Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Groove

Critique
Synopsis/présentation
Groove est le premier film de Greg Harrison, un jeune réalisateur de San Francisco. Production indépendante primée au festival de Sundance, les droits de ce film ont été acquis par Columbia/Tristar qui nous offre ici l'édition DVD de Groove.

Ce film dépeint assez justement ce qu'est un rave, fête rituelle indissociable du mouvement techno. Dans un entrepôt abandonné de San Francisco un rave est organisé. Au fil de la nuit des personnages s'entrecroisent, vivent diverses expériences jusqu'aux petites heures du matin.

Il n'y a pas d'intrigue en tant que tel, un enjeux au scénario. Le réalisateur a plutôt choisit de dépeindre avec une certaine neutralité le monde des raves. Cette voix empruntée est particulièrement évidente dans le rapport entretenu par les personnages et la drogue. L'ectasy est la drogue emblématique de la culture techno, tout comme l'était la cocaïne lors des années disco (fin soixante-dix). Il y a une touche un peu complaisante face à l'ectasy alors que l'on sait que cette substance peut être extrêmement dangeureuse. Le réalisateur mentionne clairement dans la piste de commentaires audio qu'il n'a pas voulu faire un film sur la drogue ou montrer le cliché d'une surdose. Ignoré cependant les effets dangeureux de l'ectasy n'est pas rendre pleinement les impacts de cette substance.

Le scénario se découpe en segments au rythme des Dj qui se succèdent aux tables tournantes, point culminant d'une nuit d'ivresse, Digweed (célèbre Dj anglais) vient faire son tour. Greg Harrison, également scénariste du film, ne réinvente pas la roue mais a le mérite d'offrir un produit substentiellement différent de ce que l'on voit dans le cinéma américain de masse. Point faible de ce film, une certaine intensité dramatique absente tout au long des 86 minutes. On aurait voulu que cette production profite d'un budget un peu plus élevé, un rave peut réunir en un même lieu parfois plusieurs milliers de personnes. Faute d'un budget suffisant, le rave paraît souvent un peu vide...


Image
L'image est présentée soit en format original de 1.85:1 (d'après transfert anamorphique) ou en plein écran (4:3), le choix du format d'image se fait par le menu principal.

Groove a été tourné en super16, budget oblige. De ces pellicules, on a fait une copie 35mm qui a servi pour le transfert téléciné (numérique). Étonnamment, l'image est de belle facture et a une définition comparable à certains films 35mm. L'aspect général est net, on note seulement en quelques occasions des scènes un peu molles et un très léger grain omniprésent. Les couleurs sont chaudes mais affichent une constance tout au long du film. Brillance et contraste sont adéquatement ajusté. Les parties sombres n'ont pas toujours le dégradé souhaité, toutefois les noirs sont purs et profonds.

Ce transfert est pratiquement exempt de parasites visuels. Des traces de compression sont visibles a quelques reprises mais sont de très courte durée.


Son
Des trois bandes sonores (Anglaise Dolby Digital 5.1/2.0 et française Dolby Digital 2.0), la plus intéressante est bien sur la bande anglaise Dolby Digital 5.1. Le dynamisme rend merveilleusement bien la force et l'impact de la musique techno entendue, pour autant que vous aimiez le genre. L'intégration des différents éléments sonores (foules, musiques, voix) est acceptable mais sans plus.  Un peu plus d'attention lors du mixage aurait ajouté à la spatialité. Là encore une question de budget a sûrement limité les producteurs du film.

Les effets d'ambiophonie, utilisés régulièrement, sont discrets mais éfficaces. Les dialogues ont un rendu naturel et restent en tout temps intelligibles.


Suppléments/menus
Columbia/Tristar nous offre Groove en édition spéciale.

On retrouve sur cette édition une piste de commentaires audio. Greg Harrison (réalisateur), Matthew Irving (directeur photo) et Danielle Renfrew (co-productrice). On dénote rapidement la fraîcheur de cette piste, rien ici de trop formel, on se coupe on échange avec entrain. Rien a voir avec le ton parfois empesé et lourd de certains réalisateurs établis. Le commentaire porte essentiellement sur la production du film, plus d'informations sur le mouvement techno aurait été appréciées.

La section Special Features regroupe l'ensemble des suppléments. Elle donne en premier lieu accès à la trame-sonore du film, ce qui nous semble juste considérant la nature du celui-ci. Cette trame-sonore peut être écoutée d'un jet ou on peut faire le choix d'accéder a certains morceaux.

Suit une partie appelée Behind The Scenes. D'une durée de dix minutes vous y verrez des étapes du tournage. Extended and Deleted Scenes est une collection de sept scènes coupées au montage ou en versions longues, on a eu la présence d'esprit d'offrir l'option de commentaires du réalisateur pour chacune de ces scènes.

Suivent des tests de caméra, ce segment est très court mais loin d'être intéressant. On y montre principalement comment ont été fait les ralentis.

Casting Audition est, comme vous l'aurez deviné, un assemblage de quelques une des auditions pour les rôles, là encore une piste de commentaires audio du réalisateur est offerte.
Finalement on retrouve parmi les suppléments; un vidéo de trois minutes (extraits du film sur fonds musicaux), des notes biographiques, quelques bandes-annonces (Go, Groove, The Craft) et une galerie de photographies.

Ces suppléments sont typiques de ce qui est fait actuellement; un collage de courts segments. Non pas que ces segments soient de mauvaise facture mais à cela nous préférons généralement un seul document complet et qui va en profondeur. À titre d'exemple, avoir inclu un documentaire fouillé sur le mouvement techno aurait été plus instructif.



Conclusion
Groove brosse un potrait assez juste du phénomène des raves, un petit film léger qui se laisse agréablement regarder. L'image et le son sont de qualité, les suppléments quoique très superficiels couvre un large spectre entourant la production de ce film.


Qualité vidéo:
3,9/5

Qualité audio:
4,0/5

Suppléments:
3,6/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Mathieu Daoust

Date de publication: 2000-12-10

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40X81, Récepteur Pioneer Elite VSX-07 TX, Lecteur DVD Pioneer Elite DV-37, enceintes Paradigm, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Groove

Année de sortie:
2000

Pays:

Genre:

Durée:
86 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Columbia Tristar

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1 et 1.33:1 (p&s)

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Français

Suppéments:
Scènes retranchées au montage, galerie de photographies, vidéo, bande-annonce, trame-sonore isolée, piste de commentaires audio

Date de parution:
2000-12-05

Si vous avez aimé...