Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Under Suspicion

Critique
Synopsis/présentation
Il y a de ces films qui passent totalement inaperçus sur les écrans de cinéma alors qu'il s'agit pourtant de véritables petits bijoux. Tel est le cas avec Under Suspicion. Certes, la formule du film n'offre rien de bien extraordinaire. Il s'agit d'abord et avant tout du remake du film français Garde à vue, et les remakes, règle générale, n'atteignent que très rarement le niveau de qualité de l'œuvre originale. L'histoire en elle même est somme toute assez banale, soit un détective qui interroge pendant une nuit entière un illustre avocat soupçonné du meurtre de deux fillettes. Qui plus est, la filmographie d'un réalisateur, Stephen Hopkins, est plutôt douteuse. Qu'on pense seulement à Lost in Space ou bien à Predator 2. Pourtant, la présence au générique de deux monstres sacrés du cinéma américain intrigue. Morgan Freeman et Gene Hackman, qui agissent également à titre de producteur exécutifs, n'ont pas l'habitude de s'embarquer dans des projets de seconde catégorie. C'est donc avec grande satisfaction que l'on constate qu' Under suspicion est une oeuvre digne d'intêret.
Il paraît évident que le réalisateur Stephen Hopkins est plus imaginatif dans le créneau des films à moindre budget. Sa mise en scène ici est extrêmement solide et entièrement au service du scénario. Les flash-back sont menés avec un maestria étonnant, révélant au compte-goûte les éléments de l'intrigue. Une intrigue qui, on s'en rend compte rapidement, préfère s'attarder aux personnages et à leurs motivations plutôt qu'à l'intrigue policière. Dans cette histoire, tout le monde a quelque chose à cacher et le scénario prends le soin de nous dévoiler habilement chaque secrets. Quant aux acteurs, même ceux incarnant des personnages secondaires, c'est un véritable délice de les voir évoluer dans des personnages aussi complexes avec autant d'acuité. Un film à ne pas manquer pour les amateurs du genre.


Image
Columbia/Tristar avait l'habitude de nous offrir des transferts de très grande qualité, c'est donc avec un peu de déception que nous accueillons cette présentation. Offert d'après un transfert anamorphique, l'image souffre d'un manque de piqué et de netteté dans plusieurs séquences, en particulier celles où la luminosité est restreinte. Il en résulte un grain omniprésent qui peut devenir agaçant. Par contre, les séquences se déroulant dans la salle d'interrogation (qui est toute peinte de blanc) et où la luminosité est accentuée, l'image brille par sa définition et sa netteté. Le contraste devient alors excellent, ne laissant entrevoir aucun débordement. À noter également les scènes tournées en caméra vidéo présentée avec un excellent rendu. Une version plein écran est aussi offerte.


Son
La bande-son anglaise dolby digital 5.1 est aussi décevante que surprenante. Décevante parce qu'on dirait que les dialogues, qui composent pratiquement la totalité du film, semblent avoir été enregistrés avec un volume trop peu élevé. Pour les entendre clairement, il vous faudra soit monter le volume de votre système de son, soit re-calibrer votre récepteur, ce qui peut être réellement agaçant. Pourtant, cette même bande-son offre aussi une spatialité exemplaire compte tenu de l'extrême complexité du montage du film, qui nous transporte allègrement dans multiples lieux tous plus différents les uns que les autres. Il est à croire que trop de soin a été apporté à l'ambiophonie au détriment des dialogues.
Une bande-son Dolby Digital 2.0 est aussi disponible, tout comme des sous-titres en anglais, espagnol et chinois (voir conclusion pour le français.



Suppléments/menus
Bien que le film n'ait connu aucun succès au box-office, Columbia/Tristar a tout de même fait l'effort d'inclure sur ce DVD quelques suppléments digne d'intérêt, à commencer par une excellente piste de commentaires audio animée par Morgan Freeman et Stephen Hopkins. Les deux hommes ont visiblement apprécier travailler sur ce projet et ne laissent aucun temps mort. Ils parlent avec enthousiasme de plusieurs aspects du film, du scénario jusqu'au tournage, en passant par le montage et quelques scènes coupées au montage (dont un fin alternative, malheureusement introuvable sur ce DVD). Du bon travail.
Aussi disponible est un court documentaire (11 minutes) promotionnels sur le tournage du film. Bien qu'à usage strictement promotionnel, ce documentaire offre néanmoins plusieurs segments d'entrevues fort intéressant avec les principaux artisans du film, ce qui lui permet de s'élever aisément par dessus ce type de documentaire qu'on nous présente généralement. Ici, l'attention a d'avantage été portée sur les entrevues que sur les séquences du film qui complète ce documentaire.
Les habituelles bande-annonce et filmographies complètent les suppléments.



Conclusion
Le principal attrait de cette édition reste bien entendu le film lui-même. Celui-ci est passionnant et mérite d'être écouté plusieurs fois pour bien remarquer toutes les finesses de la narration et de la mise en scène. Quant à l'image, loin d'être désastreuse, elle aurait tout de même gagnée à être retravaillée, tout comme la bande-son d'ailleurs. Les suppléments, quoique peu nombreux, offrent suffisamment de qualité et d'information sur le film pour vous satisfaire. Le produit final ne fait évidemment pas le poids comparé aux (trop ?) nombreuses éditions spéciales mises sur le marché, mais elle offre suffisamment de qualités pour satisfaire le vidéophile qui recherche avant tout le plaisir d'un bon film.
Il est à noter que la version critiquée ici est l'édition américaine produite par Columbia/Tristar. Une version canadienne est aussi offerte par TVA international. Vous y trouverez une bande-son française Dolby Digital 5.1 et le documentaire mentionné ci-haut, mais vous devrez du même coup sacrifier le transfert anamorphique, la bande-son anglaise et la piste de commentaires audio, puisqu'ils sont absents de cette édition.


Qualité vidéo:
3,2/5

Qualité audio:
3,2/5

Suppléments:
3,0/5

Rapport qualité/prix:
3,2/5

Note finale:
3,2/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2001-01-19

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Under Suspicion

Année de sortie:
2000

Pays:

Genre:

Durée:
110 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Columbia Tristar

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol
Chinois

Suppéments:
Piste de commentaires audio, documentaire, bande-annonce.

Date de parution:
2001-01-02

Si vous avez aimé...