Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Freddy Vs. Jason (édition canadienne)

Critique
Synopsis/présentation
Après sept films de la série Nightmare on Elm Street et dix de Friday the 13th, les légendes du cinéma d'horreur Freddy Krueger et Jason Voorhees se rencontrent enfin. L'histoire débute en enfer, où Freddy est maintenant oublié de tous. Pour mieux revenir dans le monde réel, son nom doit redevenir source de terreur pour les jeunes. Il invite donc Jason à se rendre sur la légendaire rue Elm et d'y massacrer quelques adolescents. Mais voilà que Freddy perd tout contrôle de Jason, ce qui mène ultimement à une bataille de titans entre les deux.
Ce film fut réalisé par Ronny Yu, réalisateur à qui l'on doit notammment Bride of Chucky (1998).


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 2.35:1 d’après un transfert 16:9, mais aussi au format recadré de 1.33:1 (transfert 4:3). Notons que l'image au format 1.33:1 est en fait à cadre ouvert (open matte) comme c'est parfois le cas en Super35.

New Line nous offre encore une fois un produit d'un très bon niveau technique. L'interpositif utilisé est absent de tout parasite (taches, points blancs, égratignures, …) et l'image demeure précise tout au fil de l'écoute. L'image est pleinement détaillée et riche, le rendu des textures est convaincant. Les couleurs sont parfaitement étalonnées, malgré les nombreuses scènes en pénombre ou stylisées (filtrées). La palette de couleur est correctement rendue; riche, pure et pleinement saturée, mais toujours en restant bien délimitées.
La brillance (niveau des noirs) est parfaitement ajustée, et combinée à l'excellente gestions des contrastes, donnent des scènes en pénombre affichant un niveau étonnant de détails. Les noirs, primordiaux à la photographie de ce film, sont profonds et purs. Les dégradés sont fluides et subtils, bloquant que très rarement, voire jamais.

Les défauts de compression sont tout simplement absents de ce transfert. On ne note aucune sur-accentuation des contours. Quelques traces de compression sont observables, mais celle-ci sont relativement mineures et peu dérangeantes. Il s'agit, hors de tout doute, d'un excellent transfert.


Son
L'édition américaine, distribuée par New Line, offre deux mixages anglais (Dolby Digital 5.1 EX et Dolby 2.0 Surround). Au Canada, Alliance-Atlantis substitue la bande-son Surround anglaise par un doublage français du même format. Une piste de commentaires audio animée par le réalisateur Ronny Yu et les acteurs Robert Englund (Freddy Krueger) et Ken Kirzinger (Jason Voorhees) est également disponible pour les deux éditions (américaine et canadienne).

Comme on peut s'y attendre pour un film d'horreur contemporain, le mixage est extrêmement agressif, pour ne pas dire bruyant. La bande-son principale (Dolby Digital 5.1 EX) amplifie l'atmosphère du film en offrant un usage actif de tous les canaux. Les enceintes offrent de nombreux effets sonores localisés, des sons d’ambiance, en plus de la trame sonore. Les transitions canaux à canaux sont nombreuses, autant avant/arrière que gauche/droite. L'espace sonore, à défaut d'avoir quelquonque subtilité, est dynamique et actif. Le positionnement des différents éléments sonores est précis. Les dialogues, demeurent en tout temps intelligibles et nets, malgré tout le boucan qui règne pour de nombreuses scènes. Les basses, plutôt présentes, sont correctement reproduites. L'usage du canal .1 (LFE) est fréquent. À ces moments, les extrêmes graves sont puissantes et intenses.

Les sous-titres sont disponibles en anglais et espagnol.


Suppléments/menus








Conclusion
Freddy vs Jason ne révolutionne rien, au mieux on nous offre un affrontement entre deux quasi légendes du cinéma d'horreur hollywoodien. Le film en tant que tel, n’est pas meilleur, ni pire que les différents opus des deux séries.

Encore une fois, l’édition de New Line est d’excellente qualité à tous les niveaux. L'image n'affiche pratiquement aucun défaut et le mixage Dolby Digital 5.1 EX immerge le spectateur dans un espace sonore souvant percutant. Les suppléments sont d'une qualité inégale, mais surtout nombreux. Pour les amateurs du genre, cette édition est un achat assuré.


Qualité vidéo:
4,4/5

Qualité audio:
4,1/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,2/5

Note finale:
4,2/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-01-14

Système utilisé pour cette critique:

Le film

Titre original:
Freddy Vs. Jason

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
98 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Alliance Atlantis

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1 et 1.33:1 (cadre ouvert)

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1 EX*
Anglaise Dolby 2.0 Surround
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio (Ronny Yu/Robert Englund/Ken Kirzinger), documentaires sur la production et les effets spéciaux, scènes indédites/alternatives avec option de commentaires audio, galeries de photographies, vidéoclip, bandes-annonces et DVD-Rom

Date de parution:
2004-01-13

Si vous avez aimé...