Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Tropic Thunder (Unrated Director’s Cut )

Critique
Synopsis/présentation
Auteur, interprète et réalisateur de nombreuses comédies (au nombre desquelles on notera le fameux Zoolander), Ben Stiller signe ici ce qu'on peut considérer comme son chef d'oeuvre. Accompagné comme à l'habitude d'une pléthore d'acteurs de renom, Stiller nous emmène sous les tropiques, sur le tournage d'un énième film hollywoodien sur la guerre du Viêt-Nam, adaptation d'un livre d'un héros de guerre, "Four Leaf" Tayback (Nick Nolte).
Parmi les acteurs chargés d'incarner la patrouille de Four Leaf, on retrouve une galerie de portraits assez intéressante :
Tugg Speedman (Ben Stiller) est un acteur de films d'action à la carrière chancelante qui trouve ici un rôle capable de relancer celle-ci, poussé par son agent et supposé meilleur ami, Rick Peck (Mathew McConaughey)
Jeff Portnoy (Jack Black) joue habituellement de comédies grasses, et a de sérieux problèmes de comportement et d'héroïne,
Kirk Lazarus (Robert Downey Jr.) est un acteur couvert d'oscars, qui prend son métier un petit peu trop au sérieux et a été jusqu'à subir une opération controversée pour se faire noricir la peau pour tenir le rôle d'un des soldats Noirs de la patrouille, l'autre étant tenu par
Alpa Chino (Brandon T. Jackson), un rappeur toujours accompagné de son posse et obsédé par sa ligne de boissons énergisantes et barres chocolatées dotés de noms au goût douteux, et enfin
Kevin Sandusky (Jay Baruchel) est le Juif de service, qui tient le rôle du plus jeune soldat de la patrouille, destiné à mourir de façon assez horrible dans le film.

Comme au cinéma, nous avons droit avant le début du film à de fausses bandes-annonces nous rappelant les derniers "exploits" de Speedman, Portnoy et Lazarus (celle de Satan's Alley, drame médiéval racontant l'amour impossible entre deux moines, est particulièrement hilarante) qui, sans atteindre le niveau de celles de Grindhouse, méritent largement le détour.

Le film commence par une des scènes les plus dramatiques de Tropic Thunder (le film dans le film) dont le tournage se termine évidemment de façon complètement ridicule. Le réalisateur, Damien Cockburn (Steve Coogan, qu'on a pu voir dans le magnifique 24 Hour Party People) est complètement dépassé par les événements et l'ampleur du projet, et se fait assez rapidement remettre à l'ordre par Les Grossman, le directeur du studio (nous ne révélerons pas ici qui joue le rôle de Grossman, nous dirons juste qu'il s'agit de quelqu'un d'infiniment célèbre qui est ici au sommet de son art), lors d'une scène de téléconférence à hurler de rire.
Après s'être fait virer sans autre forme de procès, Cockburn, aiguillonné par Four Leaf, décide de continuer le film malgré tout, mais cette fois-ci en tournage de type guérilla, en amenant les acteurs loin de leurs assistants et autres cireurs de bottes, sur les lieux des exploits héroïques Four Leaf et de sa patrouille, avec la complicité du spécialiste des explosifs du film. Une mine antipersonnelle, des acteurs sombrant assez vote dans la folie, et des trafiquants d'héroïne tirant à balles réelles vont achever de transfoermer le projet en enfer absolu.
Réussir un tel film à tiroirs, un film qui raconte le tournage d'un film, avec des acteurs qui jouent des acteurs et autres personnages de l'industrie (dans des stéréotypes très manifestement inspirés de personnages réels), était un défi de taille. Ben Stiller a réussi à le relever, après des années de travail sur le scénario et grâce à une distribution qui frise la perfection.
Ce film est, de très loin, un des plus drôles de ces dernières années. Le scénario ciselé est soutenu à la fois par un ensemble de performances absolument époustouflantes de chacun des acteurs et une réalisation d'un très bon niveau. Les piques lancées par Stiller vers l'establishment hollywoodien sont toujours justes,


Image
L'image est offerte au format respecté de 2.35:1, dans un très beau transfert 1080p.

Il devient difficile de faire des critiques de disques Blu-ray sans se répéter, tant la qualité est consistante en ce qui concerne les films récent. On est bien loin des débuts du DVD, quand la moitié des éditions étaient encodées avec un bulldozer par des singes épileptiques. La définition est excellente, offrant force détails et textures.
Les niveaux vidéo sont impeccablement réglés, et les couleurs sont riches, offrant une palette variée sans qu'aucun débordement ne soit à déplorer même dans les couleurs les plus saturées. L'étalonnage est subtil, et sert très bien les ambiances du film, du clinquant hollywoodien à la moiteur de la jungle hostile où nos héros perdent l'esprit.

Aucun artéfact numérique lié à la compression où à l'utilisation stupide de filtres peu recommandables ne vient gâcher la qualité du transfert.


Son
Les pistes sonores offertes sur cette édition sont la version originale en Dolby TrueHD 5.1, et les versions Française et Espagnole en Dolby Digital 5.1. Des sous-titres sont proposés en Anglais, Français, Espagnol et Portugais. C'est bien entendu la version originale qui est analysée pour cette critique.

Comme on peut s'y attendre dans un tel film, la dynamique est excellente et accompagne une spatialité tout à fait immersive, qui fonctionne aussi bien dans les scènes d'action que dans les moments plus tranquilles. La séparation des canaux est bien entendu parfaite, et les canaux d'ambiophonie utilisés à bon escient pour nous plonger encore plus dans l'ambiance, avec des effets de transition très réussis.
L'intégration des différents éléments est excellente, et les dialogues sont toujours impeccablement intelligibles. La trame sonore offre une haute fidélité et une belle profondeur, et les effets sonores sont très réussis. Ces derniers sont bien entendus soutenus lorsque nécessaire par une utilisation pleine de santé des fréquences basses du spectre et du canal d'infra-graves. Un excellent mixage pour un film qui ne l'est pas moins.


Suppléments/menus
-



Conclusion
Cet excellente comédie nous est livrée dans une très belle édition. La qualité technique est au rendez-vous, et les suppléments sont fort nombreux, intéressants et pour certains presque aussi drôles que le film lui-même. Cerise sur le gâteau, la plupart sont aussi en HD, ce qui est particulièrement sympathique pour les scènes coupées et alternatives. Ce Blu-ray est donc fortement recommandé.


Qualité vidéo:
4,6/5

Qualité audio:
4,4/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,4/5

Note finale:
4,6/5
Auteur: François Schneider

Date de publication: 2009-01-29

Système utilisé pour cette critique: Lecteur Blu-ray PlayStation 3, Xbox 360 avec lecteur HD DVD, projecteur Panasonic PT-AE500U, écran Stewart Grayhawk, récepteur Denon-AVR-1602, enceintes Onkyo HT-S670, caisson de graves Wharfedale PC-8, cables Acoustic Research.

Le film

Titre original:
Tropic Thunder

Année de sortie:
2008

Pays:

Genre:

Durée:
120 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Dreamworks

Produit:
Blu-ray

Nombre de disque:
1 BD-50

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby TrueHD 5.1
Française Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Anglais (CC)
Français
Espagnol
Portugais

Suppéments:
Commentaires du réalisateur et de la distribution, Segments documentaires, Court-métrage Rain of Madness, Scènes supprimées et alternatives, Fin alternative, Extrait de MTV Movie Awards, suppléments BD-Live

Date de parution:
2008-11-18

Si vous avez aimé...