Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Mystic River (édition spéciale double disque + CD)

Critique
Synopsis/présentation
Mystic River, réalisé par Clint Eastwood d'après un roman de Dennis Lehane adapté par Brian Helgeland, raconte l'histoire de trois amis d'enfance qui s'étaient perdus de vue et qui vont se retrouver dans des conditions dramatiques. Le film commence alors que les trois gamins, Jimmy, Dave et Sean, qui vivent dans une banlieue difficile de Boston, jouent dans la rue. Alors qu'ils ecrivent leur nom dans du ciment humide, une voiture occupée par deux hommes s'arrête, et l'un d'eux, se faisant passer pour un policier les sermonne avant de faire monter Dave dans la voiture. Ce n'est que quatre jours plus tard que Dave échappera aux deux pervers, traumatisé à vie.

Bien des années plus tard, leurs destinées se croisent à nouveau lorsque la fille de Jimmy Markum (Sean Penn) se fait assassiner, le soir même ou Dave Boyle (Tim Robbins) rentre chez lui fort tard et couvert de sang, expliquant à sa femme qu'il a battu quelqu'un qui a tenté de l'agresser. C'est Sean Devine (Kevin Bacon), le troisième de la bande, qui est le détective chargé de découvrir qui a tué Katie Markum, âgée de 19 ans. Tous les éléments d'une tragédie grecque sont présents : un meurtre sauvage, un père assoiffé de vengeance, un policier qui essaye de garder son sang-froid et le troisième de la bande de copains d'enfance qui s'avère être le suspect numéro un.

Si le rythme du film est assez lent, c'est avant tout parce que l'ambiance et les relations particulièrement complexes entre les personnages passent ici bien avant l'intrigue policière. Les thèmes abordées, parmi lesquels on trouve le destin (que se serait-il passé si ç'avait été un autre que Dave qui était monté dans la voiture ?) ou les relations matrimoniales font que ce film repose avant tout sur le jeu des acteurs. Et la distribution, de grande qualité, fait ici un travail remarquable. Sean Penn et Tim Robbins se détachent du lot. Penn est absolument incroyable dans son rôle de père endeuillé et enragé, prêt à tout pour venger sa fille. Robbins, avec son jeu mesuré, est parfaitement convaincant et juste dans son interprétation de Dave, l'enfant a qui on a volé sa jeunesse, et qui à cause de ça a toutes les peines du monde à être un mari et un père convenables. Les dialogues à sens unique entre Bacon et sa femme (qui l'a quitté depuis six mois et qui l'appelle au téléphone sans rien dire) arrivent avec brio à éviter le ridicule qu'aurait pu amener leur bizarrerie.

Clint Eastwood, avec sa maîtrise de la mise en scène, de la direction d'acteurs et une réalisation somme toute très classique, signe là un de ses meilleurs films. Si la réalisation est dénuée d'artifices inutiles, certains plans sont tout de même diablement efficaces et marquants, notamment le traveling arrière plongeant, où la caméra s'éloigne d'un Sean Penn terrassé par la douleur et maintenu par un groupe de policiers.

Ce film à l'ambiance très dure ne plaira certainement pas à tout le monde, le rythme étant particulièrement lent et l'ambiance parfois très pénible. La fin risque aussi d'en décevoir certains. Mais ceux qui sauront s'y intéresser découvriront sans problème pourquoi il est considéré comme l'un des meilleurs films de l'année 2003 (qui, avouons-le, ne nous a pas apporté que des chefs-d'oeuvre, loin de là). Leurs performances excellentes ont valu à Sean Penn et Tim Robbins un Oscar et un Golden Globe chacun (respectivement, meilleur acteur et meilleur acteur dans un rôle de soutien).


Image
L'image est proposée au format respecté de 2.35:1 d'après un transfert 16:9. Il existe aussi une édition "plein écran" au format 4:3.

Comme on peut s'y attendre pour un film récent, le transfert ne présente aucun parasite dû à un quelconque problème sur l'interpositif utilisé pour le télécinéma. L'image est claire, définie, offrant de nombreux détails et des textures assez satisfaisantes. Si le grain est bien présent, il est généralement assez fin, et ne vient donc pas gâcher la définition apparente.

Les couleurs sont justes, sans aucun artifice démesuré d'étalonnage et sans aucun débordement. Le contraste et le niveau des noirs (brillance) sont parfaitement réglés et ne fluctuent aucunement sur toute la durée du film. Les parties somble de l'image offrent des noirs profonds et des dégradés dénués de blocage, ainsi qu'un niveau de détail tout à fait comparable au reste.

Au niveau purement numérique du transfert, si les parasites de compression comme les fourmillements ont tendance à se perdre dans le grain du film, on déplore par contre une surdéfinition des contours extrêmement exagérée. Les halos autour des objets sont inratables, surtout dans le sens vertical (les halos autour des objets horizontaux comme les câbles semblent exagérés par l'utilisation d'inutiles filtres verticaux d'adoucissement supposés réduire les effets dûs à l'entrelacement).



Son
Les bandes-son proposées sur cette édition sont la version originale et la version française, toutes deux au format Dolby Digital 5.1. Des sous-titres anglais, français et espagnols sont aussi proposés.

