Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Truth about Cats and Dogs, The

Critique
Synopsis/présentation
La comédie romantique, tout comme le drame d'horreur, est devenu au fil des années un genre cinématographique aseptisé, schématisé selon les mêmes formules et clichés. Il faut l'admettre, les surprises se font bien rares. Pourtant, il arrive occasionnellement qu'un réalisateur un tant soit peu inspiré réussisse à briser le moule afin d'offrir un produit satisfaisant, à défaut d'être vraiment étonnant. Tel est le cas avec The Truth about Cats and Dogs, de Michael Lehmann. Sans jamais ré-inventer ce genre usé, ce gentil petit film offre suffisamment de qualités et de surprises pour procurer un moment de cinéma fort agréable. The Truth about Cats and Dogs, c'est avant tout l'histoire d'Abby (Janeane Garofalo), vétérinaire et animatrice d'une émission radiophonique sur les animaux. Tout irait pour le mieux, si ce n'était de sa vie amoureuse désastreuse, désastre qu'elle attribut volontiers à son physique un peut ingrat. Si bien que, le jour où un auditeur en admiration tentera de la rencontrer, c'est sa belle grande blonde de voisine (Uma Thurman) qu'elle enverra à sa place. Bien sûr, la situation ne serra pas si simple alors que les deux femmes tomberont amoureuses d'un homme qui croit qu'elles ne forment qu'une seule et même femme…
Le secret derrière la réussite du film n'apparaît pas sous la forme de son scénario, plutôt convenu, mais plutôt à travers son traitement savoureusement contemporain de l'obsession du physique féminin. Le succès du film repose d'ailleurs sur sa réussite à nous vendre la beauté et le charme de celle qui n'incarne pourtant pas les stéréotypes du corps parfait. Les acteurs s'abandonnent entièrement au jeu, fournissant chacun une performance savoureuse et charmante, à commencer par la pétillante Janeane Garofalo. Ajouter à cela une mise en scène dynamique et attentive (la séquence du premier contact " physique ", au téléphone, est tout simplement fantastique).


Image
Le film nous est ici présenté en format d'origine de 1.85:1 et ce, d'après un transfert anamorphique. La qualité générale du transfert est satisfaisante. L'image affiche une belle netteté, et ne souffre d'aucun défauts ou d'artéfacts apparents. Les couleurs sont solides et bien saturées, les teintes de peau sont justes et naturelles. Les noirs sont solides, les parties sombres sont toujours bien dégradées.
Quelques défauts par contre, on dénote une certaine sur-définition des contours qui parfois dérange, et le changement de couche (layer-switch), à peine camouflé, manque dramatiquement de subtilité et distrait de l'écoute.



Son
Toutes les bandes-son offertes sur cette édition, y compris la bande-son anglaise Dolby Digital 5.1, sont purement fonctionnelles et offrent un dynamisme plutôt limité. Il en va en soit avec un film où les dialogues sont le coeur du film. Les effets directionnels sont quasi inexistants, et les basses sont pratiquement absentes, exceptés lors de certaines séquences musicales. Les bandes-son offrent néanmoins une spatialité respectable, et, le plus important, les dialogues sont toujours nets et parfaitement intelligibles.
On retrouve sur ce titre une bande sonore française Dolby Digital 2.0 Surround, il y a option de sous-titrage en anglais et espagnol.


Suppléments/menus
Rien d'extravagants dans la partie supplément de cette édition; seulement quelques bandes-annonces destinées au cinéma et à la télévision, rien de plus.



Conclusion
L'intérêt de cette édition repose à part entière sur le film lui-même, une légère petite comédie, au-dessus de la moyenne, qui saura plaire aux amateurs du genre. Les suppléments n'ont que très peu d'importance avec un tel film, et Fox ont clairement mis l'emphase sur le contenu plutôt que sur une horde de suppléments sans intérêt. Une édition à la hauteur de ses ambitions: honnête.


Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
3,0/5

Suppléments:
1,0/5

Rapport qualité/prix:
3,0/5

Note finale:
2,8/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2001-04-25

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Truth about Cats and Dogs, The

Année de sortie:
1996

Pays:

Genre:

Durée:
99 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Bandes-annonces

Date de parution:
2001-04-17

Si vous avez aimé...