Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Secondhand Lions (Platinum Series)

Critique
Synopsis/présentation
Quoi de plus pénible pour un adolescent que de devoir passer les vacances estivales chez deux oncles qu'il connaît à peine. C'est ce que doit endurer le jeune Walter (Haley Joel Osment), alors que sa mère le laisse chez ses grands oncles Hub (Robert Duvall) et Garth (Michael Caine), deux vieillards excentriques, mystérieux et étrangement riches...
Ce film est la première réalisation d'importance de Tim McCanlies.


Image
Secondhand Lions est offert au format d’image respecté de 1.85:1 (transfert 16:9) et au format recadré de 1.33:1 (transfert 4:3, masques ouverts) sur une même face du disque. Les suppléments sont disponibles sur la seconde face.

Fidèle à son habitude, New Line nous offre ici un bon transfert. Malheureusement, celui-ci est légèrement inférieur aux normes établies par ce studio, puisque quelques défauts numériques sont présents. Comme il s'agit d'un film récent, l’interpositif est vierge de tout parasite, donc aucun point blanc ou égratignure n'est visible. La définition générale est optimale, laissant voir une image pleinement détaillée. Que ce soit les fourrures, la végétation ou la peau des acteurs, les textures sont finement reproduites.
L'étalonnage des couleurs commet ici un sans faute. Du bleu céleste aux verts du gazon, la palette riche et pleinement saturée permet de profiter des magnifiques paysages que le film offre. Les couleurs demeurent constantes et ne débordent jamais. Les tons de peau profitent d'un rendu naturel, peu importe l’éclairage. Le niveau des noirs (brillance) est correctement ajusté, permettant de tirer le plus d'informations possible du matériel source, même dans les scènes se déroulant la nuit ou en pénombres. Le contraste est parfaitement contrôlé, évitant les effets d'hyperluminosité. Les parties sombres offrent d’excellents dégradés, fluides et ne bloquant jamais trop tôt, alors que les noirs sont solides et purs. Notons qu’un grain (artistique ?) est parfois visible pour certaines séquences.

Malheureusement, ce transfert perd quelques points au niveau du numérique. Premièrement, quelques traces de compression sont visibles à l'occcasion, mais il ne s'agit pas là d'un problème majeur. Ce qui nuie véritablement à l’image est une sur-accentuation des contours utilisée de façon abusive. Celle-ci est particulièrement visible dans les scènes à hauts contrastes.


Son
L'édition américaine de Secondhand Lions, distribuée par New Line, offre la version originale anglaise du film en Dolby Digital 5.1 EX et en Dolby 2.0 Surround. L'édition canadienne, offerte par Alliance-Atlantis, substitue le mixage anglais Dolby 2.0 Surround par un doublage français au même format. Pour ces deux éditions, une piste de commentaires audio animée par l’auteur/réalisateur Tim McCanlies est disponible.

Le mixage 5.1 EX surpasse toutes les attentes que l’on puisse avoir face à un drame de ce genre. La bande sonore profite d'un excellent dynamisme et d'une bonne spatailité. Le champ sonore est particulièrement actif, se déployant de tous les canaux. On note de nombreux effets sonores localisés, avec de fréquentes transitions d’un canal à l’autre. La trame sonore profite aussi d’un mixage 5.1 relativement actif et dynamique, et ne se limite pas aux canaux avant. Pour les moments plus calmes, le mixage conserve toute sa présence en offrant des sons d'ambiance très justement positionnés. Cet environnement sonore permet une immersion totale du spectateur. Les dialogues sont toujours nets, intelligibles et le timbre des voix naturel. Les basses sont bien gérées, et appuient à merveille ce mixage. Les extrêmes graves (LFE, canal .1), de leur côté, surprennent par leur intensité et leur utilisations parfois soutenues.

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles. Malheureusement, aucun en Français.


Suppléments/menus








Conclusion
Certes, Secondhand Lions est un film à la fois émouvant et amusant. Les performances de Haley Joel Osment, Michael Caine et Robert Duvall sont professionelles. Certaines personnes reprocheront toutefois à ce film un manque flagrant de subtilité et une fin plutôt abrupte.

Pour cette édition, la New Line offre encore une fois un produit de haut niveau, bien que la partie numérique du transfert ne soit pas sans repproche. Une bonne quantité de suppléments (quelques-uns cachés) accompagne cette édition DVD. Ils sont, pour la plupart, d'un intérêt certain si vous avez moindrement apprécié le film.

Au final, il s’agit d’une bonne édition DVD.


Qualité vidéo:
3,6/5

Qualité audio:
4,1/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
3,9/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-02-21

Système utilisé pour cette critique:

Le film

Titre original:
Secondhand Lions

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
110 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Alliance Atlantis

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1

Format d'image:
1.85:1 et 1.33:1 (cadre ouvert)

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1 EX*
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, scènes inédites, trois documentaires, bandes-annonces et DVD-Rom

Date de parution:
2004-02-10

Si vous avez aimé...