Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Carpool

Critique
Synopsis/présentation
Certaines personnes ont de très, très mauvaises journées. C'est le cas de Daniel (David Paymer) dans Carpool. Le jour où Daniel a une importante présentation à faire, sa femme tombe malade. Il doit donc conduire les enfants du quartier à l'école (covoiturage scolaire). Mais en chemin pour l'école, Daniel et ses passagers sont pris en otage par un sympathique propriétaire de fête foraine (Tom Arnold). Une poursuite interminable s'en suit à travers toute la ville.


Image
Le film est présenté au format d'image respecté de 1.85:1 d'après un transfert 16:9.
La présentation de l'image est inconsistante, variant du meilleur au pire.

L'interpositif est propre, n'affichant que quelques rares parasites. La définition générale de l'image est excellente, avec des textures bien reproduites et des détails finement rendus. Les couleurs sont justes et correctement saturées. L'étalonnage de couleurs est constant. Malheureusement, certaines couleurs (verts ou rouges en particulier) tendent un peu à déborder. Les tons de peau paraissent naturels. Le niveau de noir (brillance) est correctement ajusté, alors que les contrastes sont bien contrôlés. Les dégradés sont fluides, bloquant rarement. Pour ce qui est des noirs, on ne peut que déplorer le manque de profondeur et de constance de ceux-ci.

La partie numérique de ce transfert est affectée par de nombreux problèmes. Premièrement, une sur-accentuation des contours vraiment trop poussée finit par créer des halos. Ensuite, des traces de fourmillement sont visibles lors de nombreuses scènes. Finalement, un effet de miroitement et autres traces de compression sont aussi visibles par moments. Somme toute, de nombreux problèmes du côté numérique...


Son
Les bandes sonores au format Dolby 2.0 Surround sont offertes en Anglais et en Français.

Ces mixages sont caractéristiques des comédies mises en marché par la machine hollywoodienne, c’est-à-dire essentiellement fonctionnels. Le dynamisme est bon, alors que la spatialité est plutôt limitée. Le champ sonore se déploie en grande partie des enceintes avants, avec quelques effets stéréophoniques pour ponctuer le mixage. Les canaux d'ambiophonie servent exclusivement à appuyer le déploiement de la trame sonore. Les dialogues sont toujours nets et intelligibles, malgré la présence de quelques sons parasites en arrière-plan. Ce léger problème est évidemment dû à l’enregistrement et non au mixage. Les basses sont très peu présentes et ne sont actives que pour les quelques scènes plus intenses.

Contrairement aux indications de la jaquette, les sous-titres ne sont disponibles qu’en Espagnol. Les personnes cherchant les sous-titres anglais ou français seront déçues d’apprendre que ceux-ci ne sont pas présents.


Suppléments/menus







Conclusion
Avec Carpool, ceux qui suivent la carrière de Tom Arnold savent à quoi s’attendre de ce film. Pour cette édition, nous avons droit à une image qui a grandement perdu de sa qualité lors de la numérisation, dommage. Notons l'absence totale de suppléments et de sous-titres français... Bref, rien de véritablement impressionnant. Cette édition n'intéressera donc que ceux voulant posséder la filmographie complète de Tom Arnold.


Qualité vidéo:
2,8/5

Qualité audio:
3,0/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
2,8/5

Note finale:
2,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-02-20

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 JVC AV-36330, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Pioneer HTD-510-B.

Le film

Titre original:
Carpool

Année de sortie:
1996

Pays:

Genre:

Durée:
90 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-5 (simple face, simple couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Espagnol

Suppéments:
Aucun

Date de parution:
2004-02-10

Si vous avez aimé...