Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Saw IV (Uncut - WS)

Critique
Synopsis/présentation
Après tous les pièges tendus par Jigsaw (Tobin Bell), on se serait attendu à ce que le maître de la torture prenne un congé bien mérité. Franchise à succès oblige, celui-ci est de retour avec une autre série d’épreuves qu’une victime devra affronter. Cette fois-ci, c’est le commandant Rigg (Lyriq Bent) du S.W.A.T. à qui Jigsaw reproche de ne pas profiter de la vie. Ainsi, s’il veut sauver son ancien collègue (Donnie Walhberg), il devra apprendre à laisser aller les choses et à ne pas tenter de sauver tout le monde.

Darren Lynn Bousman est le réalisateur de ce quatrième opus. Les évènements survenant dans ce quatrième film se déroulent quasi en simultané avec ceux du troisième. Concrètement, les deux films se terminent à quelques minutes seulement d’intervalle.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.78:1 d’après un transfert 16:9. Une édition au format d’image recadrée à 1.33:1 et une version blu-ray sont également mises en marché.

À l’instar des autres films de la série, Saw IV affiche une image hautement stylisée. Les scènes en flashbacks utilisent une palette fortement dé saturée avec des contrastes suraccentués, alors que les scènes en temps réel sont pour plutôt monochrome ou limitant certaines couleurs. Vous comprendrez que la seule couleur qui tire profit de ces choix stylistiques est le rouge sang (très original..). L'étalonnage est constant, sans fluctuations intenpestives. Le matériel source n’affiche aucun défaut majeur, alors que le niveau de détails demeure élevé. L’autopsie de Jigsaw au tout début du film est particulièrement révélatrice en détails, toutes les viscères étant nettement visibles! Le niveau de détails demeure excellent tout au long du film. Le niveau des noirs est excellent, bien qu’on ait opté de les amplifier afin d’obscurcir certaines scènes. Les contrastes sont également bien gérés, dans la mesure ou cela est qualitativement évaluable. Les dégradés sont fluides et mènent à des noirs profonds, mais dont la pureté est entachée par un fréquent effet fantôme (marques rougeâtres dans les noirs les plus profonds).

Numériquement, outre les traces d’effet fantôme, très peu de problèmes reliés à la compression ou au transfert sont notables.


Son
L’édition américaine non censurée de Saw IV offre la version originale anglaise du film aux formats Dolby Digital 5.1 EX et Dolby 2.0 Surround. Deux pistes de commentaires audio sont également disponibles: La première en compagnie du réalisateur Darren Lynn Bousman et de l’acteur Lyriq Bent, la seconde en compagnie d’un quatuor de producteurs et de producteurs exécutifs.

Aussi frénétique que le montage, le mixage crée un environnement sonore immersif au point d’en devenir étourdissant. Les transitions rapides d’un plan à l’autre s’accompagnent d’effets sonores canaux à canaux. Le but ultime est évidemment d’impressionner les spectateurs, et le mixage le fait sans problèmes grâce à de nombreux effets localisés et sons d’ambiance qui accentuent l’effet de spatialité. Quand les pièges de Jigsaw se mettent en marche, la musique s’accentue et les effets sonores s’intensifient. Les moments plus calmes ne sont pas négligés pour autant, conservant une bonne activité sonore. Les dialogues demeurent nets et intelligibles, même si ceux-ci sont généralement criés par les personnages. Les basses ont énormément d’impact et les extrêmes graves (Low Frequency Effects, canal .1) s’en donnent à cœur joie pour rendre plus lugubres les moments déjà très morbides.

L’édition mise en marché par Maple Picture offre uniquement des sous-titres anglais et espagnols.


Suppléments/menus








Conclusion
Saw IV approfondie l’histoire de Jigsaw en tant que personnage, car même si la formule du film est la même que pour les chapitres précédents, de judicieux flashbacks nous expliquent ses motivations. De nombreux éléments restent sans réponses...Bonjour la suite!

C’est édition est également digne d’intérêt. L’image est hautement stylisée, mais le transfert le rend assez bien. Le mixage sonore brille par son agressivité, ce qui est un attrait indéniable pour le public visé par ce produit. Également très intéressants, les suppléments qui approfondissent tous les efforts mis dans la mise en scène des séquences les plus percutantes. Bref, les amateurs du genre seront ravis.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
4,1/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
3,9/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2008-03-27

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur DVD/HD-DVD XBox 360 de Microsoft

Le film

Titre original:
Saw IV

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
95 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Maple Pictures

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1 EX
Anglaise Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Deux pistes de commentaires audio, segments tournés en coulisses, documentaires sur les accessoires et les pièges du film, vidéoclip, scène inédite et bandes-annonces

Date de parution:
2008-01-22

Si vous avez aimé...