Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Knocked Up

Critique
Synopsis/présentation
Après un début de carrière passé derrière la caméra pour une émission de variété, la beauté d’Alison (Katherine Heigl) ne laisse pas les producteurs indifférents. Ils lui offrent donc de devenir la nouvelle animatrice de l’émission en question. Rien de mieux pour célébrer que d’aller faire la tournée des bars. C’est là qu’elle rencontre Ben (Seth Rogen), un fainéant immature avec qui elle vit une torride aventure d’un soir. Le lendemain matin, voyant la sévère incompatibilité entre les deux, ils décident de simplement rompre tout lien. Malheureusement, la situation n’est pas si simple, car quelques semaines après, Ben reçoit un appel d’Alison qui souhaite le rencontre. Celui-ci croyant à une seconde aventure éprouve le choc de sa vie quand il apprend que Alison est enceinte et qu’elle désire garder l'enfant. Au-delà d’apprendre à devenir parents, ils devront également développer une relation saine et s’apprivoiser l’un l’autre. Une chose est certaine, dans les deux cas, cette situation amènera son lot de changements.

Écrit et réalisé par Judd Apatow, à qui nous devons également 40-Year-Old Virgin, Knocked Up est une comédie d’ado nouveau genre, qui brille par sa vulgarité, mais aussi par l’intelligence de certains propos. En tant que réalisateur, Apatow n'est pas innovateur, mais comme scénariste, son avenir est prometteur.

Notez que cette édition Blu-ray permet de visionner le film dans sa version originale de 129 minutes ou dans un montage allongé à un total de 133 minutes, soit environ quatre minutes de plus.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.85:1 à résolution native de 1080p (compression AVC MPEG-4).

Comme tout film récent, Knocked Up ne présente aucun défaut relié à la propreté du matériel source. La définition générale de l’image est excellente, conservant un niveau de détails supérieur. Cependant, on ne s’attendait à rien de moins de la part d’une édition Blu-ray. Les textures sont également très bien reproduites, précises et réalistes. Là où le transfert perd des points, c’est au niveau des couleurs. La palette est correctement saturée, mais elle tend vers une légère teinte jaunâtre qui enlève du naturel à l’image. On pourrait supposer qu’il s’agit d’un choix artistique, mais il serait difficile de le justifier. Le niveau des noirs est parfaitement ajusté, mais les contrastes peuvent sembler élevés par moments. Les dégradés sont fluides et ne bloquent qu’en quelques rares occasions. Les noirs sont profonds et purs.

Aucun défaut numérique majeur n’est observable. Quelques rares traces de compressions peuvent parfois faire une subtile apparition, mais rien d’aussi intrusif que l’édition Blu-ray de 40-Year-Old Virgin par exemple.


Son
La version originale anglaise est offerte au format DTS-HD Master Audio 5.1, alors que les doublages français et espagnols profitent de mixages DTS. Une piste de commentaires audio, en compagnie du scénariste/réalisateur Judd Apatow et des acteurs Seth Rogen et Bill Hader, est également disponible.

Sans grande surprise, le mixage principal concentre ses énergies sur le champ sonore avant, laissant aux canaux d'ambiophonies quelques faibles sons d’ambiance et de très rares effets localisés. En fait, la première scène dans le bar est le maximum d’interaction que donneront les enceintes arrière. La véritable force de ce mixage repose sur ses dialogues. Ceux-ci sont toujours nets et intelligibles. Même les chuchotements et les paroles marmonnées de certains personnages demeurent parfaitement audibles. Le seul élément sonore qui tire véritablement avantages du potentiel du mixage multicanaux est la trame sonore. Cette dernière, variée et vivante, est très bien reproduite à travers le champ sonore avant, tout en effectuant une percée occasionnelle vers les enceintes arrière. Les basses supportent généralement bien le mixage, alors que les extrêmes graves (LFE, canal .1) sont presque totalement absentes.

Des sous-titres anglais, français et espagnols complètent ce titre.


Suppléments/menus




Conclusion
Avec Knocked Up, le scénariste et réalisateur Judd Apatow prouve qu’il est capable d’apporter un vent de fraîcheur à un style qui a vu de meilleurs jours. Mais grâce à son parfait équilibre entre humour immature et drame sincère, il s’assure d’accomplir un exploit inhabituel, soit celui d’attirer autant la clientèle masculine que féminine. Cependant, la moyenne d’âge de la clientèle visée demeure jeune compte tenu des propos et de l’âge des personnages.

Cette édition Blu-ray est loin d’être du matériel de démonstration. L’image est correct, mais des problèmes dans la reproduction des couleurs lui fait perdre des points. Quand au mixage sonore, il est fonctionnel, voire même banal. Par contre, là où cette édition se distingue, c’est au niveau des suppléments. Très nombreux, ceux-ci jouent sur une note humoristique, parfois même « pince-sans-rire ».


Qualité vidéo:
4,0/5

Qualité audio:
4,2/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
4,1/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2008-12-09

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur Blu ray Playstation3

Le film

Titre original:
Knocked Up

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
133 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
Blu-ray

Nombre de disque:
1 BD-50

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:

Bande(s)-son:
Anglaise DTS HD Master Audio 5.1
Espagnole DTS
Française DTS

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, scènes inédites et allongées, trois bêtisiers, dialogues alternatifs, compilation des blagues de barbe, entrevue sur le travail avec les enfants, faux documentaires sur le casting du personnage de Ben et sur la réalisation, scènes torse nu, entrevue dans les coulisses du bar de danseuses, audition de Katherin Heigl, vidéo-clips et bandes-annonces

Date de parution:
2008-09-30

Si vous avez aimé...