contours trop poussée. Un léger fourmillement est également parfois observable.

Le changement de couche survient peu de temps après la centième minute.


Son
Trois bandes sonores sont offertes: La version originale anglaise aux formats Dolby Digital 5.1 et DTS mi-débit, en plus d’un doublage français (tristement doublé en Europe) Dolby Digital 5.1. Une piste de commentaires audio animée par le réalisateur est également disponible.

Ce mixage a ses moments forts et ses faibles. Lors des joutes de baseball, l’ambiance est à son comble dans le stade, le mixage se veut donc pleinement immersif et plonge le spectateur dans l’atmosphère qui règne sur le terrain. À l’opposé, pour les moments plus calmes, le mixage devient un peu plus subtil, n’émettant que quelques sons d’ambiance des canaux arrières. Ceci étant dit, la bande sonore ne perd jamais en dynamisme. Le champ sonore avant est articulé et offre quelques bonnes transitions gauche-droite. Les dialogues sont nets et intelligibles. La trame sonore, très variée, en met plein les oreilles en laissant entendre la musique se déployer de tous les canaux. Les basses soutiennent adéquatement le mixage. Du côté de extrêmes graves (LFE, canal .1), les effets sont subtils et ne sont là uniquement pour quelques effets sonores particuliers (foule, impact de la balle, …).

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Dans la lignée des comédies sportives, Mr. 3000 n’est pas sans rappeler Major League. Alors que ce dernier suivait les tribulations d’une équipe complète, Mr. 3000 centre l’action exclusivement sur son personnage principal, interprété par Bernie Mac. Celui-ci semble décidé à abandonner les productions télévisées en faveur du grand écran.

Quant à cette édition, le transfert vidéo serait de haut niveau, si ce n’était des quelques problèmes de compression. En ce qui à trait au mixage sonore, les bandes sonores anglaises réussissent à nous immerger dans l’ambiance du film. Malheureusement, on déplore le fait que le doublage ait été produit en Europe, ce qui cause de nombreux problèmes au niveau des termes techniques. Les suppléments se veulent uniquement divertissants et réussissent à ce niveau.


Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,7/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2005-02-15

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Mr.3000

Année de sortie:
2004

Pays:

Genre:

Durée:
103 mins. minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise DTS
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commetnaires audio, documentaire, scènes inédites, bêtisier et bandes-annonces

Date de parution:
2005-02-01

Si vous avez aimé...