Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Hangman's Curse

Critique
Synopsis/présentation
Une force inexpliquée s’en prend un par un aux joueurs de l’équipe de football de l’école Rogers High, une famille (père, mère, fille et fils) de détectives est invitée à enquêter sur ce mystère. En se faisant passer pour des membres du personnel de l’école et pour des élèves, ceux-ci apprennent que les corridors sont apparemment hantés par le fantôme d’un jeune s'ayant suicidé quelques années plus tôt.

Bien qu’il s’agisse d’un film d’horreur, la clientèle visée est définitivement plus jeune que celle d’autres œuvres du même genre. Hangman’s Curse ne présente aucun juron, aucune violence, et encore plus surprenant, aucune goutte de sang. Malgré cela, le film nous donne quand même droit à quelques sursauts.


Image
Contrairement aux indications de la jaquette, la version panoramique du film est au format de 1.85:1 (et non 1.78:1) d'après un transfert 16:9. Ce qui est d’autant plus étrange, c’est que la deuxième face du disque contient une version recadrée au format 1.44:1 (transfert 4:3), ce qui diffère du conventionnel 1.33:1.

L'image ici offerte en est une de qualité si on considère que le budget du film se limitait à 2 millions US$. L’interpositif utilisé n’affiche aucun parasite (points blancs ou égratignures). La définition générale de l’image manque légèrement de précision, certains plans paraissant plus doux. Le niveau de détails est acceptable et les textures sont correctement rendues, sans plus. Les couleurs profitent d’un étalonnage tout à fait contrôlé, constant et naturel. Aucun débordement ou sur-saturation n’est visible. Les tons de peux demeurent constants et, à l’instar des couleurs, naturels. Si le gestion du contraste ne pose pas de problème (aucun effet d'hyper-luminosité) et la brillance (niveau des noirs) demeure constant, le rendu des parties sombres n'est pas toujours optimal. Trop souvent, le niveau de détail se perd, les parties sombres ne formant que des masses compactes.
Les noirs sont profonds et purs.

Aucun défaut de compression réellement important n'est notable.


Son
Deux bandes sonores anglaises sont offertes : la première en Dolby Digital 5.1 et la seconde en Dolby 2.0 Surround.

Le mixage offert est des plus convaincants. Le dynamisme de la bande-son Dolby Digital 5.1 est surprenant, surtout pour un petit film indépendant comme celui-ci. L’usage quasi-permanant des canaux d’ambiophonie permet une immersion totale. Que ce soit pour l’intrigante trame sonore, pour des sons d’ambiance ou encore pour quelques effets localisés, les enceintes arrières savent comment faire sentir leur présence. Le champ sonore avant laisse entendre quelques bonnes transitions gauche/droite, ainsi qu’une stéréophonie bien développée. Par contre, les dialogues, bien qu’intelligibles, n’ont peut-être pas toute le naturel souhaité. Ceux-ci paraissent parfois légèrement étouffés, non pas par les effets sonores ajoutés en post-production, mais bien par les sons environnants captés lors de l’enregistrement. Les basses sont bien présentes et supportent à merveille les effets sonores. Les extrêmes graves .1 (LFE) se font sentir à plusieurs reprises et ajoutent de la profondeur au mixage.

Des sous-titres sont disponibles en Anglais et en Espagnol. Encore une fois, la Fox n'a pas considéré que l'inclusion de sous-titres en français était nécessaire...


Suppléments/menus








Conclusion
Financé par Witness Entertainement, mais distribué par la Twentieth Century Fox, Hangman’s Curse est un film d'horreur typique, mais différent par sa nature plus familiale. Le film vise les pré-adolescents et pré-adolescentes, et non le créneau habituel généralement plus agé.

Cette édition DVD respecte les normes du marché et s’avère même être supérieure à certains films profitant d’un budget substantiellement plus élevé. Le transfert vidéo, malgré ses quelques défauts, est tout de même réussi. Pour le mixage sonore, celui-ci remplit pleinement sa tâche. Les suppléments sont peu nombreux, mais tout de même intéressants. On ne peut que déplorer l’absence d’un doublage, ou au pire de sous-titres, français.


Qualité vidéo:
3,6/5

Qualité audio:
3,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-04-07

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Hangman's Curse

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
106 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-10 (double face, simple couche)

Format d'image:
1.85:1 et 1.50:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Documentaires et bande-annonce.

Date de parution:
2004-03-30

Si vous avez aimé...