Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Lucky Numbers

Critique
Synopsis/présentation
L'année 2000 fut celle de nombreuses déceptions cinématographiques. En fait, on a peut-être connu plus de déception que d'agréable surprise, du moins pour le cinéma américain. Certains acteurs/actrices ont été plus éprouvés que d'autres; les cas les plus frappants sont certes ceux de Kim Basinger (I Dreamed of Africa et Bless the child) et John Travolta (Battlefield earth et Lucky numbers).
D'abord annoncé pour une sortie estivale, le film Lucky numbers a subitement été retardé à l'automne de la même année. Certains prétendaient que la déconfiture de Battlefield earth en était la cause (les spectateurs auraient été susceptible de bouder John Travolta pour quelques mois...). D'autres ont préférés dire que c'était pour mettre le film dans une meilleur position pour la course aux Oscars. Peut importe maintenant puisque le film fut un échec commercial lamentable. Comme pour beaucoup de films, la sortie DVD est peut-être l'occasion idéale pour insuffler une deuxième vie à l'oeuvre.
Ce film, teinté d'un humour noir souvent hilarant, propose des dialogues mordants et une brochette de personnages tous plus abracadabrants les uns que les autres. Les acteurs se prêtent d'ailleurs au jeu avec un enthousiasme apparent et plutôt contagieux, à commencer par John Travolta lui-même, qui abandonne ses tics habituels pour offrir une performance comique surprenante.
Dommage seulement que le scénario soit aussi inconsistant et que la mise en scène de Nora Ephron, d'avantage connu pour ses comédies romantiques, soit aussi anonyme.


Image
Lucky Numbers est présenté en format original d'après un transfert anamorphique et numérique. La définition est plutôt bonne, a notez la superbe définition des scènes extérieures où il y a chute de neige.
Les couleurs ont été volontairement désaturées, répondant au ton sombre et dénaturalisé du film. Malgré cela les couleurs se démarquent bien l'une de l'autre.
Les nombreuses scènes de nuit ou filmées en lieux clos présentent des noirs généralement solides et profonds, les parties sombres sont nettes et affichent une belle dégradation. Un transfert honnête sans plus.


Son
La bande-son Dolby Digital 5.1 offerte ici est plus fonctionnelle qu'autre chose. On aurait voulu plus de dynamisme et d'impact.
Les nombreux dialogues qui ponctuent le film sont intelligibles et limpides. Peu d'effets d'ambiophonies sont perceptibles, la plupart présents pour ajouter à la spatialité. Les effets d'extrêmes graves (.1 LFE) ne sont que très peu utilisés, excepté lors des quelques séquences plus mouvementées.
Des bandes sonores anglaise et française (Dolby Digital 2.0) sont aussi offertes. Ces deux bandes ont sensiblement les même caractéristiques et dynamismes que la bande anglaise Dolby Digital 5.1.


Suppléments/menus
Peu de suppléments sont offerts, mais compte tenu du succès mitigé du film il ne fallait pas s'attendre à plus.
Le principal supplément est sans aucun doute la piste de commentaires audio de la réalisatrice Nora Ephron. Elle discute de ses opinions et ses impressions personnelles sur le film, le scénario, les personnages et les acteurs. En fait, elle n'offre que très rarement d'informations techniques pertinentes au tournage du film, ce qui peut devenir lassant au bout de plusieurs minutes. Cependant les nombreux silences se font courts et les propos sont articulés ce qui est suffisant pour maintenir un intérêt soutenu.
Vous trouverez par la suite la bande-annonce originale ainsi qu'un segment d'approximativement 9 minutes. Ce segment est une série d'entrevues avec les membres de la production, on y va de commentaires sur le tournage du film. Les propos sont vagues et anecdotiques, ce segement prends vite les allures d'un document promotionel... Chose positive, Paramount des sous-titres en français pour ce segment, ce que peu de studio se donne la peine de faire.
Une fausse note: on remarque quelques scènes dans la bande-annonce qui ne se retrouvent pas dans le film. Entre autres, des plans où John Travolta semble s'adonner à cœur joie en cabotinant devant la caméra. Il aurait été intéressant de retrouver ces scènes en guise de supplément.




Conclusion
Soulignons l'effort apporté par Paramount d'offrir un minimum de suppléments pour un film qui n'en demandait pas tant. Le film mérite qu'on lui accorde une petite chance, non pas parce qu'il s'agit d'un excellent film, loin de là, mais parce qu'il réussit souvent a la tâche qu'il s'est imposé, nous faire rire.


Qualité vidéo:
3,6/5

Qualité audio:
3,6/5

Suppléments:
2,5/5

Rapport qualité/prix:
3,2/5

Note finale:
3,2/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2001-03-15

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Lucky Numbers

Année de sortie:
2000

Pays:

Genre:

Durée:
105 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Paramount

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Piste de commentaires audio, interviews, bande-annonce

Date de parution:
2001-03-20

Si vous avez aimé...