Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

A Man Apart

Critique
Synopsis/présentation
Sean Vetter (Vin Diesel) est un agent de la DEA qui réussi l'arrestation d'un caïds de la drogue. Peu de temps après cette opération, la femme de Sean Vetter est tuée alors que c'était l'agent de la DEA qui était visé. Attristé et enragé par la mort de sa femme, il décide de se venger...


Image
Le film est présenté au format respecté de 2.35:1 d'après un transfert 16:9. Une version recadré au format de 1.33:1 est également disponible sur le même disque.

L'interpositif utilisé est propre et n'affiche que quelques rares parasites sous la forme de points blancs. La définition de l'image est optimale: les textures sont finement reproduites et le niveau de détails élevé. La palette de couleurs utilisé pour ce film est limité et évite les couleurs vives. L'étalonnement des couleurs semble juste et précis. Les tons de peau sont naturels et sans dominantes.
Des sur-brillances sont observables ça et là dans les hautes-lumières mais il semble bien qu'il s'agisse d'un choix stylistique du directeur photo et/ou réalisateur. Les contrastes sont bien gérés tandis que les dégradés s'étallent correctement, offrant un bon niveau de détail. Les noirs sont généralement profonds et purs.

Les seuls véritables problèmes de ce transfert proviennent de la partie numérique de celui-ci. Effectivement, un léger halo dû à une sur-accentuation des contours est visible à quelques reprises. De plus, un effet de miroitement distrait pour quelques scènes.


Son
Deux bandes sonores anglaises sont offertes: l'une au format Dolby Digital 5.1, l'autre en Dolby 2.0 Surround. L'édition canadienne, distribuée par Alliance Atlantis, offre une bande-son française au format Dolby 2.0 Surround en lieu et place de la bande-son anglaise Dolby 2.0 Surround incluse avec l'édition américaine.

Le mixage, à l'instar du film (drame/action), navigue entre deux eaux. Les séquences les plus actives sont dynamiques et offre un espace sonore pleinement ouvert. Les séquences moins actives, plus intimistes, sont correctement rendues mais l'espace sonore est, logiquement, moins immersif. Les canaux d'ambiophonies sont justement mis a contribution pour appuyer l'ambiance et l'atmoshère du film (musique de fond, pluie, fusillades et explosions). On note quelques transitions canaux à canaux. Le rendu des dialogues pose problème. Si pour les moments les plus calmes toutes les paroles restent intelligibles, lors des séquences d'action, ceux-ci tendent à se perdre dans une certaine confusion sonore.
Les basses, sans atteindre des sommets de précision, donnes appuie au film. L'usage du canal .1 (LFE) se manifeste à l'occasion mais jamais éxagérément.

Des sous-titres anglais sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Un rôle un peu plus intense pour Vin Diesel (il faut dire que xXx n'était pas très difficile à surpasser), mais dans un film convenu et très moyennement réalisé.

Cette édition n'est pas mauvaise, mais pas aux normes auxquels New Line a habitué sa clientèle et ceci tant pour la partie audio que vidéo. Dommage que les suppléments ne soient pas un peu plus étoffés.


Qualité vidéo:
3,6/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2003-09-03

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 JVC AV-36330, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Pioneer HTD-510-B.

Le film

Titre original:
A Man Apart

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
110 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
New Line

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1 et 1.33:1 (p&s)

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Sept scènes inédites et bandes-annonces

Date de parution:
2003-09-02

Si vous avez aimé...