Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Planet of the Apes (The Complete TV Series)

Critique
Synopsis/présentation
Été 1973. Le dernier chapitre de la quinqualogie Planet of the Apes venait tout juste de paraître sur grand écran, tirant définitivement le trait final sur le conflit entre l'homme et le primate. Bien que peu de critiques eureut d'éloges à propos ce dernier opus, la saga cinématographique avait tout de même réussi à regrouper bon nombre d'amateurs inconditionnels au fil des ans. 20th Century Fox, studio producteur de la série, décida dès lors d'amorcer le tournage d'une série télévisée avec comme but avoué de maintenir un engouement pour cette franchise somme toute lucrative. Sur papier, l'idée d'une série télévisée avait un potentiel évident; tirer partie des cinq films tout en y ajoutant une critique morale de la société contemporaine. Sur pellicule toutefois, le résultat ne fut pas celui anticipé...
La série télévisée se situe 870 ans (soit en 3085) en amont du film original Planet of the Apes (Franklin J. Schaffner, 1968), ce dernier se déroulant en l'an 3955. Propulsés par un vortex temporel, les astronautes Virdon et Burke se retrouvent sur une planète qui leur est familière, mais dont les règles hiérarchiques ont été inversés; les primates sont l'espèce dominante, alors que les humains, leurs esclaves. Leur arrivée boulversant la communauté de singes, Virdon et Burke trouveront tout de même un allié en Galen (un singe). Ce dernier sera d'ailleurs le seul de son espèce à croire en les possibilités d'épanouissement des deux cultures. Des liens étroits se tisseront entre les trois protagonnistes.
Malgré l'engouement de certain amateur pour la légendaire planète des singes, la série télévisée souleva peu d'intêret auprès du grand public. La télésérie fut diffusée consécutivement pendant treize semaines, puis retirée des ondes abruptement (le vendredi 13 septembre 1974), conséquence directe du retrait des investissements financiers des principaux commenditaires et annonceurs. L'annulation de la série-télé fut si rapide que même l'épisode 13 (The Liberator), bien que tourné et assemblé, ne fut jamais diffusé au petit écran.
En prenant un certain recul, de nombreux points peuvent expliquer le manque d'intérêt pour la série télévisée. Le plus évident d'entre eux constitue inévitablement l'absence de fraîcheur de la série. La saga cinématographique ayant établi une certaine chronologie quant au développement de la planète et la rébellion / évolution des singes, la série ajouta peu, sinon aucun, élément nouveau à ce concept. Seuls quelques nouvelles idées furent lancés, la plupart du temps ne fesant qu'accentuer la complexité du scénario. Par exemple, la série-télé met en scène des humains détenant encore le pouvoir du langage. Comment expliquer qu'après seulement une dizaine de générations (870 ans), l'humain se retrouve incapable de prononcer le moindre mot...
La seconde problématique de la série se situe au niveau du manque de continuité entre les épisodes. Chaque épisode fut construit avec un scénario qui lui est propre (un genre d'aventure de la semaine) et ne constitue aucunement la suite logique de l'épisode précédent. Ainsi, les quatorze épisodes peuvent être visionnés sans ordre particulier, réduisant ainsi l'anticipation de la prochaine émission.
Finalement, en plus de son absence de nouveauté et de continuité, la télésérie Planet of the Apes amplifia la critique sociale en second rang des films et la transforma en une morale hebdomadaire. Les scénarios furent ainsi élaborés dans le but de se conclure avec une morale soulignée à gros trait, que se soit quant aux droits des humains sur les animaux, les relations interraciales, l'amour de son prochain, le respect de ses amis ou la poursuite de ses rêves. Comme quoi contenu éducatif et divertissement ne font pas toujours bon ménage...
La série-télé Planet of the Apes a tout de même quelques points en sa faveur. Ainsi, l'adaptation télévisée permit d'apprécier le retour de Roddy McDowall dans son costume de chimpanzée (ce dernier avait tenu les rôles de Cornelius et de Cesar) et l'apparition de quelques vedettes en vogue (Marc Singer, Zina Bethune, etc.).
Le présent coffret DVD regroupe les quatorze épisodes de la série télévisée sur quatre disques. Les émissions sont Escape From Tomorrow, The Gladiators, The Trap, The Good Seeds (disque 1), The Legacy, Tomorrow's Tide, The Surgeon, The Deeption (disque 2), The Horse Race, The Interrogation, The Tyrant, The Cure (disque 3), The Liberator et finalement, Up Above the World So High (disque 4).


