Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Spider-Man 3

Critique
Synopsis/présentation
Alors que la carrière de photographe de Peter Parker (Tobey Maguire) semble au point mort, celle de son alter ego, Spider-man, atteint des sommets. Pendant qu’il se voit remettre la clé de la ville, toute l’attention qu’on lui apporte l’éloigne graduellement de son amour pour Mary Jane (Kirsten Dunst). Cette dernière a pourtant besoin du support de Peter plus que jamais, puisque sa carrière sur Broadway est interrompue prématurément et qu’elle doit maintenant se contenter d’un emploi de chanteuse/serveuse. Malheureusement pour elle, Peter voit ses priorités changer quand le véritable assassin de son oncle, Flint Marco (Thomas Haden Church), s’évade de prison et, suite à une implication accidentelle dans une expérience scientifique, se transforme en une créature ayant l’habilité de contrôler le sable à sa guise: Sandman. Si cela n’était pas assez, Spider-man doit également rivaliser avec son ami Harry (James Franco) qui veut lui faire payer la mort de son père. Comme si cela n'était pas assez, le costume de Spider-man est envahi par un parasite extra-terrestre qui fait sortir de lui ses pires comportements. Même quand il s’en débarrasse, le parasite trouve un nouvel hôte chez un rival photographe de Peter Parker et le transforme en une atroce créature nommée Venom (Topher Grace).

Pour Spider-man 3, trois produits sont mis en marché: l’édition DVD simple-disque qui fera l’objet de cette critique, une édition spéciale double-disque et l’édition Blu-ray.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.40:1 d’après un transfert 16:9.

Film récent oblige, le transfert n’affiche aucun parasite ou défaut relié à la qualité de l’interpositif utilisé. La définition générale de l’image est excellente, mais le format DVD a tendance à limiter le niveau de détails lors des déplacements rapides de la caméra. Ce défaut est évidemment imputable au support, puisque les transferts haute définition n’affichent que très rarement ce problème. Outre cela, le niveau de détails demeure bon et les textures sont correctement reproduites. À l’instar de plusieurs autres films qui abusent des images créées par ordinateurs, ce transfert met en évidence le manque de réalisme de certaines d’entre elles. La palette est parfaitement reproduite, sans défauts reliés à la saturation ou aux débordements. Les festivités organisées pour Spider-man est un bon exemple de scène qui exploite à fond toutes les couleurs et qui les rend parfaitement. Le niveau des noirs est impeccable, alors que les contrastes sont bien gérés. Certaines scènes, comme le duel final entre Spider-man, Venom, Sandman et le nouveau Goblin, en tirent profit. Les dégradés sont fluides et ne bloquent jamais, le tout menant à des noirs profonds et purs.

Numériquement, on ne note aucun effet fantôme ou traces de crénelage, mais l’image affiche parfois un léger halo causé par une suraccentuation des contours.


Son
En plus d’offrir la version originale anglaise du film aux formats Dolby Digitla 5.1 et Dolby 2.0 Surround, cette copie d’évaluation destinée au marché américain (?) profite également d’un doublage espagnol dans les mêmes formats. Une piste de commentaires audio est également disponible.

Alors que la plupart des films d’action optent pour un mixage sonore actif afin d’immerger le spectateur dans l’environnement sonore, celui offert ici abuse de ce principe et offre un mixage hyperactif. Étourdissantes par moment, les transitions canaux à canaux abondent et suivent les acrobaties de notre héros. Les effets localisés sont tout aussi nombreux et correspondent grossièrement à l'action vu à l’écran. Mêmes les moments plus calmes laissent entendre plusieurs sons d’ambiance, particulièrement lors des scènes à l’extérieur dans les rues de New York (trafic, foules, …). Alors que certains spectateurs demeureront impressionnés par toute l’activité sonore, les oreilles plus fines et moins impressionnables la qualifieront plutôt de tapageuse. Néanmoins, les dialogues sont nets et intelligibles, bien que quelques répliques soient perdues çà et là… sans grands dommages. La trame sonore est correctement reproduite, mais a malheureusement tendance à amplifier la cacophonie de plusieurs scènes d’action. Les basses supportent bien le mixage et le canal dédié aux extrêmes graves (LFE, canal .1) est très souvent mis à contribution.

Sur cette édition, des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Après avoir découvert ses nouveaux pouvoirs lors du premier film et les avoir maîtrisé lors du second opus, Spider-man 3 nous arrive avec un pot-pourri plutôt maladroit. Combien d’ennemis a-t-il ? Sandman, le nouveau Green Goblin, Venom et un Spider-man noir, son alter ego violent. Ainsi, non seulement Peter Parker doit-il combattre tous ces méchants lors du film, mais il doit également vivre avec la popularité qu’on lui impose et gérer sa relation de couple avec Mary-Jane. Sa relation avec Harry est également problématique et un nouveau photographe pour le journal essaie de salir la réputation du super-héros. Bref, c’est l’équivalent de deux, peut-être même trois films qui est condensé en 139 minutes. Tout un potentiel cinématographique gaspillé…

Pour cette édition, en terme de suppléments, aussi bien opter pour l’édition deux disques. D’un point de vue technique, la qualité vidéo est très bonne, mais quelques défauts l’empêchent d’être considéré comme une référence. Pour le mixage sonore, ceci dépend des attentes du spectateur. Certains la trouveront très immersive, d’autres trop tapageuse.


Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,9/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2007-10-26

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur DVD/HD-DVD XBox 360 de Microsoft

Le film

Titre original:
Spider-Man 3

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
139 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Sony Pictures Home Entertainment

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.40:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, bêtisier, vidéo-clip, galeries d'images et bandes-annonces

Date de parution:
2007-10-30

Si vous avez aimé...