Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Hot Rod

Critique
Synopsis/présentation
Depuis qu’il a poursit une carrière de cascadeur amateur, Rod Kimble (Andy Samberg) n’a jamais profité du respect des gens de son entourage. À l’exception de son équipe, qui inclus son demi-frère et deux de ses amis, Rod se fait ridiculiser pour ses cascades qu’il ne réussi jamais, sa mobylette en dégradation et sa fausse moustache. Même le conjoint de sa mère (Sissy Spacek) l’humilie à chaque occasion, mais ceci n’empêche pas Rod de tout faire en son pouvoir pour obtenir l’argent nécessaire à la greffe du cœur de son beau-père (Ian McShane). Le plan: sauter par-dessus quinze autobus avec sa mobylette, battant ainsi le record détenu par le légendaire Evil Knivel. Avant de pouvoir effectuer cette cascade, Rod devra se soumettre à un entraînement rigoureux et recueillir les fonds nécessaires pour l’organisation d’un tel événement en performant dans différentes fêtes d’enfants. Grâce à son demi-frère, il recevra également une attention particulière puisque celui-ci a produit un montage vidéo résumant la carrière de Rod.
Rod cherche ultimement le respect, et pourquoi pas l’amour de sa voisine (Isla Fishcer) par la même occasion.


Image
Le film est présenté au format d’image de 2.35:1 dans une résolution native de 1080p.

Le transfert est tout à fait convenable. La définition générale de l’image est excellente, sans défauts particuliers ou impressions de flou. Le niveau de détail est également très bon, avec des textures bien définies et précises. Les gros plans de la fausse moustache de Rod sont particulièrement drôles, car ils révèlent la pellicule de plastique permettant de la coller sur sa lèvre. Jamais stylisée, la palette est impeccable et diversifiée. Le costume de cascadeur de Rod, bleu avec des franges rouges, et sa cape jaune donnent un bon exemple de couleurs qui demeurent constantes tout au long du film. Le niveau des noirs est correctement ajusté, alors que les contrastes sont bien gérés. Les dégradés sont fluides et mènent à des noirs profonds et purs.

Numériquement, aucun problème ne provient de la numérisation ou de la compression des 87 minutes de ce film.


Son
La version originale anglaise du film est offerte dans le format traditionnel Dolby Digital 5.1 Plus, mais également dans un format plus performant de Dolby 5.1 TrueHD. Pour les doublages français et espagnols, les mixages Dolby Digital 5.1 Plus font amplement le travail. Une piste de commentaires audio en compagnie du réalisateur Akiva Schaffer et des acteurs Andy Samberg et Jorma Raccone, aussi connus comme le trio Lonely Island, est également disponible.

Malgré la présence de nombreuses cascades, Hot Rod n’a rien du film d’action. Le mixage est donc typique des comédies, c’est-à-dire se déployant essentiellement des canaux avants. Plusieurs sons d’ambiance émanent des enceintes arrières, tels que les foules ou le trafic, mais les effets localisés demeurent peu notables. Le champ sonore avant est cependant très bien articulé avec une stéréophonie bien développée. Les dialogues demeurent nets et intelligibles, sans défauts de captation ou de compression. Les paroles des acteurs ne sont jamais masqués par un effet sonore ou un bruit quelconque. La trame sonore a une certaine force, bien qu’elle ne soit pas un des points forts du film. Les basses sont adéquates et correctement détaillées. Les extrêmes graves (LFE, canal .1) n’ont rien d’exceptionnelles mais se font sentir pour quelques séquences, principalement pour les cascades échouées.

Des sous-titres anglais, français, espagnols et portugais sont offerts.


Suppléments/menus
-



Conclusion
Will Ferrell devait être la tête d'affiche de ce film. Toutefois, des conflits d’horaire et/ou des exigences financières trop imposantes ont vite éliminé cette possibilité. Ceci étant dit, le film a quand même conservé toute sa saveur Saturday Night Live. Non seulement le réalisateur du film travaille à cette populaire émission, mais les trois acteurs principaux en font également parti depuis la saison 2005. Étrangement, rien de cela n’est mis en évidence avec la mise en marché de cette édition, bien que parmis les producteurs exécutifs ont trouve Will Ferrell et Lorne Michaels.

La présentation n’est peut-être pas aussi soignée que pour des films à gros budgets, mais le transfert demeure dans les bonnes normes du marché. Le mixage sonore est efficace, mais n’aurait pas souffert d’un peu plus de dynamisme. Les suppléments sont relativement nombreux et incluent une piste de commentaires audio, des séquences tournées en coulisse, des scènes inédites ou allongées et des bandes-annonces.


Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
3,9/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,9/5

Note finale:
3,9/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2008-01-08

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur DVD/HD-DVD XBox 360 de Microsoft

Le film

Titre original:
Hot Rod

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
87 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Paramount

Produit:
HD DVD

Nombre de disque:
1 HD-30

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby TrueHD 5.1
Anglaise Dolby Digital Plus 5.1
Française Dolby Digital Plus 5.1
Espagnole Dolby Digital Plus 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Portugais
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, séquences tournées en coulisse, scènes inédites ou allongées et bandes-annonces

Date de parution:
2007-11-27

Si vous avez aimé...