Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Field of Dreams (Anniversary Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Basé sur le livre Shoeless Joe de W.P. Kinsella, Field of Dreams raconte l’histoire de Ray Kinsella (Kevin Costner), un fermier sur le point de perdre sa ferme qui entend des voix dans son champ: «If you build it, he will come» (Si tu le bâtis, il viendra sûrement). De là, il doit en trouver la signification et le but. Ses démarches le pousseront à construire un terrain de baseball sur sa récolte et le mèneront de l’Ohio à Boston, en passant par le Minnesota.

Field of Dreams fut réalisé par Phil Alden Robinson, à qui l'on doit aussi Sneakers (1992) et The Sum of All Fears (2002).


Image
Le film est présenté au format d'image respecté de 1.85:1 d’après un tout nouveau transfert 16:9. Le taux de transfert moyen est de 7,5 Mbps, ce qui est beaucoup plus que les 5,5 Mbps de la première édition DVD de ce film. Une version recadrée est disponible séparément.

Les différences entre les deux transferts ne se limitent pas au taux de transfert. Notons également que le cadrage a été corrigé, offrant légèrement plus d’informations de tous les côtés (particulièrement à gauche). La définition générale de l’image est bonne, mais loin d’être à la hauteur des récentes productions disponibles en format DVD. Le niveau de détails n'est pas toujours optional, les textures en souffrent parfois. Heureusement, les traces de fourmillement très présentes sur l’édition précédente ont pratiquement disparu, laissant voir une image beaucoup plus naturelle et fluide. Les couleurs ont également profité d'un nouveau étalonnage. Celles-ci sont maintenant mieux saturées, sans débordement, et avec des tons de peau plus naturels. La dominance magenta du premier transfert est ici corrigée. Le niveau de noirs (brillance) est correctement ajusté, alors que le contraste n’amène aucune sur-brillance. Les parties sombres affichent des dégradés qui bloquent à quelques reprises, limitant le niveau de détails dans celles-ci. Les noirs sont profonds, mais leur pureté varie d’une scène à l’autre.

Côté numérique, les défauts présents sur l’édition précédente ont été atténués, mais parfois encore visible. Le plus grande amélioration faite concerne les halos dus à la sur-accentuation des contours. Ceux-ci sont pratiquement absents, contrairement au transfert précédent.


Son
En tout, trois bandes sonores sont offertes, incluant des nouveaux mixages anglais Dolby Digital 5.1 et DTS. Le doublage français original (Dolby 2.0 Surround) est également présent. De plus, une piste de commentaires audio animée par le réalisateur Phil Alden Robinson et le directeur de la photographie John Lindley est disponible.

Le film mise principalement sur des dialogues et ce mixage le rend bien, en mettant l’accent sur les canaux avants. Les enceintes arrières ne servent qu’à la reproduction de quelques rares sons d’ambiance. Il ne fait aucun doute que l'usage des canaux d'ambiophonie aurait pu être un peu plus soutenu sans tomber dans aucun excès. Ceci étant dit, il ne s’agit pas d’un mauvais mixage pour autant. Les dialogues sont nets, d'une belle naturalité et toujours intelligibles. Aucun parasite sonore n’est audible. L’envoûtante musique, composée par James Horner, profite à peine du potentiel du 5.1, ce qui est dommage car le remixage aurait pu offrir un meilleur dynamisme et un son plus enveloppant. Les basses ne sont évidemment pas la force de ce mixage, mais le supportent adéquatement. Les extrêmes graves (LFE, canal .1) sont anecdotiques.

La bande-son DTS a finalement peu de différences avec celle au format Dolby Digital. Le son est tout juste un peu plus détaillé.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Somme toute, cette nouvelle édition de Field of Dreams représente une amélioration considérable par rapport à la version précédente. En plus d’offrir un tout nouveau transfert 16:9, Universal a corrigé la plupart des défauts de la première édition. Par contre, les nouveaux mixages 5.1 et DTS n’offrent pas une différence aussi significative que pour l’image. Les suppléments sont diversifiés, à la fois divertissants et informatifs. Ceux-ci incluent entre autres de nouvelles entrevues avec les différents artisans (acteurs, auteurs, réalisateur, producteurs, …). Une réédition du studio Universal qui en vaut la peine !


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-07-11

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Field of Dreams

Année de sortie:
1989

Pays:

Genre:

Durée:
106 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise DTS
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, plusieurs documentaires, scènes inédites, entrevues, jeu-questionnaire et bandes-annonces.

Date de parution:
2004-06-08

Si vous avez aimé...