Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Mercury Rising

Critique
Synopsis/présentation
Suite à une bévue commise lors de sa dernière mission, l’agent du FBI Art Jeffries (Bruce Willis) est muté au département des filatures. Dépressif et possiblement paranoïaque, sa situation change après la mort d’un couple sans histoire et la disparition de leur fils autiste, nommé Simon. Ce dernier est également recherché par la NSA, car il a réussit à décoder le nouveau système de cryptage de cette agence. Voyant que des gens tentent de l’éliminer, Art se donne comme mission de protéger Simon et de dévoiler au grand jour l’identité de ses assaillants. Au-delà de cette mission, Art comprend que son état psychologique était causé par sa solitude et son isolement, ce que l’arrivée de Simon change. Ce dernier est comme le fils qu’il n’a jamais eu.

Mercury Rising a fait l’objet d’une première parution en DVD, pour ensuite revenir accompagnée d’un mixage DTS. Cette édition HD-DVD n’offre pas ce remixage DTS.


Image
Le film est offert au format d’image respecté de 2.35 :1 dans une résolution native de 1080p avec encodage VC-1.

La qualité du transfert augure très mal dès la première scène du film, alors que l'on voit des hélicoptères en déplacement. Le fourmillement dérangeant n’a d’égal que le manque de définition de l’image. Le soulagement vient finalement lorsqu'on réalise qu’il s’agit là de séquences d’archives qui ne sont aucunement représentative de l’ensemble du film. Après cette introduction, l’image n’affiche que très peu de parasites, avec seulement quelques points et égratignures ça et là. La définition générale de l’image est correcte, mais ne profite pas toujours d’une précision optimale. En d’autres mots, quelques plans paraissent malheureusement plus flous que d’autres. Le niveau de détails varie donc quelque peu. La palette de couleurs offre un étalonnement qui ne présente aucune dominance. Les couleurs sont reproduites sans fautes, évitant tout débordement ou problème relié à la saturation. Les tons de peau demeurent naturels. Le niveau des noirs est adéquat, alors que les contrastes sont bien gérés. Les dégradés sont fluides et ne bloquent qu’en de rares exceptions. Les noirs sont profonds et purs, mais avec malheureusement quelques traces d’effet fantômes par moments.

Numériquement, comme plusieurs éditions HD-DVD, aucun problème majeur n’est à déplorer.


Son
La version originale anglaise du film est offerte au format Dolby Digital 5.1 Plus alors que le doublage français se contente d’un mixage Dolby Digital 2.0 Plus. Le film peut également être accompagné d’une piste de commentaire audio animée par le réalisateur Harold Becker.

Lors des scènes d’action, les effets sonores abondent, offrant au passage quelques effets localisés depuis les canaux d'ambiophonies et plusieurs transitions canaux à canaux. Les basses sont également mises à contribution de façon active. Cependant, lors des moments plus calmes, ce qui représente la majorité du film, le mixage tombe à plat. Les canaux d’ambiophonie n'offrent rien pour favoriser l’immersion du spectateur, alors que le champ sonore se déploie presque en totalité depuis les canaux avants. Ceci étant dit, les dialogues demeurent toujours nets et intelligibles. La trame sonore s’adapte au rythme du film, avec une agressivité notable lors des scènes d’action, et subtilité lors des moments plus calmes. C’est sans grande surprise que les extrêmes graves (LFE, canal .1) se font ressentir uniquement lors des scènes d’action.

Des sous-titres anglais et français sont disponibles.


Suppléments/menus




Conclusion
Sévèrement accueillis par la critique et le public, Mercury Rising n’a pas su se distinguer. Pas assez spectaculaire pour être un film d’action, des relations trop simples pour être un drame et un scénario trop prévisible pour être un bon suspense… Bref, il s'agit là d'un film qui se cherche...

L’édition HD-DVD représente tout ce qu’il y a de plus commun pour un titre catalogue. Le transfert vidéo est correct mais pas de référence. Le mixage sonore est bien reproduit, à défaut d’être suffisamment immersif. Mis à part la piste de commentaires audio, les suppléments incluent un documentaire, une poignée de scènes inédites et quelques bandes-annonces.


Qualité vidéo:
4,1/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,9/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2007-10-08

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur DVD/HD-DVD XBox 360 de Microsoft

Le film

Titre original:
Mercury Rising

Année de sortie:
1998

Pays:

Genre:

Durée:
112 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
HD DVD

Nombre de disque:
1 HD-30

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
-

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital Plus 5.1
Française Dolby Digital Plus 2.0

Sous-titres:
Anglais
Français

Suppéments:
Piste de commentaire audio, documentaire, scènes inédites et bandes-annonces

Date de parution:
2007-08-14

Si vous avez aimé...