Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Audrey Rose

Critique
Synopsis/présentation
Audrey Rose est loin d'être le meilleur film de Robert Wise (1914-). Ce grand réalisateur nous a donné des oeuvres beaucoup plus réussies telles que West Side Story (1961), A Sound of Music (1965), Sand of Pebble (1966) et The Andromeda Strain (1971), pour ne nommer que ceux-là.
Audrey Rose raconte l'histoire de M. Hoover (Anthony Hopkins), un homme persuadé que la fille d'une famille aisée de New York est la réincarnation de sa propre fille Audrey Rose décédée à cinq ans dans un terrible accident d'automobile. M. Hoover s'opposera à l'incrédulité des parents de la jeune fille, pour son plus grand malheur.
Ce film, produit au beau milieu des années soixante-dix, exploite l'attrait qu'exerçait les religions orientales et hindoues en Occident. Le mouvement de la contre-culture y a d'ailleurs puisé une grande partie de sa philosophie. Ici, ces croyances tentent de pénétrer le coeur de la famille typique américaine, avec tout ce que cela peut supposer de conflits.
Malgré une riche matière première, le travail de Wise est ici très conventionnel et quelque peu mélodramatique : nous sommes loin de sa virtuosité coutumière. Toutefois, l'ensemble pourra plaire à ceux qui sont attirés par les phénomènes paranormaux ou par la réincarnation.


Image
La MGM ne va pas dans la bonne direction en proposant un transfert au format 1.85:1 non-anamorphique. Ce DVD est vraiment dépassé si on le compare aux récentes parutions chez ce studio (bannières World Films, Vintage Classics)
L'interpositif est de premier ordre : aucune trace des années n'apparaît à l'écran. Dans l'ensemble, la qualité de l'image varie de bonne à supérieure et les couleurs sont très bien reproduites et stables. Les noirs ont toute la richesse et la profondeur voulue. Les tons de peau sont naturels.
La définition, dans les circonstance, est correcte. Le niveau de détail, acceptable, permet une bonne reproduction des textures comme les boiseries, par exemple. Dans l'ensemble, voilà un travail honnête pour un DVD qui ne devrait pas coûter plus de 15 $.


Son
Nous retrouvons les trois bandes sonores monophoniques classiques offertes en trois langues : anglais, français et espagnol. A ce chapitre, il n'y a pas grand-chose à redire : le souffle est sous contrôle et les voix des comédiens sont naturelles et claires. Ceux qui ne maîtrisent pas l'anglais, ou très peu, et préfèrent cependant la version originale peuvent choisir des sous-titres en français ou en espagnols.


Suppléments/menus
Ce DVD propose la bande annonce du film uniquement...




Conclusion
Ce DVD est destiné aux inconditionnels de Robert Wise ou à tous ceux qui sont intéressés par la réincarnation. Il présente une image très correcte mais un transfert qui s'éloigne des normes du marché : on s'explique mal que la MGM n'offre pas systématiquement des transferts anamorphiques comme ses concurrents...


Qualité vidéo:
2,5/5

Qualité audio:
2,5/5

Suppléments:
0,5/5

Rapport qualité/prix:
2,5/5

Note finale:
2,5/5
Auteur: Sylvain Lafrenière

Date de publication: 2001-08-16

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Toshiba 32 pouces, Récepteur Sony STR-DE945, Lecteur DVD Sony DVP-S360, enceintes Energy, câbles Cable Accoustic Research

Le film

Titre original:
Audrey Rose

Année de sortie:
1977

Pays:

Genre:

Durée:
153 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby mono
Française Dolby mono
Espagnole Dolby mono

Sous-titres:
Français
Espagnol

Suppéments:
Bande-annonce

Date de parution:
2001-08-28

Si vous avez aimé...