Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Futurama: Bender's Game

Critique
Synopsis/présentation
Après avoir participé à une partie de Donjons et Dragons, Bender découvre qu’il a la capacité d’utiliser son imagination bien qu’il ne soit qu'un robot. Ceci le plonge dans un délire prolongé qui le pousse à croire qu’il est un noble de la période médiévale. Pendant ce temps, le reste de l’équipe de Planet Express tente de contrecarrer les plans de Mom, qui hausse sans arrêt le prix du carburant solide utilisé par toute la planète, dont elle détient le monopole. Pour y parvenir, l’équipe doit s’infiltrer dans l’usine de production et détruire les réserves. Malheureusement, lors de la mission, un accident imprévu propulse tous les personnages dans un univers parallèle grandement inspiré du Seigneur des Anneaux.

Diffusé pendant cinq saisons, de mars 1999 à août 2003, sur les ondes du réseau Fox, Futurama était la dernière création de Matt Groening, à qui nous devons la très populaire série The Simpsons. Malheureusement, des cotes d’écoute décevantes ont provoqué une fin prématurée de cette série, malgré un noyau d’assidus toujours présents. Afin de pallier à la disparition de l’émission hebdomadaire, les producteurs ont mis en branle une série de suites à paraître directement en DVD et en Blu-ray. Ainsi, les amateurs ont pu retrouver leurs personnages préférés dans Bender’s Big Score (2007), The Beast with a Billion Backs (2008) et l’œuvre actuelle, Bender’s Game. Prévu pour 2009, un autre film intitulé Into the Wild Green Yonder.


Image
De source entièrement numérique, le film est offert au format d’image de 1.78:1 à une résolution native de 1080p d’après une compression AVC à environ 35 Mbps.

Il aurait été plutôt inhabituel de voir ici des parasites compte tenu de l’origine du matériel source. En effet, l’image est nette et aucun défaut majeur n’est visible. La définition générale de l’image est excellente et chaque trait est parfaitement défini. Le crénelage, défaut des lignes imputable à la résolution, n’est aucunement un problème dans le cas de ce transfert. Tous les détails, sur les personnages comment en arrière-plan, sont parfaitement perceptibles. Évidemment, ceci joue à l’avantage du spectateur, puisque cela lui permet de profiter de nombreuses blagues visuelles en arrière-plan. Les couleurs sont également bien rendues, parfaitement saturées et sans débordement. Dans le cas précis de Futurama, on ne peut évidemment pas parler de nuances des couleurs, puisque la signature visuelle de la série se caractérise par de forts contrastes entre celles-ci. Le niveau des noirs est constant. Les noirs sont toujours profonds et purs.

Le seul défaut majeur qui semble affecter ce transfert consiste en un léger halo visible autour de certaines formes en présence d’un haut contraste. Heureusement, celui-ci est peu agaçant.


Son
Seul le mixage original anglais est disponible, celui-ci dans le format DTS 5.1 Master Audio. Aucun doublage n’est inclus. Le film peut également être accompagné d’une piste de commentaires audio (et vidéo) en compagnie des créateurs de la série et des principales voix.

Les amateurs de la série télévisée se souviendront des mixages Dolby Surround très conventionnels qu’offraient les précédents coffrets. Technologies et attentes obliges, ce mixage multicanal rend l’expérience Futurama beaucoup plus interessante.
Tous les canaux sont mis à contribution, avec une inévitable emphase sur le champ sonore avant. Ce dernier profite d’une excellente stéréophonie et plusieurs sons se déplacent d’un canal à l’autre pour suivre le déplacement à l’écran ou pour présenter un élément hors-champ. Les canaux d'ambiophonies entrent en action lors des scènes d’action et pour appuyer la trame-sonore. Les dialogues, enregistrés dans un environnement contrôlé (studio), sont parfaitement reproduits, toujours nets et intelligibles. La qualité de l’enregistrement donne la chance aux spectateurs de profiter pleinement du jeu vocal des différents artistes. Les basses accompagnent bien l’action à l’écran et les extrêmes graves entrent en action uniquement lors des moments qui l’exigent (explosions, moteurs, …).

Des sous-titres anglais, français, espagnols, mandarins, coréens et cantonais sont offerts.


Suppléments/menus
-



Conclusion
Bien que personne n’ait véritablement pleuré la disparition de Futurama, plusieurs en ont célébré le retour sous la forme de films à paraître directement en DVD et en Blu-ray. Avec cette stratégie, tous les gens y trouvent leur compte: Fox continue d’exploiter la franchise tout en libérant une case-horaire, pendant que les amateurs de la série reçoivent leur dose régulière, en plus de suppléments qu’ils n’auraient pas autrement.

En terme de produit Blu-ray, Futurama: Bender’s Game se compare sans difficulté aux productions plus importantes. Le matériel source entièrement numérique permet un minimum de défaut lors du transfert et le mixage sonore laisse libre cours à l’inspiration des artisans du son. Ajouter à cela un lot de suppléments qui entremêlent informations et divertissement, et vous obtiendrez une édition que tous les amateurs de Planet Express voudront se procurer.


Qualité vidéo:
4,2/5

Qualité audio:
4,1/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,3/5

Note finale:
4,2/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2009-01-01

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur Blu ray Playstation3

Le film

Titre original:
Futurama: Bender's Game

Année de sortie:
2008

Pays:

Genre:

Durée:
90 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
Blu-ray

Nombre de disque:
1 BD-50

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise DTS HD Master Audio 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol
Mandarin
Coréen
Cantonais

Suppéments:
Piste de commentaires audio/vidéo, scénarimages, jeu interactif, documentaires sur l'influence de Donjons et Dragons, le dessin des personnages et les modèles 3D, scène inédite, message anti-piratage, bêtisier de l'enregistrement et bande-annonce du prochain film de Futurama

Date de parution:
2008-11-04

Si vous avez aimé...