Image
La série Planet of the Apes est ici présentée en format original 1.33:1, ratio propre au marché télévisuel. Bien que la série date de près de trente ans, le matériel source utilisé pour le transfert numérique démontre un bon état de conservation malgré quelques inconsitances.
La définition générale demeure adéquate mais sans finesse, quelques scènes bénéficiraient largement d'un peu plus de piqué. Le rendu des couleurs est décent, bien qu'une sur-saturation des couleurs est évidente. Cette caractérisique de la colorimétrie découle probablement du traitement de la pellicule fait par De Luxe. Les couleurs sont cependant stables et constantes. Les parties sombres ne sont pas toujours subtilement dégradées et bloquent plutôt rapidement. Autres difficultés du transfert, on note un grain de pellicule parfois imposant et la présence de parasites (égratignures, taches). Finalement, notons quelques scènes où l'on remarque un vascillement de l'image (comme par exemple, l'ouverture de l'épisode The Deception).
Ce transfert est acceptable considérant l'age de la série. Imaginer, à titre de comparaison, la qualité de l'image de Gilligan's Island en format DVD...



Son
Le coffret de la série-télé Planet of the Apes propose la bande sonore originale telle que diffusée initiallement, soit monophonique. Bien qu'un remixage aurait pu être souhaitable, l'attrait pour une bande-son rafraîchie est parfois discutable (surtout dans le cas d'une bande à l'origine mono). A-t-on réellement bénéficié de la piste remixée 5.1 du coffret The Simpsons? Permettez-nous d'en douter, bien que d'avoir offert le choix au consommateur aurait pu être intéressant.
À l'instar de la saga cinématographique, Planet of the Apes TV Series fut en grande partie post-synchronisé afin de rendre audible la voix des personnages simiens. Les techniques d'Automatic-Dialogue-Replacement (ADR) ont énormément évoluées depuis les années 70, et c'est on ne peu plus évident avec cette télésérie où occasionellement les voies sont désynchronisées. De plus, cette post-synchronisation manque de naturalité, les voies semblent confinées, parfois étouffées. La bande sonore (Dolby Digital 2.0 mono) offre peu de dynamisme et tend vers les aïgues. L'intégration des éléments sonores est décente, les effets de bruitage, la musique et les dialogues formant un tout homogène. Évidemment, on dénote peu de basses fréquences.
On retrouve également sur Planet of the Apes TV Series une bande-son française en format Dolby Digital 2.0 monophonique.
Il y option de sous-titrage en anglais et espagnol.



Suppléments/menus
Cette édition de Planet of the Apes : The Complete TV Series n'inclut aucun supplément, à l'exception près de deux bande-annonces, soit celle de la collection Planet of the Apes (5 films) et celle de la relecture de Tim Burton, Planet of the Apes (2001).
À tout le moins, il aurait été intéressant de présenter les bandes-annonces télé des différents épisodes, un peu à la manière des coffrets X-Files. Dans l'éventualité où de tels extraits furent perdus, détruits ou n'eurent jamais existés, Fox aurait tout de même pu concevoir quelques publicités des émissions ou, du moins, résumer les scénarios des différents épisodes, comme le fait si bien HBO avec les coffrets The Sopranos.
De plus, il aurait été intéressant d'insérer dans le livret quelques commentaires, anecdotes ou autres informations sur la série. Fox se contente plutôt d'inclure une modeste liste des épisodes avec leurs chapitres respectifs. Pourquoi mentionne-t-on à l'endos du boîtier: "It Changed The Face of Television Forever"? Des explications auraient été souhaitables.
Enfin, sans constituer un supplément en tant que tel, un brève mention sur le boîtier s'impose. De mémoire d'homme, Planet of the Apes TV Series constitue le premier boîtier plastique (Keep Case) à quatre disques, semblable au double d'un boîtier deux disques (par exemple, Bug's Life: SE et Tarzan: SE). Ce coffret détient l'avantage d'être de format standard (comparativement au boîtier de dimensions variables, i.e. MIB, The Sopranos), mais est légèrement plus difficile à manipuler.




Conclusion
Le coffret Planet of the Apes: The Complete TV Series s'adresse probablement plus aux fervents amateurs de la série cinéma que le commun des mortels. Le faible intérêt manifesté lors de la diffusion de cette série à la télé parlant par lui-même, les quatre DVD du coffret démontrent néanmoins des qualités vidéo et audio satisfaisantes (garder en perspective l'âge avancé de la série-télé). À quand la sortie d'un coffret regroupant les quatorze épisodes de la série animée Return to the Planet of the Apes (1975), dernier segment de la saga à n'avoir pas encore fait l'objet d'une édition DVD?





Qualité vidéo:
2,8/5

Qualité audio:
2,5/5

Suppléments:
0,5/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
2,8/5
Auteur: Alexandre Caron

Date de publication: 2001-11-18

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40F80, Récepteur certifié THX-Ultra, THX-EX, Dolby Digital 6.1, DTS-ES Discrete Denon AVR-4802, Lecteur DVD-Audio / DVD-Video Toshiba SD-4700, enceintes PSB et central Paradigm Reference, câbles Monster Cable (calibre 12).

Le film

Titre original:
Planet of the Apes

Année de sortie:
1974

Pays:

Genre:

Durée:
644 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Twentieth Century Fox

Produit:
DVD

Nombre de disque:
4 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby mono
Française Dolby mono

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Aucun supplément

Date de parution:
2001-11-20

Si vous avez aimé...