Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Confessions of a Teenage Drama Queen

Critique
Synopsis/présentation
Ce film débute alors que Lola (Lindsay Lohan) et sa famille quittent le centre-ville de New York pour s’installer dans une banlieue du New Jersey. Elle doit s’adapter à son nouveau style de vie et se faire accepter par ses pairs. Elle se lie d’amitié avec Ella (Alison Pill), développe une rivalité avec Carla (Megan Fox) tout en se préparant pour la pièce de théâtre organisée à son école et dont elle est la vedette.

Après Anne Hathaway et Hilary Duff, voilà que Lindsay Lohan est devenue la dernière coqueluche de Disney. Les films dont elle est la vedette se succèdent chez ce studio, mais semble indiqués qu’elle sera longtemps confinée à un même type de personnage...


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9. Un transfert au format de 1.33:1 tronqué (ou Pan & Scan) est également inclus.

L’interpositif utilisé est en très bon état, sans parasites ou défauts. La définition de l’image est acceptable, mais le faible taux de transfert nuit à l'appréciation générale. Par conséquent, le niveau de détails s’en voit affecter. Le rendu des textures n’a également pas toute la précision souhaitée. La palette de couleurs, riche et pleinement saturée, est ici bien reproduite, malgré la présence de bruit (chroma noise) à quelques moments. De plus, on note un léger débordement à certains instants. Les tons de peau paraissent naturels. Le niveau de noirs est correctement ajusté, alors que le contraste ne pose pas de problèmes. Malheureusement, les parties sombres montrent des dégradés qui bloquent à quelques reprises. Les noirs sont profonds et purs.

Côté numérique, c’est la catastrophe. La présence d’un transfert recadré sur la même couche du disque entraîne de nombreux problèmes de compression. Un des plus flagrant consiste en un miroitement souvent visible, en particulier au tout début du film. Des macroblocs et un certain fourmillement sont également notables. Ce transfert prouve bien que la certification THX n’est pas toujours un gage de qualité...


Son
Deux mixages Dolby Digital 5.1 sont offerts, le premier consistant en la version originale anglaise et le second un doublage français. Une piste de commentaires audio animée par la réalisatrice Sara Sugarman, la scénariste Gail Parent et les producteurs Robert Shapiro et Jerry Leider est également disponible pour la version panoramique et recadrée, contrairement aux indications de la jaquette.

Le mixage surprend par son agressivité et s’efforce d’offrir une présence soutenue. Le champ sonore se déploie pleinement, faisant bon usage de tous les canaux. La spatialité de la bande-son n’est jamais mise en doute. De nombreux effets localisés et sons d’ambiance ponctuent le mixage, avec quelques transitions canaux à canaux bien choisis. Les dialogues sont en tout temps nets et intelligibles. Le seul point négatif de ce mixage consiste en un manque total de naturel lors de la post-synchronisation durant les segments musicaux. Les basses sont bien rendues et donnent de la profondeur à la bande sonore. Les extrêmes graves (LFE, canal .1) supportent correctement le mixage, bien quelles soient rarement exploitées à leur plein potentiel.

Des sous-titres anglais et français sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Confessions of a Teenage Drama Queen est un film écclectic, amalgamant plutôt maladroitement plusieurs thématiques. Le résultat au final est plutôt décevant. Les personnages sont à peine développés et certains points de l’histoire ne présentent aucune justification. Heureusement, le film ne dure que 90 minutes.

Cette édition DVD présente le meilleur comme le pire. La compression éxagérée de l’image est sans doute le point le plus décevant de ce transfert, causant de nombreux problèmes. Disney aurait facilement pu laisser tomber la version recadrée. Heureusement, on peut compter sur un mixage sonore de tout premier ordre. Les suppléments sont faibles, mais la piste de commentaire audio est tout de même digne d’intérêt.


Qualité vidéo:
3,2/5

Qualité audio:
3,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-07-27

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Confessions of a Teenage Drama Queen

Année de sortie:
2004

Pays:

Genre:

Durée:
90 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1 et 1.33:1 (p&s)

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Oui

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français

Suppéments:
Piste de commentaires audio, scène inédite, court documentaire et vidéo-clip

Date de parution:
2004-07-20

Si vous avez aimé...