Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Level13.net (The Best of) - "Around the World"

Critique
Synopsis/présentation
Ce DVD est une compilation de courts-métrages d'animation, compilée par Film Roman, les producteurs des séries archi-célèbres que sont The Simpsons et King of the Hill. En fait, ces courts sont une sélection faite parmi ceux qui avaient été proposés sur le site level13.net, une expérience de convergence des médias qu'avait imaginée Film roman pour sortir certains réalisateurs d'animation de l'anonymat et éventuellement produire quelque chose sur le long terme avec eux. Si cette aventure ne s'est pas terminée comme prévu, Film Roman a tout de même eu la bonne idée de vendre une partie des courts-métrages acquis pour le site sous forme de DVD.

Cette compilation de 45 minutes comprend 24 courts-métrages (vous l'aurez deviné la durée de chacun est très limitée), présentés sous forme d'une séquence divisée en 24 chapitres. Un menu permet d'accéder aux différents chapitres, et donc à chaque court-métrage individuellement.

Sur les 24 courts-métrages présentés dans cette compilation, douze sont des épisodes d'une série appelée Anabel, une originale série Brésilienne d'épouvante pour enfants, créée par Lancast Mota dos Santos, et formée de très courts épisodes de 30".

D'autres courts-métrages brésiliens sont proposés sur cette compilation, notamment le très original Uncle Francisco in a Merry-Go-Round, une animation en crayonné inspiré d'une chanson populaire, où le réalisateur, Marcos Magalhael, se permet de faire disparaître temporairement certains personnages où éléments du décor afin d'attirer l'attention là où se trouve l'action.

Parmi les autres courts-métrages, on retrouve des travaux d'étudiants de la Vancouver Film School, les plus réussis étant Life's a Beach, un regard original sur l'évolution, de Josh Mepham et Memories (rien à voir avec le dessin animé Japonais) de Rob Boultier, qui raconte les souvenirs d'une partie de chasse.

On mentionnera enfin O God de Parviz Safadel, un regard amusant et festif sur la Genèse, et enfin Art Appreciation de Tanya Weinberger, qui brode sur la légende urbaine du plongeur sous-marin embarqué dans une cuve aéroportée utilisée contre les incendies de forêt.

Si la plupart des films présentés sont amusants, il ne faut surtout pas s'attendre à une avalanche de gags. Et si le niveau est évidemment inégal, il reste dans l'ensemble assez bon. On ne trouve pas sur ce disque de films ennuyeux ou pitoyables comme on a pu en voir dans The Animation Show de Don Hertzfeldt et Mike Judge. Le fait qu'il s'agisse de très courts métrages aide sans doute certains d'entre eux d'éviter de nous faire bâiller. Dans l'ensemble cette sélection s'avère donc très rafraîchissante, le matériel présenté étant dans l'ensemble assez original.


Image
L'image de cette édition est proposée au format respecté de 1.33:1. La quasi-totalité du matériel d'origine a été fait sur ordinateur ou en vidéo.

Les différents segments composant cette compilation étant d'origines très variées, la qualité d'image est évidemment loin d'être homogène. On remarquera cependant que la qualité d'image est dans l'ensemble supérieure à ce qu'on a pu voir sur le DVD de The Animation Show, une autre compilation de courts-métrages d'animation.

La netteté de l'image est parfois excellente (notamment sur les épisodes d'Anabel), et parfois laisse nettement plus à désirer (comme dans It Takes Two to Tango, où l'image est assez floue et présente un grain incroyable. On notera que certains segments faits sur ordinateur n'ont aucun antialiasing, ce qui fait que sur certains contours se manifeste le fameux effet "marches d'escalier" que les infographistes connaissent bien.

Les couleurs sont généralement riches et subtiles, sans qu'aucun débordement ne soit à déplorer. On note cependant quelques effets de cross-color sur du matériel d'origine vidéo composite, notamment sur Art Appreciation.

Les réglages de brillance (niveau des noirs) et de contraste sont généralement adéquats, et ne varient que marginalement d'un segment à l'autre. Les courts-métrages présentant des images sombres voient celles-ci rendues tout à fait correctement, avec des noirs profonds et des dégradés plutôt fluides.

La partie numérique du transfert laisse par contre franchement à désirer. Si certains courts-métrages semblent presque impeccables à ce niveau, d'autres affichent des artefacts de compression (fourmillements) très dérangeants, notamment autour des traits de cerné (contours) de l'animation. On notera aussi que le matériel issu de différentes sources (vidéo ou cinéma) n'est pas marqué en conséquence, ce qui risque de poser des problèmes à certains désentrelaceurs, notamment sur ordinateur.


Son
L'unique bande-son présente sur le DVD est au format Dolby Digital 2.0 stéréo. Les courts-métrages étant tous en version originale, on retrouve trois langues parlées sur cette piste sonore : Anglais, Portugais et Français. Des sous-titres anglais sont proposés pour les courts-métrages en Portugais, et imposés (en fait incrustés dans la vidéo) pour le court-métrage Québécois L'Étrange Professeur.

Comme pour l'image, la variété d'origines des programmes présentés (certains étant faits par des amateurs isolés, d'autres par de véritables petits studios) fait que la qualité sonore de chacun des programmes est assez inégale. Ces bandes-son sont pour la plupart utilitaires, sans réel souci de créer un champ sonore particulièrement inventif ou immersif.

Les éléments composant ces bandes-son sont toujours très bien intégrés. Les dialogues, lorsqu'il y en a, sont parfaitement intelligibles. Les différentes trames sonores présentent généralement une profondeur et une fidélité tout à fait adéquates. Quand aux effets sonores, ils sont conformes à ce qu'on peut attendre de dessins animés de type "cartoon": sympathiques, efficaces mais sans grande originalité.

Les basses fréquences du spectre sont assez peu présentes dans l'ensemble, et ne souffrent d'aucune exagération particulière lorsqu'elles sont là. Evidemment, le format utilisé ne contient aucune piste d'infra-graves pour soutenir les effets de basses.


Suppléments/menus
Aucun supplément n'est proposé sur cette édition, sauf si l'on considère les crédits (une simple liste avec les noms des réalisateurs et des studios ayant produit chaque film) comme un supplément.



Conclusion
On ne peut que saluer l'apparition sur le marché de telles compilations, qui permettent au grand public de découvrir des petits bijoux d'animation qui étaient auparavant seulement visibles dans certains festivals et sur le net. Celle-ci, cependant, semble un peu légère vu le prix demandé, qui nous semble excessif vu le peu de matériel présenté sur le disque. La durée totale du programme est en effet inférieure à une heure, et aucun supplément ne vient ajouter de valeur à l'achat de ce DVD. Les fans irréductibles de courts-métrage et d'animation pourront éventuellement être tentés d'acheter cette édition, les autres se contenteront vraisemblablement de la louer.


Qualité vidéo:
2,5/5

Qualité audio:
2,5/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
2,0/5

Note finale:
2,5/5
Auteur: François Schneider

Date de publication: 2004-07-29

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Panasonic CT-36D11E / Moniteur ViewSonic P95f, Lecteur DVD Panasonic S25 / PC avec GeForce FX et WinDVD, Récepteur Denon AVR-1602, Enceintes Wharfedale Cinestar 30 (5 Vivendi Modus Cube + 1 PC-8).

Le film

Titre original:
Level13.net (The Best of) - "Around the World"

Année de sortie:
2004

Pays:

Genre:

Durée:
45 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):
-

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Image Entertainment

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby 2.0 stéréo
Portugaise Dolby 2.0 Stéréo

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
-

Date de parution:
2004-06-29

Si vous avez aimé...