Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Dodgeball: A True Underdog Story

Critique
Synopsis/présentation
Les comédies à thématique sportive ont toujours eu une certaine popularité: Major League et Bull Durham pour le baseball, The Replacements pour le football, Tin Cup et Happy Gilmore pour le golf, Slap Shot et Les Boys pour le hockey, … Avec DodgeBall, c’est au tour du ballon-chasseur d’être à l’honneur.

L’histoire repose sur la rivalité entre deux centres de conditionnement physique: Average Joe’s, avec à sa tête le sympathique Peter LaFleur (Vince Vaughn), et Globo Gym, sous le contrôle tyrannique de White Goodman (Ben Stiller). Des problèmes financiers pourraient mener Average Joe’s à sa fermeture, à moins que les membres du club remportent un important tournoi de ballon-chasseur. Goodman, souhaitant la fermeture de son rival, inscrit également son équipe.

Notons les participations de William Shatner, Lance Armstrong, Chuck Norris et David Hasselhoff.


Image
Ce montage non censuré est offert au format d’image respecté de 2.35:1 dans une résolution native de 1080p (compression MPEG 2 - débit de 34 Mbps).

Le matériel source utilisé pour cette édition Blu-ray semble identique à celui utilisé pour l’édition DVD parue précédemment. Dans les faits, ce n’est pas une mauvaise chose considérant la qualité du transfert (voir critique disponible sur ce site). Par conséquent, nous avons droit à une image généralement mieux définie, avec un haut niveau de détails qui permet de profiter de toutes les subtilités qui l’image peut offrir. Nul besoin de dire que plusieurs blagues visuelles en arrière-plan demeurent clairement perceptibles. Les textures sont également bien reproduites, avec un naturel irréprochable. Si cette précision est grandement profitable, elle impose malheureusement quelques halos causés par une suraccentuation des contours. Par contre, ce défaut demeure subtil, voir même négligeable. La palette utilisée est éclatante (dans le bon sens) et le transfert la rend à merveille. Toutes les nuances sont très bien définies et on ne note aucun débordement. Qu’il s’agisse du pourpre de GloboGym ou du jaune moutarde de Average Joe’s, les couleurs ne causent aucun problème. Le niveau des noirs est correct et les contrastes sont bien gérés. Les dégradés demeurent fluides et mènent à des noirs profonds et purs.

Fidèle à son habitude, le format Blu-ray n’affiche que très peu de défauts. Dans ce cas précis, seule une suraccentuation des contours est perceptible par la présence d’un halo occasionnel.


Son
La version originale anglaise est offerte au format DTS HD 5.1 Master Audio, alors que les doublages français et espagnol profitent d’une piste Dolby Digital 5.1 conventionnel. Une piste de commentaires audio en compagnie du réalisateur Rawson Marshall Thurber et des acteurs Ben Stiller et Vince Vaughn est également disponible.

Victime de son genre, Dodgeball n’offre pas l’environnement sonore le plus immersif. La grande majorité des sons proviennent du champ sonore avant, n’utilisant les arrières que pour des sons d’ambiance, tels les cris de la foule. Les effets localisés sont peu nombreux et les transitions d’un canal à un autre sont tout aussi rares. Le mixage demeure dynamique, mais limité. Les dialogues sont nets et intelligibles, sans défauts de captation ou de numérisation. La trame sonore, très dynamique, prend la place qu’elle mérite en fonction de l’action vue à l’écran. Certains montages mettent la musique à l’avant-plan, alors qu’elle demeure en retrait à d’autres instants. Les basses supportent adéquatement le mixage, alors que les extrêmes graves (LFE, canal .1) entrent en action à quelques reprises seulement.

Des sous-titres anglais, espagnols, mandarin et cantonais sont disponibles.


Suppléments/menus
-



Conclusion
Avec l’avènement du format Blu-ray, les studios se dépêchent de mettre sur le marché des films plus ou moins récent pour offrir la plus grande visibilité possible. Non seulement Dodgeball n’a même pas cinq ans, mais il a fait l’objet d’une réédition en format DVD peu de temps après sa sortie initiale. Ceux qui ont aimé le film le possèdent donc déjà. Si ce n’est pas le cas, peut-être devriez-vous vous laisser tenter par cette petite comédie sans prétention. D’un autre côté, il s’agit ici du genre de films qu’on retrouvera dans les prochains mois dans des bacs à 2 pour 20$ ou autre promotion du genre.


Qualité vidéo:
4,2/5

Qualité audio:
3,9/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,9/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2009-04-23

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur Blu ray Playstation3

Le film

Titre original:
Dodgeball: A True Underdog Story

Année de sortie:
2004

Pays:

Genre:

Durée:
93 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
Blu-ray

Nombre de disque:
1 BD-50

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby TrueHD 5.1
Espagnole Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Espagnol
Cantonais
Mandarin

Suppéments:
Piste de commentaires audio, scènes coupées, courts documentaires, bêtisier, bandes-annonces

Date de parution:
2008-12-09

Si vous avez aimé...