Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Terminal, The (format d'image respecté)

Critique
Synopsis/présentation
En atterrissant en Amérique, Viktor Navorski (Tom Hanks) apprend que son pays d’origine est en guerre et se voit donc refuser l’entrée aux États-Unis. Qui plus est, il ne peut pas non plus retourner chez lui puisque son passeport n'a plus reconnu officiellement. Devant une telle situation, Navorski n’a d’autres choix que de rester dans l’aéroport, errant dans les couloirs. Toutefois, il en profite pour se trouver un emploi, se divertir, tomber amoureux, … Bref, il découvre l’Amérique à travers les gens qu’il côtoie.

Le film est inspiré par l’histoire vécue par Merhan Nasseri, un réfugié iranien qui, en 1988, s’est vu interdire de sortir de l’aéroport Charles-de-Gaules à Paris. Évidemment, depuis le temps, l’interdiction a été levée, mais Nasseri demeure quand même dans l’aéroport, racontant son histoire aux voyageurs en transit.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9. Une édition offrant le format recadré 1.33:1 (transfert 4:3) est mis en marché à la même date.

Film récent oblige, l’interpositif utilisé n’affiche strictement aucun parasite. La définition générale de l’image est de bonne facture, avec seulement quelques plans légèrement plus doux. Le niveau de détails est élevé, rendant avec précision les textures. La reproduction des couleurs est a évalué avec circonspection puisque la photographie s'est faite sous un éclairage coloré et/ou diffus, ce qui affecte évidemment le rendu final de l'image. Ceci étant dit, les couleurs sont constantes, sans débordements ou sursaturation. Le rendu des tons de peau est naturel, sans dominante involontaire. Le niveau de noirs est constant et correctement ajusté, alors que les contrastes sont correctement gèrés. Les noirs sont purs et profonds, à quelques exceptions près. Les dégradés sont fluides et permettent de tirer le maximum de détails des parties sombres.

Numériquement, l’absence totale de suppléments permet d’offrir plus d’espace pour l’image, donc moins de traces de compression: aucun halo et très peu de fourmillement.


Son
En tout, trois bandes sonores anglaises sont offertes: Dolby 2.0 Surround, Dolby Digital 5.1 et DTS. De plus, un doublage français (produit en Europe) est inclus, celui-ci au format Dolby Digital 5.1.

Bien qu’axé sur les dialogues, le mixage ne se limite pas à un espace sonore émanant uniquement des enceintes avant. Puisqu’une très grande partie du film se déroule dans un aéroport, les canaux d’ambiophonie reproduisent les sont d’ambiance tels que les bruits de foules, les appels sur intercom et les décollages/atterrissages d’avions, avec plus ou moins de dynamisme. Mais nul doute que les dialogues sont véritablement l’élément mis à l’avant-plan par ces bandes sonores. Les paroles demeurent nettes et intelligibles, jamais ensevelis sous les effets sonores. Même le langage inventé par Tom Hanks pour son personnage immigrant est parfaitement compréhensible. La trame sonore (de l’éternel collaborateur de Spielberg, John Williams) est correctement intégrée au mixage, bien qu’un peu trop en retrait. Les basses supportent adéquatement le mixage, bien que celles-ci ne soient pas la force de cette bande-son. Les extrêmes graves grondent rarement, seulement pour supporter quelques rares effets sonores.

Un mixage DTS mi-débit est également inclus, mais vu la nature du mixage, les différences entre cette bande-son et la Dolby Digital 5.1 sont minimes.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Bien qu’inspiré d’une histoire vécue, The Terminal s’éloigne suffisamment du fait réel pour être considéré complètement différent. A-t-on trop misé sur l'unique présence d'un Tom Hanks pour assurer le succès de ce film ? Chose sure, le scénario est plutôt faible. Voilà donc une autre comédie romantique n’offrant rien de bien original.

Techniquement, voilà un produit tout à fait adéquat. Le transfert vidéo est excellent, sans être de référence. Du côté son, aucune raison de se plaindre. Aucun supplément ne complète cette édition. Pour voir quelquonque supplément vous devez faire l’acquisition d’une édition spéciale dite «limitée».


Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
3,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,6/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2005-01-18

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Terminal, The

Année de sortie:
2004

Pays:

Genre:

Durée:
129 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Dreamworks

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise DTS
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Aucun

Date de parution:
2004-11-23

Si vous avez aimé...