Comme il ne s'agit pas là d'un film d'action ou de science-fiction, et que le tout est avant tout basé sur les dialogues, il est évident qu'il ne faut pas s'attendre ici à du matériel de démonstration. Il s'agit plus ici d'un mixage tout en subtilité et somme toute bien fait. La dynamique est tout de même très correcte et bien utilisée, et la présence assez convaincante. Le champs sonore se déploie principalement à l'avant, les canaux d'ambiophonie étant utilisés de façon extrêmement mesurée. Les quelques effets de transition qu'on peut entendre au courant du film sont tout de même d'une facture et d'un réalisme très sympathiques.

Les éléments composant cette bande-son sont subtilement mixés. La trame sonore fait preuve de profondeur et de fidélité. Les dialogues sont fort bien intégrés et toujours parfaitement intelligibles. Les effets sonores sont eux aussi bien intégrés, complétant ici un mixage discret et sans artifice. Les fréquences du bas du spectre sont utilisées à bon escient, c'est à dire assez peu souvent dans ce cas, et sont supportées de façon adéquate par une utilisation sporadique et discrète du canal d'extrême-graves (.1 LFE).

La version française ne présente aucune différence notable de qualité par rapport à la version originale anglaise, ce qui est un bon point.


Suppléments/menus
Cette édition comporte deux disques. Le premier comporte le film et pour seul supplémant une piste de commentaire audio, le second étant réservé au reste des suppléments.

Le commentaire audio proposé sur le premier disque a été enregistré par les acteurs Kevin Bacon et Tim Robbins. Loin de ne parler que de ce qui se passe à l'image et du tournage du film, les deux compères nous racontent aussi ce que chaque séquence leur rappelle concernant leur vie personnelle. Ce commentaire est finalement assez déroutant, mais a le mérite d'être original.

Les suppléments proposés sur le second disque sont deux documentaires, des entrevues et des bandes-annonces. Il est à noter que les menus sont en français si l'option est activée sur le lecteur DVD, et que les suppléments de ce disque comportent tous des sous-titrages français optionnels. Il est à noter que, plus encore que pour d'autres films, ces suppléments ne doivent surtout pas être vus avant le film lui-même, sous peine de gâcher les surprises que recèlent le scénario.

Le premier documentaire, Mystic River: Beneath The Surface (22:51), est proposé au format 16:9. Il s'agit d'un montage d'interventions des acteurs, du réalisateur, du scénariste et de l'auteur du roman original, illustré d'extraits du film. Le sujet en est la genèse du projet et le tournage du film, et les impressions que chacun en a retiré. Ce documentaire, qui change un peu des montages Making-Of traditionnels, s'avère très intéressant vu le type de film dont il s'agit.

Le second documentaire, Mystic River: From Page to Screen (11:30), est construit de la même manière. Ce documentaire, proposé au format 4:3, s'intéresse plus particulièrement au scénario et au travail d'adaptation du livre original. On notera cependant quelques répétitions par rapport au précédent, mais vient aussi apporter quelques renseignements supplémentaires.

Un sous-menu permet d'accéder à trois entrevues extraites du fameux Charlie Rose Show, qu'il est possible de regarder séparément ou d'affilée (pour une durée totale de 1:55:19). Il s'agit d'entrevues très complètes du réalisateur Clint Eastwood, et des acteurs Tim Robbins et Kevin Bacon. On regrette juste l'absence d'une entrevue de Sean Penn, qui il est vrai ne se prête pas facilement à ce genre d'exercice.

Les deux derniers suppléments offerts sont deux bandes-annonces du film : Theatrical Teaser (1:15) et Theatrical Trailer (2:20).

Cette édition est complétée par un CD de la trame sonore originale du film.



Conclusion
Ce film encensé par la critique comme un des meilleurs de l'année 2003, et qui a réussi à récolter deux Oscars malgré la razzia effectuée par Lord of the Rings, est servi ici par une édition d'un assez bon niveau. Si l'image aurait pu être de meilleure qualité, la bande-son est quand à elle tout à fait impeccable. Les suppléments proposés sont nombreux (et il ne s'agit pas d'une succession de mini-segments insignifiants), et globalement originaux et intéressants.

S'il est trop tôt pour décider si ce film va devenir un classique, il s'agit là d'un drame bien construit, et à l'interprétation magistrale. Voici donc un film, et une édition qui valent le détour.


Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
3,9/5

Suppléments:
4,0/5

Rapport qualité/prix:
3,9/5

Note finale:
4,0/5
Auteur: François Schneider

Date de publication: 2004-06-27

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Panasonic CT-36D11E / Moniteur ViewSonic P95f, Lecteur DVD Panasonic S25 / PC avec GeForce FX et WinDVD, Récepteur Denon AVR-1602, Enceintes Wharfedale Cinestar 30 (5 Vivendi Modus Cube + 1 PC-8).

Le film

Titre original:
Mystic River

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
138 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
DVD+CD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Commentaire audio de deux acteurs, Documentaires, Entrevues, Bande-annonce

Date de parution:
2004-06-08

Si vous avez aimé...