Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Something's Gotta Give

Critique
Synopsis/présentation
Harry Sanborn (Jack Nicholson) a la réputation de fréquenter des femmes beaucoup plus jeunes que lui. Alors qu’il est en vacances avec sa dernière conquête (Amanda Peet) au chalet de celle-ci, un léger infarctus oblige sa nouvelle belle-mère (Diane Keaton) à s’occuper de lui. C’est alors que Sanborn tombe amoureux d’elle, ce qui s’avère être la première fois qu’une femme de son âge l'intéresse.

Nancy Meyers (Father of the Bride, What Women Want) agit ici comme auteure, productrice et réalisatrice du film.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.85:1 d’après un transfert 16:9.

L'interpositif utilisé, bien que récent, montre quelques parasites. Heureusement, ceux-ci demeurent rares et discrets. L’image en général parait légèrement douce, mais ceci est dû à la photographie de Michael Ballhaus (collaborateur régulier de Scorcese) et non à ce transfert. Le niveau de détails est excellent, laissant percevoir les moindres détails des décors. Les textures (vêtements, peaux, décors, …) sont rendues de facon subtile et précise. L'étalonnage des couleurs ne fluctue pas et laisse voir une palette correctement saturée. Les tons de peau paraissent naturels, sans dominantes. Le niveau des noirs est correctement ajusté, même si certaines scènes semblent parfois légèrement délavées (un choix du directeur photo). Les contrastes sont parfaitement gèrés, peu importe les conditions lumineuses.
Les parties sombres montrent des dégradés fluides et conservent un bon niveau de détail. Les noirs sont purs et profonds.

La partie numérique de ce transfert ne montre aucun défaut d’importance. Aucune sur-accentuation des contours ne semble affecté l'image.


Son
Deux bandes sonores Dolby Digital 5.1 sont offertes, l’une en Anglais et l’autre en Français. Le film peut également être accompagné par une des deux pistes de commentaires audio. La première est animée par l’auteure/réalisatrice/productrice Nancy Meyer, l’actrice Diane Keaton et le producteur Bruce A. Block. La seconde permet également d’entendre Nancy Meyers, mais cette fois-ci en compagnie de l’acteur Jack Nicholson.

Voilà un mixage strictement fonctionnel. La dynamique est moyenne, mais adéquate considérant le genre. Le champ sonore se déploie essentiellement des canaux avants, d’où provient pratiquement tout l'espace sonore. Certes, les canaux d’ambiophonies sont mis à contribution parfois, mais leurs utilisations demeurent discrètes. Seuls quelques sons d’ambiance (foules, vent, vagues, …) et la trame sonore se font entendre. Le champ sonore avant présente une bonne stéréophonie, avec quelques transitions gauche/droite. Par contre, l’accent est évidemment mis sur le canal central, d’où provient tous les dialogues. Ces derniers demeurent nets et intelligibles en tout temps. Par contre, certaines scènes du film montrent une post-synchronisation (ADR) évidente, manquant légèrement de naturel. Il ne fait aucun doute que les basses ne sont pas la force de ce mixage, elles sont néanmoins bien rendues. L'usage du canal d'extrêmes graves .1 (LFE) est tout simplement anecdotique.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Alors qu’Hollywood est pollué par les comédies romantiques pour adolescents ou pour jeunes adultes, il est rafraîchissant de voir un film comme Something’s Gotta Give, visant une clientèle définitivement plus âgée.

Pour cette édition, la Columbia Tristar nous offre un produit qui, sans être éclatant, est d'un niveau tout à fait honnête. L’image est magnifique, mais le rendu parfois un peu doux pourrait en agacer certains. Le mixage sonore est fonctionnel et sans artifices. Les suppléments sont peu nombreux, avec comme seul intérêt les deux pistes de commentaires audio.


Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-04-14

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Something's Gotta Give

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
128 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Columbia Tristar

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Deux pistes de commentaires audio, une scène inédite, bande-annonces et filmographies.

Date de parution:
2004-03-30

Si vous avez aimé...