Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Friends (The Complete Second Season)

Critique
Synopsis/présentation
Si la première saison d'une série télévisée s'applique généralement à introduire les personnages et leur personnalité tout en dressant les grandes lignes des enjeux à venir, la deuxième saison est normalement celle où tous les éléments tombent en place tels les pièces d'un casse-tête. Friends ne fait pas exception. La première saison, télédiffusée à l'origine en 1994-1995, se démarqua avec quelques épiosodes particulièrement réussis mais c'est véritablement l'année suivante que la série prit son envol et dépassa le stade anecdotique. Par exemple, cette deuxième saison est aujourd'hui encore reconnue comme étant celle où la désormais célèbre idylle entre Ross (David Schwimmer) et Rachel (Jennifer Aniston) s'officiellisa. Précédemment, les histoires d'amour que vivaient les personnages de la série se limitaient à une relation sans intérêt qui durait l'instant d'un seul épisode. Cette saison fut également celle où la personnalité des personnages devint plus consistante, bien au-delà des simples prétextes à blagues qu'ils étaient à l'origine. Les personnages ont acquis des préoccupations, des morales, et surtout, un passé ! En effet, les auteurs ont trouvé divers stratagèmes pour nous faire découvrir le passé des personnages, question encore une fois de mieux cerner la personnalité de chacun. En ce sens, l'épisode dans lequel les 6 comparses visionnent un enregistrement de leur préparation pour leur bal des finissants (The One with the Prom Video) est un véritable petit bijou !

Malheureusement, la deuxième saison de Friends n'est pas un sans fautes. Les créateurs semblent avoir été victime de l'immense engouement suscité par les tous premiers épisodes de la série. Si au fil des saisons les auteurs ont toujours pris plaisir à inviter, l'instant d'un épisode, des artistes ou vedettes, il y a carrément surenchère dans la deuxième saison. Évidemment, on ne peut reprocher l'embauche de l'acteur Tom Selleck pour interpréter, l'amoureux de Monica (Courteney Cox). Incontestablement, ce dernier fut probablement l'artiste invité le plus aimé et certainement le plus crédible de toute la courte histoire de la série. Cependant, les choix de Julia Roberts, Charlie Sheen et surtout Jean-Claude Van Damme nous laissent plutôt croire à un coup de publicité pour la série plutôt qu'à un réel intérêt créatif ou narratif. Van Damme s'avère d'ailleurs particulièrement navrant et ce… dans son propre rôle ! Quant à Charlie Sheen, il a l'air si mal à l'aise que sa présence à l'écran gêne même les spectateurs ! Quoi qu'il en soit, tous les éléments qui font le succès de la série depuis 1994 sont aujourd'hui réunis dans ce coffret réunissant tous les épisodes de la deuxième saison, et les amateurs de la série ne voudront pas sans passer.


Image
Ce coffret nous présente la deuxième saison de Friends au format respecté de 1.33:1 (plein écran 4:3). Comme pour les précédentes parutions de cette télésérie en format DVD, la qualité de l'image est plutôt bonne et surpasse aisément la qualité de la diffusion originale.

Comme à l'accoutumé, le matériel source utlisé en vue de ce transfert est optimal et ne présente aucune anomalie apparente. La définition générale, sans être parfaite, présente un niveau de détail tout à fait honnête. Les couleurs sont riches, naturelles et adéquatement saturées. Cependant, vous remarquerez peut-être un léger fourmillement dans les couleurs chaudes telle que le rouge. Les teintes de peau, qui ne trahissent aucune dominante, ont aussi un aspect naturel. À l'instar du coffret de la première saison, les contrastes semblent encore une fois avoir été sur-accentué. Conséquemment, les parties les plus sombres tendent à bloquer un peu trop rapidement. Quant aux noirs, ils n'ont pas tout à fait la profondeur et la pureté voulues.

Une légère mais perceptible sur-définition des contours est également remarquée et, de plus, un fourmillement parfois évident dans les noirs agace.


Son
À nouveau, seul un re-mixage anglais Dolby Digital 5.1 est offert. Même si un doublage français produit en France existe bel et bien, la Warner préfère n'offrir que des sous-titres français. Peut-être est-ce parce que la série n'a jamais réellement bénéficié d'une télédiffusion française au Québec ?

