Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Hot Fuzz (3-Disc Collector's Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Après être sorti de l’académie de police avec de nombreuses mentions , l’officier Nicholas Angel (Simon Pegg) s’est rapidement imposé comme un des meilleurs policiers de Londres. Son rendement et son efficacité sont tels que les autres policiers ont peine à le suivre. En fait, son professionnalisme, voire même son zèle, commence également à faire mal paraître ses supérieurs, ce qui pousse ces derniers à relocaliser Angel. Il se voit donc assigné un poste relativement haut placé dans le petit village Sandford, où le taux de criminalité est pratiquement nul. Peu de temps après son arrivée, il comprend rapidement que ce qui justifie cette statistique est que chaque décès est considéré instantanément comme un accident, sans véritable enquête. Alors qu’il essaie de corriger la situation, Angel se bûche à différents obstacles ce qui l’amène à croire qu’il y a peut-être un complot qui se trame.

Une nouvelle collaboration entre le comédien/scénariste Simon Pegg et le réalisateur/scénariste Edgar Wright, à qui nous devons le très original et réussi Shaun of the Dead. Encore une fois, le duo parodie à merveille!


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.35:1 d’après un transfert 16:9.

Le matériel source n’affiche strictement aucun parasite ou défaut quelconque. L’image demeure propre et absente de point ou d’égratignures. Évidemment, il s’agit d’un film récent, donc un résultat contraire aurait été surprenant. La définition générale de l’image est très bonne, mais manque légèrement de précision par moments. Par exemple, certains gros plans ne sont pas aussi précis que souhaités. Les couleurs sont correctement reproduites, mais le faible manque de saturation peut laisser croire à une stylisation en post production. Cependant, en terme d'étalonnage, les couleurs ne présentent aucun problème. Le niveau des noirs est adéquat, bien que parfois un peu bas. Les dégradés sont fluides et ne bloquent jamais prématurément, le tout menant à des noirs purs, mais dont la profondeur parait inégale d’une scène à l’autre.

L’aspect numérique du transfert n’est pas sans faute. Au-delà d’un halo causé par une suraccentuation des contours, un effet fantôme s’affiche lors de quelques scènes dans la pénombre.


Son
La version originale anglaise (fort accent britannique) est offerte au format Dolby Digital 5.1 EX, alors que les doublages français et espagnols sont disponibles au même format. Là où cette édition se distingue, c’est dans le nombre de pistes de commentaires audio. En tout, c’est un grand total de cinq pistes qui permettent d’entendre, entre autres, le réalisateur Edgar Wright, les acteurs principaux Simon Pegg et Nick Frost, les autres personnages (policiers et villageois) et même Quentin Tarantino.

Le mixage offert ici retient davantage du film d’action plutôt que de la comédie. L’environnement sonore est exploité à fond avec de nombreuses transitions avant-arrière et latérales afin d’immerger complètement le spectateur. En guise d’exemple, mêmes certains déplacements rapides de la caméra sont accompagnés d’un «swoosh» d’un canal à un autre. Le dynamisme de ce mixage n’est certainement pas à remettre en doute. Même si les effets sonores abondent et constituent une partie importante de ce mixage, les dialogues ne sont jamais laissés pour compte. Les dialogues demeurent toujours nettes et intelligibles, dans la mesure où vous maîtrisez bien la langue anglaise et les nuances de l’accent britannique.
La trame sonore, variée mais toujours à propos, est parfaitement intégrée et fidèlement reproduite. Les basses supportent adéquatement le mixage, alors que les extrêmes graves (LFE, canal .1) grondent abondamment et sans gêne.

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Avec l’impact de Shaun of the Dead et le succès de Hot Fuzz en Amérique du Nord, on peut dire sans l’ombre d’un doute le duo Pegg/Wright a maintenant bonne réputation à Hollywood. Il sera intéressant de suivre l’évolution de leurs carrières solos, indépendamment l’un de l’autre.

Pour cette édition, il serait difficile de faire mieux. Certes, le transfert vidéo n’est pas parfait, mais le mixage sonore, lui, compense amplement. Ce qui demeure phénoménal, ce sont les suppléments: Trois disques bourrés de pistes de commentaires audio, bêtisiers, documentaires de toutes sortes, comparaison des effets spéciaux et des scénarimages, scènes inédites et plus encore. Certains de ces suppléments sont même sous-titrés en français ! L’édition simple disque n’est définitivement pas à la hauteur.



Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
4,3/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,1/5

Note finale:
4,1/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2008-01-03

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur DVD/HD-DVD XBox 360 de Microsoft

Le film

Titre original:
Hot Fuzz

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
121 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Alliance Vivafilm

Produit:
DVD

Nombre de disque:
3 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1 EX
Française Dolby Digital 5.1 EX
Espagnole Dolby Digital 5.1 EX

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Cinq pistes de commentaires audio, bêtisiers, documentaires sur la production, vignettes Web ("video blogs"), premier film d'action du réalisateur, anecdotes du tournage, comparaison des effets spéciaux et des scénarimages, scènes inédites et bandes-annonces

Date de parution:
2007-12-11

Si vous avez aimé...