Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Richard Pryor: Live & Smokin'

Critique
Synopsis/présentation
Outre les spectacles, les films et les émissions de télévision, le comédien Richard Pryor est aussi passé maître de l’improvisation. C’est ce qu’il prouve avec cette prestation dans un petit bar de New York. Filmé le 29 avril 1971, on nous présente un Richard Pryor en début de carrière et de toute évidence inconfortable dû à la présence de caméras. Par contre, comme à son habitude, Pryor parle de façon ouverte de drogues, sexe et différences raciales. Tout ça, en racontant des anecdotes provenant de sa propre vie.


Image
L'image est offerte au format d’image respecté de 1.33:1 d’après un transfert 4:3.

Bien qu’il s’agisse d’une prestation filmée il y a plus de 30 ans, l’interpositif utilisé n’affiche que très peu de parasites (taches, rayures, points). Cependant, la définition générale de l’image déçoit. L'image parait souvent trop douce, pour ne pas dire floue par moments. Inévitablement, le niveau de détails et les textures manquent de précision. Les couleurs paraissent ternes et sans vie, avec peu de nuances. Aucun débordement ou sur-saturation n’est à déplorer. Le niveau de noirs est correctement ajusté, mais le contraste est problématique (effets d'hyper luminosité, détails perdus dans les parties sombres). Les noirs sont profonds et purs. Les dégradés bloquent rapidement.

La numérisation de ce film s’est fait sans véritables problèmes, contrairement à l’autre spectacle de Richard Pryor: Live in Concert.


Son
La seule bande sonore disponible est au format PCM stéréo anglais.

Le rendu de la bande-son est moyen. La captation ne vient pas de l’entrée en console, mais de microphones disposés dans la salle. Le résultat? Un retour de son produit par les enceintes disposées dans la salle de spectacle. L'intelligibilité des dialogues de Richard Pryor est parfois difficile. Si les rires de la foules n’empiètent que très rarement sur les dialogues du comédien, d'autres sons ambients tendent à masquer certaines des répliques.
De plus, dès que Richard Pryor a le malheur de s’éloigner du micro, on perd presque tous les dialogues. Il va s'en dire que que cette bande-son ne fait preuve de presque aucune dynamique.

Contrairement à Richard Pryor: Live in Concert, seuls des sous-titres anglais sont disponibles.


Suppléments/menus







Conclusion
Ceci n’est définitivement pas la meilleure prestation de Pryor. D’une durée de 46 minutes, nous avons droit à de nombreux silences et moments d’hésitation, sans compter les moments qu’il passe à fumer et allumer ses cigarettes. Une de ses premières performances, mais comme le bon vin, il s’est amélioré avec le temps.

Techniquement, c’est une édition DVD très décevante de la part de MPI. Bien que mis en marché en 2001, il est évident que la piètre qualité du matériel source est à blâmer. Heureusement, les technologies de transferts et de restaurations ont grandement évolué en quelques années. Des titres DVD comme celui-ci, offrant une image mal rendue, un mixage sonore défaillant et l’absence totale de suppléments, n'ont plus place sur le marché. Par contre, les fidèles de Pryor voudront se procurer ce titre puisqu’il s’agit d’une de ses premières performances captées sur pellicule.


Qualité vidéo:
2,0/5

Qualité audio:
1,5/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
2,0/5

Note finale:
2,0/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-10-27

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Richard Pryor: Live & Smokin'

Année de sortie:
1971

Pays:

Genre:

Durée:
46 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MPI

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-5 (simple face, simple couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
PCM

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Aucun

Date de parution:
2001-11-27

Si vous avez aimé...