Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Damages (The Complete First Season)

Critique
Synopsis/présentation
La télésérie Damages, créée par les frères Glenn et Todd Kessler et présentée en juillet 2007 sur la chaîne câblée FX, s’inscrit parfaitement dans cette tradition de séries juridiques qui tentent de peindre un milieu qui n’est ni blanc ni noir. La série met en scène le personnage de Ellen Parsons (Rose Byrne) une jeune et prometteuse avocate qui est embauchée par la firme Hewes et Associates par la principale intéressée Patty Hewes (Glenn Close) une puissante et réputée avocate qui est prête à tout pour gagner une cause. Ellen accepte de travailler pour elle et devient ainsi la protégée de Hewes pour défendre une de ses causes les plus importantes, celle contre Arthur Frobisher (Ted Danson) un millionnaire accusé de fraude et d’avoir laissé ses quelques cinq milles employés sans le sou.

En révéler davantage sur l’intrigue de cette série serait gâcher de très belles surprises. En effet, Damages est plus qu’une télésérie sur le milieu juridique. C’est d’abord et avant tout, une série à suspense. Racontée sous la forme de flashbacks, l’intrigue de Damages comporte son lot de surprises et de revirements de situation inattendus. La série débute par un drame et c'est ainsi que nous retournons quelques mois auparavant pour mieux comprendre les causes de cette tragédie qui, pour le moment, sont énigmatiques pour le spectateur.


Image
Les épisodes sont tous offerts au format d’image respecté de 1.78:1 d’après un transfert 16:9.

La télésérie fut tournée et diffusée en haute définition, donc il n’est pas très étonnant de constater qu’ici, elle ne nous est pas offerte dans sa qualité optimale. Par contre, la qualité du transfert offert ici est très bien. La définition générale de l’image est excellente. On notera la présence d’un grain assez prononcé et encore davantage lors des scènes d’interrogatoire du personnage d’Ellen. Le niveau de détails et de textures offert est également adéquat. Le rendu des couleurs est aussi très juste. Encore une fois, la série étant relatée sur deux temporalités différentes, les créateurs ont décidé d’utiliser une image granuleuse et filtrée pour les scènes qui se déroulent au moment présent. À ce titre, ce travail de photographie (ainsi que le reste de la série bien évidemment) est impeccablement rendu par des couleurs riches, précises, ne souffrant d’aucun problème de saturation ou de débordement. Les tons de peaux sont aussi dans les teintes voulues et demeurent donc naturelles. Quant aux contrastes, ils sont très bien gérés évitant généralement tout effet de surbrillance. Les dégradés, eux, sont impeccables. Fluides et précis, ils nous offrent de très belles parties sombres. Finalement, nous retrouvons des noirs purs et profonds.

Malheureusement, et c’était à prévoir, des signes de compression sont perceptibles à plusieurs occasions. En effet, un subtil fourmillement se mêlant au grain cinématographique peut à quelques reprises agacer l’œil sensible, mais pas au point de gâcher complètement le plaisir du visionnement.


Son
Une seule bande son est disponible sur cette édition et elle est offerte en version originale anglaise au format Dolby Digital 5.1.

La télésérie reposant surtout sur les dialogues, la bande son offerte ici rend tout à fait justice à l’univers de la série. Le dynamisme est donc excellent et adéquat alors que la présence est plus que convaincante. Le déploiement du champ sonore s’effectue de façon élégante et juste. Les ouvertures frontale et latérale sont claires et précises alors que les enceintes arrière sont brillamment employées à des fins d’ambiance presque exclusivement. Les possibilités du mixage multicanaux est ici limité par le type de télésérie présenté, mais les quelques effets d’ambiophonie perceptibles sont pour le moins très réussis. Les dialogues, élément prédominant de ce mixage, sont impeccablement rendus en demeurant constamment et parfaitement intelligibles. La trame sonore est intégrée avec une belle subtilité et supportée judicieusement par le canal de basses fréquences qui grondent avec profondeur et efficacité lorsqu’elles sont sollicitées. La même chose s’applique au canal d’extrêmes graves qui se manifeste beaucoup plus rarement, mais pas sans moins se laisser entendre.

Bonne nouvelle : Sony a pensé au public francophone, car des sous-titres français sont disponibles.



Suppléments/menus








Conclusion
Damages est une très belle surprise. C’est une série sur le milieu de la justice et de la loi, mais qui offre davantage. Il s’agit d’une télésérie très excitante qui offre suspense, revirements de situations, intrigue policière, et personnages ambigus. De plus, c’est une raison parfaite pour retrouver une Glenn Close toujours en forme pour faire ce qu’elle sait faire de mieux et découvrir la jeune australienne Rose Byrne, vue précedemment dans Sunshine de Danny Boyle et 28 Weeks Later de Juan Carlos Fresnadillo. Vraiment, il s’agit d’une série à découvrir. Pas étonnant d’ailleurs que la chaîne FX ait commandé deux autres saisons.

Cette édition est techniquement acceptable. Le transfert vidéo est juste, mais la compression agace légèrement alors que le mixage sert honnêtement le type de série présentée ici. On doit signaler la présence de sous-titres français, une belle initiative. Les suppléments se veulent, quant à eux, assez nombreux, divertissants et relativement intéressants. Bien qu’une édition en format Blu-Ray soit également disponible, cette édition DVD s’avère tout de même très satisfaisante ne serait-ce que pour le pur plaisir de découvrir la série elle-même.




Qualité vidéo:
3,7/5

Qualité audio:
3,5/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,5/5
Auteur: Frédéric Bouchard

Date de publication: 2008-01-24

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 27A43C, Récepteur JVC TH-A30

Le film

Titre original:
Damages

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
581 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Sony Pictures Home Entertainment

Produit:
DVD

Nombre de disque:
3 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Français

Suppéments:
Pistes de commentaires audio sur épisodes sélectionnés, documentaires, scènes supprimées, bandes-annonces

Date de parution:
2008-01-29

Si vous avez aimé...