Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Rope

Critique
Synopsis/présentation
Inspiré de la pièce de théâtre Rope's End de Patrick Hamilton, Rope représente un défit cinématographique hors du commun que le maître du suspense a su relever avec brio. Mettant en vedette deux stars montantes du cinéma hitchcockien (James Stewart - Vertigo, Rear Window, Man Who Knew Too Much (1956) et Farley Granger - Strangers on a Train), Rope a comme synopsis le meurtre gratuit à connotation nietzschéenne de David Kentley par strangulation avec une corde, crime commis par deux de ses collègues étudiants Phillip Morgan et Brandon Shaw. Se définnissant supérieurs, les deux meurtriers poussent l'audace de leur crime jusqu'à cacher le cadavre du jeune homme dans un coffre, coffre utilisé comme table à buffet au cours d'une réception tenue par les deux criminels... Il n'en tiendra qu'a leur professeur, Rupert Cadell (Stewart), d'élucider la mystérieuse disparition du jeune Kentley. Le scénario de Rope se caractérise par ses sujets abordés: meurtre, pouvoir de décider qui doit vivre ou mourir et homosexualité.
La réalisation de ce film est innovatrice, brouillant les frontières séparant théâtre et cinéma. Le défi était de taille: tourner le film sans qu'il n'y ait de coupures apparentes ou une impression de montage, comme s'il ne s'agissait que d'un seul plan. Pour ce faire, Hitchcock localisa l'action dans un environnement fermé, un appartement de New-York, et déplaca la caméra en continu dans la même pièce (les machinistes du plateau déplaçaient discrètement murs et meubles en plein tournage!).
Un des obstacles techniques? Les chargeurs de pellicule ne permettent que 10 minutes de tournage. Hitchcock controurna le problème en forcant les acteurs à apprendre leurs textes par tranche de 10 minutes et par l'utilisation de la technique du fondu (fading) pour effectuer des raccords invisibles.


Image
Premier film en couleurs d'Alfred Hitchcock, Rope est présenté en format original de 1.33:1. Malgré les cinquante ans passés de la pellicule, cette édition offre une image satisfaisante, quoique non parfaite puisqu'elle ne fut point restaurée (contrairement à Vertigo, où plus d'un million de dollars fut investi dans la restauration).
Le transfert est de qualité mais laisse malheureusement voir tous les défauts de la pellicule (dont l'état nous parait douteux). Les égratignures et tâches de toutes sortes sont plutôt fréquentes, sans toutefois rendre l'écoute désagréable. Les couleurs, elles aussi, semblent défraîchies, donnant un aspect tiède et pâlot au transfert.
On remarque une certaine inconsistance de la luminosité générale, faisant ainsi passer l'image de claire à foncée en une fraction de seconde, et ce à plusieurs reprises. L'étalement du détail dans les parties sombres nous a paru adéquat, on ne remarque que très peu de pixelisation.


Son
Cette bande-son, mono, est offerte en format Dolby Digital 2.0 (les deux canaux reproduisant le même signal). La qualité est généralement faible; bruits de fonds, artéfacts sonores...Une restauration de la bande-son n'aurait pas été superflue.
Des pistes française et espagnole sont également offertes, tout comme des sous-titres anglais (cc). Une petite note sur la bande sonore française: il s'agit d'une bande de qualité médiocre, le prise de son lors du doublage laisse grandement à désirer. À fuir...


Suppléments/menus
Si les suppléments ne brillent pas par leur quantité on ne peut douter de leurs qualités.
Rope Unleashed, réalisé par Laurent Bouzereau (le même nous ayant offert les documentaires de Jaws, Scarface, Taxi Driver), est de très belle facture. On nous offre les impressions et commentaires de quatre personnes impliquées dans la production Rope; Arthur Laurents (scénariste) , l'acteur Farley Granger (méconnaissable), l'amusante Patricia Hitchcock et Hume Cronyn (collaborateur d'Hitchcock). D'une durée de 33 minutes, Rope Unleashed traite du scénario et de la réalisation du projet. Un documentaire instructif qui va au delà de la simple anecdote.
Suit la bande-annonce originale du film. On y voit David Kentley et Janet Walker (sa fiancée) discutant de projet d'avenir; cette bande-annonce se situe en "amont" du film proprement dit, puisque ces projets seront anéantis par le meurtre du jeune homme dès les premières minutes du film.
S'ajoute aux suppléments une galerie d'images offrant des photographies prisent durant le tournage et quelques affiches publicitaires ayant servi à la promotion du film.
Finalement nous retrouvons des notes de productions (7 pages) et des biographies des principaux acteurs (complémentées par leurs filmographies).
Sans pour autant constituer un supplément, Universal a eu la brillante idée de reconstruire le segment d'ouverture habituel de ces titres (Universal DVD) avec des scènes extraites de tous les titres de la collection Hitchcock offert par ce studio.



Conclusion
Sans pour autant être un classique incontournable d'Hitchcock, Rope demeure sans contre dit un film important au cours de la carrière du réalisateur, autant pour le scénario mordant et inquisiteur que pour le côté technique audacieux de Rope. Un achat évident pour les amateurs d'Hitchcock, une location hautement recommandée pour les néophytes.
En guise d'anecdote, contrairement à ce qui est mentionné au dos de la jaquette, le caméo d'Hitchcock n'est pas celui du passage rapide d'un homme lors du générique d'ouverture. Le caméo est subtil; on reconnaîtra la silhouette typique du réalisateur parmi les enseignes de néon de la ville...


Qualité vidéo:
3,0/5

Qualité audio:
2,0/5

Suppléments:
3,9/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,5/5
Auteur: Alexandre Caron

Date de publication: 2001-02-13

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40F80, Récepteur certifié THX-Ultra, THX-EX, Dolby Digital 6.1, DTS-ES Discrete Denon AVR-4802, Lecteur DVD-Audio / DVD-Video Toshiba SD-4700, enceintes PSB et central Paradigm Reference, câbles Monster Cable (calibre 12).

Le film

Titre original:
Rope

Année de sortie:
1948

Pays:

Genre:

Durée:
81 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby mono
Française Dolby mono
Espagnole Dolby mono

Sous-titres:
Anglais (CC)

Suppéments:
Documentaire (Rope Unleashed), Photographies, bande-annonce, notes de production

Date de parution:
2001-03-06

Si vous avez aimé...