Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Bourne Identity, The (Explosive Extended Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Basé sur le roman de Robert Ludlum, The Bourne Identity débute alors qu’un homme amnésique et criblé de balles est repêché dans l’océan. Il tentera de retrouver son identité et de comprendre ce qui s’est produit, tout en évitant les différentes attaques de ses assaillants...

Cette édition spéciale rétablie l’ouverture originale et offre une fin alternative au film. Cependant, ces scènes ajoutées ne sont pas intégrées directement au montage de façon fluide et requiert l'usage de la télécommande lorsqu'un icône apparaît au bas de l’écran.


Image
The Bourne Identity (Exposive Extended Edition) est offert en deux éditions. L'une présente le film au format d'image respecté de 2.35:1 et d'après un transfert 16:9, tandis que l'autre offre une image au format de 1.33:1 (pan & scan). Pour cette critique, nous avons bien entendu évalué l'édition au format d'image respecté. Notons que les deux scènes ajoutées ne sont pas optimisées 16:9.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce transfert en est un d'excellente qualité. L'interpositif employé était visiblement dans un parfait état, aucune anomalie ou parasite quelle qu'il soit n'est remarquée. La définition est optimale laissant voir une image nette, précise et très détaillée. La palette de couleur bénéficie d'un excellent rendu. Toutes les couleurs, même les plus stylisées (surtout dans les scènes nocturnes), sont rendues avec justesse et précision. Elles sont pleinement saturées, mais sans excès, et ne montrent aucun débordement involontaire. Les contrastes sont bien gérés, tandis que le niveau de noir (brillance) est correctement ajusté. Les parties denses sont parfois problématiques; il arrive occasionnellement que les dégradés bloquent et n'offrent pas le niveau de détail espèré. Les noirs sont purs et intenses.

Autre défaut relativement mineur de ce transfert, une sur-définition des contours parfois visible au point de créer des halos dans les hauts-contrastes. Mis à part l'apparition de quelques subtils macroblocs, il n'y a aucun défaut de compression majeur à déplorer.


Son
Cette édition propose trois bandes-son Dolby Digital 5.1 différentes, soit en anglais, français et espagnol. Le mixage DTS a été retiré de cette édition.

Ces trois mixages multi-canaux sont d'excellente qualité. Propre à ce genre de production, le son a la particularité d'être très dynamique, mais il est également ouvert et ample offrant du coup un espace sonore convaincant. Le champ sonore se déploie avec force et puissance de tous les canaux. La trame sonore profite d'une belle intégration au mixage final. Elle se déploie surtout des enceintes avants, mais est aussi souvent dérivée vers les enceintes arrières; l'immersion sonore est alors totale. Les canaux d'ambiophonies sont presque toujours mis à contribution. Que ce soit pour créer l'ambiance avec la musique ou des effets sonores subtils, ou bien pour nous bombarder les oreilles d'effets localisés agressifs lors des scènes d'action, l'usage des enceintes arrières est soutenu et efficace. On note aussi de nombreux effets canaux à canaux sommes toutes convaincants. En tout temps les dialogues sont intelligibles et naturels (aucuns effets ADR). Les basses sont intenses et profondes, tandis que l'utilisation du canal .1 (LFE) est plus qu'agressive.

Des sous-titres sont également disponibles en anglais, français et espagnol.


Suppléments/menus








Conclusion
À l’exception de l’absence du mixage DTS et de l’ajout de quelques suppléments, cette édition est identique à la précédente. La mise en marché de ce produit, coïncidant avec la sortie en salle de The Bourne Supremacy, ne sert qu’à promouvoir le deuxième opus.

Pour ceux qui ne possèdent pas déjà l’édition précédente, celle-ci devrait vous satisfaire, car la qualité d'image est excellente, tandis que les mixages sonores sont d'une efficacité redoutable. Quant aux suppléments, à défaut d'être réellement instructifs, ils ont le mérite de divertir.


Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
4,0/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,7/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2004-08-30

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Bourne Identity, The

Année de sortie:
2002

Pays:

Genre:

Durée:
119 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Documentaires, entrevues, scènes inédites, vidéo-clip et filmographies.

Date de parution:
2004-07-13

Si vous avez aimé...