Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Passion of the Christ, The (édition canadienne)

Critique
Synopsis/présentation
Nicholas Ray l’a fait en 1961 avec King of Kings, idem pour George Stevens en 1965 avec The Greatest Story Ever Told. Franco Zeffirelli a eu un certain succès en 1977 avec sa série télévisée Jesus of Nazareth et Martin Scorsese offrit sa propre vision avec The Last Temptation of the Christ en 1988. Aujourd’hui, c’est au tour de Mel Gibson d’adapter la passion du Christ.

The Passion of the Christ aura certainement fait couler beaucoup d’encre. Certains jugeant ce film anti-sémite, d’autres dénoncent sa violence exacerbée et un point vue très à droite. Le récit, tel qu'évoqué par Gibson, débute par l’arrestation de Jésus au jardin des Oliviers et se termine par sa violente et explicite crucifixion. Une violence crue et sans détour qui appuie sans équivoque les points de vue du réalisateur sur le christianisme.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.40:1 d’après un excellent transfert 16:9. Tout semble indiqué qu’il s’agit du même transfert que celui offert par la Twentieth Century Fox aux État-Unis. Un transfert recadré au format 1.33:1 est également disponible, mais vendu séparément.

Typique des récents transferts, l’interpositif utilisé ne montre strictement aucun parasite. La fabuleuse cinématographie de Caleb Deschanel est reproduite de façon impeccable. La définition générale de l’image est excellente et permet de déceler toutes les subtilités de la direction artistique. Les textures sont rendues avec précision et sans perte de détails: par exemple les marques et égratignures sur les casques des soldats romains ou les mailles de leurs vêtements. Le traitement des couleurs a été fortement stylisé: L’arrestation dans le jardin des Oliviers se fait sous une lumière bleuté, mettant l’emphase sur la mélancolie du moment. À l’extrême, les rencontres entre les Grands Prêtres se fait sous un éclairage dorée ou jaune, signifiant tout le pouvoir et la corruption qui y règnent. Les couleurs ont souvent été désaturées, à l’exception du magenta qui conserve toujours une bonne saturation. Ceci permet à l’image de mettre l’importance sur l’uniforme des soldats romains, mais plus particulièrement sur le sang qui coule des nombreuses plaies du Christ. À défaut de pouvoir se prononcer sur la naturalité des couleurs on peut affirmer que l'étalonnage est constant.
Le niveau de noirs est parfaitement ajusté, sans fluctuations incontrôlées. La gestion du contraste ne pose aucun problème.
Les dégradés sont fluides et ne bloquent jamais, alors que les noirs sont profonds et purs.

La partie numérique du transfert est d'un très bon niveau. Les effets de brouillard et de fumées, parfois difficiles à reproduire, sont superbement rendus. Aucun effet d'halo ou fourmillement n'agace.

Le subtil changement de couche survient après environ 63 minutes et 23 secondes, entre deux plans durant la scène du châtiment.


Son
Les deux bandes sonores disponibles offrent le mixage original, en araméen, latin et hébreux. La première bande-son est au format Dolby Digital 5.1 alors que la seconde DTS. Par soucis de réalisme, aucun doublage quel qu’il soit n’a été produit. Qui plus est, les sous-titres ne s’affichent que pour les dialogues les plus importants, certaines paroles ne sont pas traduites.

Ce mixage multi-canal est particulièrement dynamique et immerge complètement le spectateur dans l’atmosphère du film. La spatialité demeure pleinement développée du début à la fin. Le champ sonore exploite toutes les possibilités du 5.1. Les canaux d’ambiophonie offrent des effets sonores localisés qui, avec certaines transitions canaux à canaux (avant-arrière, gauche-droite), appuient le réalisme du mixage. Les sons d’ambiance (cris de foules, vents, …) ajoutent également à l’atmosphère du film en centrant le spectateur dans l'espace sonore. Le champ sonore avant est articulé et les dialogues sont rendus avec naturel et précision. Aucun défaut de captation n’est audible et les répliques demeurent toujours intelligibles. La musique de John Debney profite du plein potentiel du 5.1 et d'une excellente fidélité.
Les basses sont rendues avec fidélité et les extrêmes graves (canal .1, LFE) sont en force et puissance.

Une bande sonore DTS plein débit est également disponible, ce qui signifie un taux de transfert de 1536 Kbps, comparativement à 448 Kbps pour la Dolby Digital. Ceci n’a pas été entendu sur une édition DVD commerciale depuis longtemps. Le mixage DTS est plus détaillé et ouvert que sa contre-partie Dolby Digital 5.1.

Bien que la jaquette ne fasse mention que de sous-titres anglais, il y a également option de sous-titrage en française. Notons que le générique et les menus ont été traduits en français.


Suppléments/menus








Conclusion
Le souci du détail et du réalisme de Mel Gibson est clairement visible dans cette œuvre, mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit de sa propre vision des événements, et non d'une reconstitution historique. Sa foi et ses intentions ne sont également jamais mises en doute. Jim Caviezel (âgé de 33 ans au moment de la production et dont les initiales sont J.C.) interprète un Jésus affligé par sa souffrance physique et spirituelle. Croyants ou athées, ce film ne rendra personne indifférent.

Techniquement, voici une édition d'un très bon niveau. L’image ne montre aucun défaut d’importance, bien que certains choix artistiques ne plairont peut-être pas à tous. Par contre, le mixage sonore saura plaire aux plus exigeants par son dynamisme et la présence d’une bande-son DTS plein débit. L’absence totale de suppléments déçoit, on sait toutefois qu’une édition spéciale est en préparation.


Qualité vidéo:
4,1/5

Qualité audio:
4,3/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
4,2/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-09-20

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Passion of the Christ, The

Année de sortie:
2004

Pays:

Genre:

Durée:
126 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Equinoxe Films

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.40:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise DTS

Sous-titres:
Anglais
Français

Suppéments:
Aucun

Date de parution:
2004-08-31

Si vous avez aimé...