Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Face/Off

Critique
Synopsis/présentation
L’agent du FBI Sean Archer (John Travolta) a voué une bonne partie de sa carrière à poursuivre le terroriste Castor Troy (Nicolas Cage), non pas à cause de ses multiples attentats, mais plutôt pour se venger de l’assassinat de son fils. Quand on met finalement la main au collet de Troy, une dernière mission s’offre à Archer: s’infiltrer dans une des prisons les mieux gardées pour obtenir une information essentielle de la part du frère de Troy. Malheureusement, cette dernière mission doit demeurer totalement secrète puisqu’elle implique une opération plutôt inhabituelle: L’enquêteur et le terroriste doivent changer d’identité, allant même jusqu’à un changement physique, pour permettre à Archer de s’infiltrer chez son ennemi.

Troisième long métrage américain au grand écran pour le réalisateur asiatique John Woo, ce film marque la première collaboration de Travolta et de Cage. Même si les acteurs ne partagent que relativement peu de scènes, ils ont quand même dû collaborer pour apprendre à interpréter le personnage de l’autre. Le résultat, bien que cliché et prévisible, assure de l’action du début à la fin.


Image
Le film est offert en haute définition au format d’image respecté de 2.35:1 d’après une résolution native de 1080p avec compression MPEG-4 AVC.

Malgré les onze ans du film, ce qui est beaucoup dans cette ère numérique, le matériel source n’affiche aucun défaut majeur. La haute définition rehausse le niveau de détails de ce film en offrant des textures très bien reproduites et une image beaucoup plus précise que son équivalent DVD. Par conséquent, l’image parait naturelle et les ajustements numériques sont beaucoup moins apparents. Dans les faits, on ne note aucune intrusion de halo ou autres traces de compression. La palette, parfois stylisée, est très bien reproduite et affiche toujours des couleurs justes et précises. Aucun débordement ou problème de saturation n’est à déplorer. L’image peut paraître sombre à quelques reprises, mais il s’agit là d’un choix artistique, car le niveau des noirs est impeccable et les contrastes sont toujours bien gérés, évitant toute forme de surexposition. Les dégradés sont fluides et ne bloquent jamais prématurément. Les noirs sont profonds et purs, absents de toute forme d’imperfection. En général, il s’agit ici d’un excellent transfert, surtout considérant l’âge du matériel source.


Son
La version originale anglaise du film est offerte au format Dolby Digital 5.1 EX et dans un format DTS 6.1 plus performant. Les doublages français et espagnols profitent chacun d’un mixage Dolby Digital 5.1 conventionnel. Deux pistes de commentaires audio sont disponibles. La première met en commun les commentaires du réalisateur John Woo en compagnie des coscénaristes Mike Werb et Michael Colleary, alors que la seconde laisse entendre uniquement ce duo.

Film d’action oblige, nous sommes en présence d’un mixage extrêmement agressif qui exploite l’environnement sonore de façon à immerger le spectateur. Les canaux d'ambiophonies sont mis à contribution de façon régulière et explosent (métaphoriquement) dès qu’une scène l’exige. De nombreuses transitions canaux à canaux sont audibles et celles-ci sont fluides. À travers tout ce boucan, les dialogues demeurent nets, parfaitement intelligibles et on aucun effet post-production (ADR).
La trame sonore, typique des films d’action, est exploitée à fond par l’utilisation de tous les canaux, au point d’en devenir étourdissante. Cette dernière est fidèlement reproduite. Les basses supportent adéquatement ce mixage et les extrêmes graves grondent à plusieurs reprises, dès que l’action à l’écran l’exige.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont offerts.


Suppléments/menus
-



Conclusion
Le film Face/Off est un film d’action, pure et dure. Bien que la prémisse soit intéressante, les fondements scientifiques sont assez nébuleux et les tentatives d'explications plutôt grotesque. Cependant, pour voir des trucs exploser à tous les cinq minutes, il n’y a pas mieux.

D’un point de vue technique, il aurait également été difficile de faire mieux. Le matériel source est impeccable et seuls quelques défauts très mineurs viennent entacher l’image. Le mixage sonore est à l’image du film, c’est-à-dire explosif et sans retenue. Cela peut sembler tapageur pour certains, mais pour un film d’action, c’était prévisible. Les suppléments sont nombreux et surtout informatifs, mais ce qui attire l’attention, c’est qu’ils sont tous offerts en haute définition.


Qualité vidéo:
4,2/5

Qualité audio:
4,3/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,3/5

Note finale:
4,4/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2008-06-03

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur Blu ray Playstation3

Le film

Titre original:
Face/Off

Année de sortie:
1997

Pays:

Genre:

Durée:
140 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Paramount

Produit:
Blu-ray

Nombre de disque:
1 BD-50

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise DTS ES 6.1
Anglaise Dolby Digital Plus 5.1 EX
Espagnole Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Deux pistes de commentaires audio, scènes inédites et fin alternative, documentaire en capsules, biographie de John Woo et bandes-annonces

Date de parution:
2008-05-20

Si vous avez aimé...