Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Gomez et Tavarès: L’Incorruptible et le Magouilleur

Critique
Synopsis/présentation
Maxime Tavarès (Titoff), un policier magouilleur de Marseille, ne se gène pas pour fermer l’œil sur certaines infractions… avec compensation financière évidemment. L’autre extrême, Carlos Gomez, est un policier incorruptible, dur et qui sait comment travailler selon les règles de l’art. Voilà qu’ils sont maintenant partenaires pour enquêter sur un meurtre sordide, une disparition inexpliquée et un montant d’argent important à retrouver. Alors que les indices s’accumulent, Gomez et Tavarès réalisent qu’une taupe se cache au commissariat, parmi leurs collègues. Maintenant, ils doivent résoudre l’enquête et découvrir l’identité du traître avant que celui-ci ne les élimine définitivement.
Dans la grande lignée des «Buddy movies» policiers, Gomez et Tavarès ne sont pas sans rappeler Émilien et Daniel de la trilogie de Taxi. Jumeler deux personnes aux caractères très différents semble être une source d’inspiration inépuisable dans les films européens, aussi bien qu’américains.

Notons qu'il s'agit ici d'une sortie directement en format vidéo, sans passer par l'étape cinéma.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.35:1 d’après un transfert 16:9.

Ce transfert est d'un très bon niveau. L’interpositif utilisé n’affiche que très peu de parasites, pour ne pas dire aucun. La définition générale de l’image est bonne, laissant voir un niveau de détails élevé et rendu avec précision. Les textures sont reproduites de façon subtile et réaliste. Si on peut reprocher quelquechose à ce transfert, c’est son léger manque de saturation des couleurs. La palette parait parfois un peu terne et les tons de peau en souffrent. Le niveau des noirs est correctement ajusté, permettant de discerner un bon niveau de détails dans les parties sombres. Le contraste est un sans fautes, évitant toute surbrillance. Les dégradés paraissent fluides et ne bloquent que très rarement. Les noirs sont profonds et purs, sans traces d’effets fantôme.

L’aspect numérique de ce transfert est également de bonne facture, n’affichant que très peu de défauts de compression. Un léger halo dû à une sur-accentuation des contours est visible, mais rien de bien dérangeant.


Son
Le seul mixage disponible offre la version originale française au format Dolby Digital 5.1. Nos voisins européens, souvent plus choyés, profitent d’un mixage DTS sur l’édition zone 2.

Le mixage sonore est d’un bon dynamisme. Tous les canaux sont mis à contribution pour créer un espace sonore enveloppant. Les canaux d’ambiophonie offrent de nombreux effets sonores localisés, sons d’ambiance en plus d'appuyer le déploiement de la trame sonore. Plusieurs transitions avant-arrière et gauche-droite sont audibles offrant un bon soutient aux nombreuses scènes d’action de ce film. Le champ sonore avant est articulé et propose des dialogues une excellente intelligibilité. Malgré le vacarme des scènes d’action, les dialogues demeurent nets et aucun problème de captation n’est à noter. La trame sonore tire également le plein potentiel du mixage multi-canal. Les basses sont rendues fidèlement et offrent une bonne présence. Les basses fréquences (canal .1) sont particulièrement actives et mettront à l'épreuve votre caisson d’extrêmes graves.

Il n'y a pas option de sous-titrage, ni en anglais ou français.


Suppléments/menus







Conclusion
En regardant Gomez & Tavarès, on ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec Taxi et Les Ripoux. Mais Taxi jouant sur une note plus légère et Les Ripoux étant plus raffiné. G&T compte surtout sur le suspense et l’action. Ceci étant dit, ce film est très américain dans sa facture, près de certaines productions de la machine Besson (ce qui n'est pas un compliment).

Ce produit offert par Christal Films est correct. Bien que l’image ne soit pas parfaite, elle ne pose pas de défauts d’envergure non plus. La trame sonore surprend par son dynamisme et sa spatialité. Malheureusement, les seuls suppléments consistent en de simples bandes-annonces.


Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
4,0/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,7/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-09-02

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Gomez et Tavarès: L’Incorruptible et le Magouilleur

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
109 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Christal Films

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:

Suppéments:
Bandes-annonces

Date de parution:
2004-08-10

Si vous avez aimé...