Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Big Brother and the Holding Company with Janis Joplin : Nine Hundred Nights

Critique
Synopsis/présentation
Ce documentaire nous retrace de façon claire et concise la carrière d'un des groupes précurseurs du mouvement psychédéliques de la côte ouest américaine dans les années 1960. Il met également en valeur l'apport inestimable qu'a été l'inclusion au groupe de l'immense chanteuse qu'était Janis Joplin. Le seul défaut à mettre en avant est que, de cet aspect hybride, découle le fait que ni la carrière du groupe Big Brother and the Holding Company, ni celle de Janis Joplin, ne sont traitées de manière complète et exhaustive.
Pour notre part, nous aurions préféré une partie documentaire plus courte et de plus nombreux et meilleurs extraits de leurs prestations scéniques, qui sont de façon logique l'intérêt principal de cette édition. Cependant nous ne pouvons que remercier Eagle Vision de jeter un éclairage de qualité sur ce groupe très agréable, parmi les pionniers d'un mouvement musical primordial de la deuxième moitié du 20ème siècle.


Image
L'image est présentée au format 1.33:1 d'après un transfert 4:3.

La définition générale est de façon logique vraiment limite, même si parfois meilleure, pour un documentaire portant sur des concerts et entrevues datant des années 1960.
L'interpositif est de la même façon assez sale mais cela n'est pas du à une mauvaise restauration mais à un matériau de départ déja limité à l'époque et quasiment irrécupérable.
Les couleurs sont elles aussi assez approximatives mais cela donne un charme très psychédélique à ce rockumentaire, qui du coup colle parfaitement avec son sujet.
Le contraste subit les mêmes remarques mais arrive tout de même à contenir les pires brillances sauf sur les passages de concert.
Les passages sombres accusent eux aussi une baisse de qualité consécutive à des noirs plutôt grisâtres, du aux techniques de l'époque.
La partie numérique est par contre impeccable, ne générant fort heureusement aucun défaut notable qui serait venu pertuber le rendu.

Voici donc un transfert aux défauts évidents mais également fort logiques, soutenu par une partie numérique d'excellente qualité qui nous permet d'apprécier un documentaire intéressant.


Son
Les trois bandes-son disponibles sur cette édition sont respectivement en Anglais (DTS), Anglais (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 2.0 stéréo).

La dynamique des trois pistes est limitée par l'origine des sources mais s'avère appréciable néanmoins. La présence et la spatialité des trois pistes sont très limitées, le format sonore étant majoritairement monophonique avec un avantage logique aux pistes multicanal.
La musique est correctement restituée mais une fois de plus, les éléments de départ ne permettent pas d'arriver à un résultat supérieur. Les enceintes arrières sont peu utilisées et majoritairement pour des ambiances.
Les voix sont toujours bien intelligibles à condition de rester à un niveau sonore raisonnable, sinon l'apparition de parasites et distortions vient perturber leur rendu.
Les basses fréquences sont assez anecdotiques et servent principalement à donner du corps à la restitution musicale.
La bande-son en stéréo est presque à la hauteur de ses rivales multicanal qui prennent l'avantage lors des passages musicaux, et une fois de plus le DTS est plus clair et aéré que le Dolby Digital.

Les sous-titres sont disponibles en Français et Espagnol.
Les ingénieurs du son ont tiré le meilleur parti possible du matériau d'origine et bien que la majorité de la bande-son soit sur l'enceinte centrale, les pistes multicanal y apportent un plus indéniable.


Suppléments/menus
Voici une section intéressante et qui remplit parfaitement son office de complément au programme principal.
Le premier segment est composé de performances scéniques des chansons “Down on Me”, “The Coo Coo”, “Ball and Chain” et “Piece of My Heart”. La qualité vidéo laisse à désirer alors que le son est beaucoup plus correct, et ces extraits de concerts sont des documents rares qui donnent encore plus de pertinence à ce disque et constitueront un plus indéniable pour les passionnés du groupe.

Est également offert l'enregistrement audio d'un morceau rare du groupe avant l'arrivée de Joplin en leur sein, “Hall of the Mountain King”, qui sera d'un grand intérêt pour les amateurs.

Sont ensuite proposées une excellente galerie de photos de concerts montrant le dispositif psychédélique présent lors de ceux-ci, une discographie assez complète, et une discussion sur des points non traités dans le film et ce qu'il est advenu du groupe après le départ de Joplin.
Pour finir sont proposées des interviews (1 h 30) qui abordent tous les points relatifs au groupe et s'avèrent d'un intérêt plus important que prévu, du fait de la qualité des questions posées et de la disponibilité et bonne volonté des interviewés.

Voici donc un ensemble complet et passionnant qui achève de faire de ce titre DVD un indispensable et une référence pour les admirateurs de ce groupe et ceux plus nombreux de Janis Joplin.







Conclusion
Une édition réussie qui propose la meilleure qualité audio et vidéo possible à partir des éléments de départ, des suppléments complets et intéressants. Le prix de vente étant fort raisonnable et ce genre d'initiatives, sur un groupe somme toute peu connu, assez rares font que nous recommandons chaudement l'achat de cette édition, les documentaires sur la musique des années 1960 étant de plus le parent pauvre des éditions DVD.


Qualité vidéo:
2,8/5

Qualité audio:
2,9/5

Suppléments:
3,8/5

Rapport qualité/prix:
3,9/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Stefan Rousseau

Date de publication: 2004-04-29

Système utilisé pour cette critique: Projecteur Sharp XV Z9000, Lecteur de DVD Toshiba SD500, Recepteur Denon, Enceintes Triangle, Câbles Banbridge et Real Cable.

Le film

Titre original:
Big Brother and the Holding Company with Janis Joplin : Nine Hundred Nights

Année de sortie:
2001

Pays:

Genre:

Durée:
148 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
EMI

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise DTS
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 stéréo

Sous-titres:
Français
Espagnol

Suppéments:
Morceaux "live", Discopraphie, gallerie de photos, interviews

Date de parution:
2004-02-24

Si vous avez aimé...