Le re-mixage anglais est tout à fait honorable, considérant qu'il s'agit d'une série télévisée. L'espace sonore profite énormément du re-mixage multi-canal, celui-ci est définitivement plus ample et plus immersive que le mixage stéréophonique produit pour la diffusion télévisée. Dans les circonstances, le dynamisme est satisfaisant mais sans plus. Le champ-sonore se déploie principalement des enceintes avants, les canaux d'ambiophonies n'étant employés que sporadiquement pour reproduire des effets d'ambiance ou encore pour intégrer de façon plus immersive les rires de l'auditoire. La séparation des canaux est relativement fluide et subtile. La musique, un élément sonore peu présent, est néanmoins intégrée efficacement et avec fidélité. Les dialogues sont toujours naturels, intelligibles et rarement étouffés par les rires du public. Pour une série télévisée de ce type, il est normal que les basses fassent preuve de retenues. À tout le moins ponctuent-elles efficacement la musique. L'absence au mixage final du canal .1 (LFE) n'est aucunement à regretter.


Suppléments/menus
Les suppléments inclus sont sensiblement similaires à ceux offerts avec le coffret de la première saison, ce qui n'est ni une bonne, ni une mauvaise nouvelle. Tout d'abord, chaque épisode de la saison est à nouveau présenté intégralement, ce qui se traduit par, en moyenne, près de deux minutes de métrage supplémentaires par épisode. Seuls les plus passionnés y verront la différence, mais cet ajout est certainement le bienvenu.

Les producteurs exécutifs de la série, David Crane, Marta Kauffman et Kevin S. Bright partagent à nouveau leurs commentaires, mais cette fois pour deux épisodes de la saison. Pour le coffret première saison, il n'y avait qu'une piste de commentaires audio pour l'épisode pilote seulement. Ces pistes de commentaires audios sont des plus intéressantes pour quiconque s'intéresse de près ou de loin la série. Cette fois encore, les propos des trois animateurs ont été enregistrés séparément, de telle sorte que seuls les moments les plus pertinents ont été retenus lors du montage de la piste. Espérons que pour la parution de la troisième saison, encore plus d'épisodes bénéficieront de commentaires audios.

Vous retrouverez ensuite une sorte de photo interactive de l'appartement de Rachel et Monica. En cliquant sur divers objets de la photo, quelques informations techniques ou anecdotiques plutôt amusantes vous seront offertes via des textes, des images et des commentaires audios.

Friends of Friends est un récapitulatif de tous les artistes invités qui firent une apparition au cours de cette saison. En cliquant sur le nom de l'artiste, vous serez conduit à une scène d'environ une minute avec le comédien en question. Sans intérêt. Guère mieux est le jeu questionnaire testant vos connaissances sur les péripéties de la deuxième saison. Seul intérêt, si vous réussissez le test pour aurez droit, en guise de prix, au vidéoclip intégrale de Smelly Cat, spécialement tourné pour l'un des épisode de la série !

Finalement, vous aurez droit à une sorte de best-of réunissant les meilleurs moments des personnages dans le supplément intitulé What's up with your friends. Amusant, sans plus.



Conclusion
Sans aucun doute, les amateurs de cette série ne voudront pas se passer ce coffret réunissant les épisodes de la deuxième saison. La qualité de l'image et du son est tout à fait honnête, et bien supérieur à ce que nous offre une diffusion télévisuelle. Par contre, si ce n'est du fait que chaque épisode est présenté intégralement, les suppléments sont un peu minces et gagneraient certainement à être plus étoffés.


Qualité vidéo:
3,6/5

Qualité audio:
3,4/5

Suppléments:
2,5/5

Rapport qualité/prix:
3,6/5

Note finale:
3,3/5
Auteur: Yannick Savard

Date de publication: 2002-10-07

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Sony Trinitron Wega KV-32S42, Récepteur Pioneer VSX-D509, Lecteur DVD Pioneer DVL-909, enceintes Bose, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Friends

Année de sortie:
1995

Pays:

Genre:

Durée:
566 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
DVD

Nombre de disque:
3 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.0

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Pistes de commentaires audio pour 2 épisodes, photo interactive d'un plateau, récapitulatif des artistes invités, questionnaire, vidéoclip, montage des meilleurs moments des personnages.

Date de parution:
2002-09-03

Si vous avez aimé...