Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

National Lampoon’s Holiday Reunion

Critique
Synopsis/présentation
Avec son excellent emploi et sa petite famille parfaite, on pourrait croire que Mitch Snider (Judge Reinhold) vit le rêve américain. Mais en fait, tout ce que Mitch veut vraiment, c’est de célébrer l’action de grâce en famille, comme dans le bon vieux temps. Comble de hasard, il reçoit une invitation de Woodrow (Bryan Cranston), un de ses cousins éloignés. Malheureusement, on ne peut pas trouver plus à l’opposée pour deux cousins, alors que l’un est médecin anesthésiste, l’autre est un hippie pur et dur. Une chose est certaine, cela donne un mélange assez particulier.

Notez que ce film a été produit directement pour la télévision par la chaîne TBS et que les fondus au noir annonçant les coupures publicitaires sont encore visibles à tous les quinze minutes environ. Aie!


Image
Le film est présenté dans son format original de télédiffusion de 1.78:1 d’après un transfert 16:9, alors que la seconde face de ce DVD-10 offre un transfert 4:3 recadré au format 1.33:1.

Bien que le film affiche un budget plutôt limité, il est bien de constater que l’aspect technique de cette édition ne s’en voit pas trop affecté. Le matériel source n’affiche strictement aucun parasite ou problème quelconque. La définition générale de l’image parait bonne, mise à part quelques plans légèrement plus flous. Le niveau de détails est élevé et les textures sont rendues avec suffisamment de précision. Les couleurs commettent un sans faute, reproduisant la palette riche et variée des différents environnements avec une excellente saturation, tout en limitant les problèmes.
Le niveau de noir est adéquat, alors que les contrastes sont généralement bien gérés. Les dégradés sont fluides, menant vers des noirs profonds et purs.

Numériquement, on ne peut pratiquement rien reprocher à ce transfert. Quelques traces mineures de compression son visibles, mais considérant la quantité de suppléments offerte sur chaque face, on comprend que la compression ne cause pas problème.


Son
La version originale anglaise du film est offerte au format Dolby Digital 5.1, alors qu’aucun doublage n’est disponible.

Il est surprenant de voir un mixage aussi performant pour un film qui, à la base, a été produit pour la télévision. Qui plus est, il s’agit d’une comédie. Mais en bout de ligne, le mixage offert se permet d’être plus que simplement fonctionnel en incorporant quelques effets localisés et sons d’ambiance (la pluie est un exemple). On note même quelques transitions canaux à canaux. Bref, le mixage semble beaucoup plus dynamique et exploite davantage l’environnement sonore que la plupart des comédie. Les dialogues sont reproduits de façon nette et intelligible, avec seulement quelques rares parasites sonores. Outre ces petits défauts mineurs, les voix sont impeccables. La trame sonore, bien que peu présente, profite bien du potentiel de ce mixage en émettant la musique de tous les canaux, avec plus ou moins d’intensité. Les basses supportent adéquatement le mixage, alors que les extrêmes graves (canal .1, LFE) n’est que très peu mis en valeur, mais il s'agit ici d'un choix.

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles, mais rien pour les francophones.


Suppléments/menus








Conclusion
Ce film prouve une fois de plus que le nom National Lampoon n’a pratiquement plus aucune valeur. De plus, il ne faut pas oublier que Judge Reinhold a le rôle principal, ce qui est rarement bon signe. Ici, c’est du déjà vu à tous les niveaux. Même la relation entre les cousins Snider n’est pas sans rappeler celle entre Clark Griswold et Eddie dans la série de films Vacation.

Techniquement, le produit offert est surprenant pour une production créée directement pour la télévision. Le transfert vidéo, même s’il n’est pas à la hauteur des mégaproductions, n’affiche aucun défaut majeur, bien que les fondus au noir utilisés pour la télédiffusion soient encore présents. Le mixage sonore va au-delà de la simple fonctionnalité attendue d’une comédie. Par contre, c’est très décevant au niveau des suppléments, avec seulement une publicité pour la série de la chaîne Fox, Arrested Development.


Qualité vidéo:
3,6/5

Qualité audio:
3,8/5

Suppléments:
/5

Rapport qualité/prix:
3,4/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2005-11-12

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
National Lampoon’s Holiday Reunion

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
91 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-10 (double face, simple couche)

Format d'image:
1.78:1 et 1.33:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Annoce pour Arrested Developement

Date de parution:
2004-11-16

Si vous avez aimé...