Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

300 (2-Disc Special Edition)

Critique
Synopsis/présentation
En 480 avant J-C, le roi de la cité de Sparte, Léonidas I (Gerard Butler) apprend d’un messager perse que le roi Xerxès (Rodrigo Santoro) et son armée prennent graduellement contrôle des villes-états de la Grèce. Face à un dilemme, Léonidas choisi de se battre plutôt que soumettre son peuple à l’esclavage. À cette époque de l’année, les restrictions religieuses empêchent Léonidas d’aller au combat avec l’armée, il doit donc se limiter à trois cent soldet de sa garde personnel. Ensemble, ils formeront une ligne de défense dans une région stratégique nommée Thermopyles. Supportés par des soldats provenant de quelques cités avoisinantes, les forces grecques ne sont guère estimées à plus de 7000. L’armée perse, en comparaison, profite de près d’un demi-million d’hommes. Alors que Xerxès contrôle son armée comme un tyran et les motive à coups de fouet, les Grecques ont en eux un courage inné qui les pousse à affirmer qu’il n’y a pas de plus grand honneur que de mourir au combat.

Le film met en scène une vision de cet affrontement historique rendue possible grâce à l’interprétation graphique de Frank Miller (à qui on doit Sin City). Filmé entièrement sur fond bleu ou vert dans un studio de Montréal, 300 anime l’histoire par des plans de caméra extrêmes et des ralentis qui mettent en évidence une une violence exacerbée. Le réalisateur Zach Snyder ne se cache pas des inexactitudes historiques (relativement aux styles de combat, à l’accoutrement, etc.), justifiant ses choix par l’ultime but d’offrir une expérience cinématographique spectaculaire et mémorable.


Image
Le film est présenté au format d’image respectée de 2.35:1 d’après un transfert 16:9 (entièrement numérique). Un transfert haute définition est disponible sur supports HD-DVD et Blu-ray. La critique ci-dessous ne tient compte que l’édition DVD double-disque.

L’origine entièrement numérique du matériel source élimine toute forme de parasites causés par l’utilisation de pellicule. La qualité de l’image est donc de tout premier ordre et n’est jamais remise en doute. La définition générale est par ailleurs de très haut niveau, offrant un niveau de détails exceptionel. Les plans d’ensemble (establishing shots) mettant en évidence l’ampleur de l’armée perse permet de déceler les moindres petits détails. Nul besoin de dire que cette précision de l’image se transpose efficacement dans les gros plans. Ceux-ci laissent voir toute la qualité des textures, qu’elles soient numériques (CGI) ou réelles. L'image montre une palette de couleurs volontairement limitée mais superbement étalonnée. Les dominantes de brun, rouge, jaune et ocre sont subtilement rendues. On n'observe aucun débordement. Le niveau des noirs est parfaitement ajusté et on note que les contrastes ont été accentués pour des raisons stylistiques. Les noirs sont profonds et purs. Les dégradés fluides et offrent un bon niveau de détail.

Numériquement, on en peut strictement rien reprocher à ce transfert. En fait, seule une résolution plus haute permettrait d’améliorer le rendu visuel, ce que les édition HD-DVD et Blu-ray font avec brio.


Son
Trois bandes sonores Dolby Digital 5.1 sont disponibles, soit en Anglais, Français et Espagnol. Une piste de commentaires audio permet d’entendre le réalisateur Zach Snyder, le scénariste Kurt Johnstad et le directeur de la photographie Larry Fong.

Zach Snyder a opté pour un mixage sonore qui exploite à fond toute les possibilités du 5.1. Ainsi, nous avons droit à un mixage très dynamique et dont l’environnement sonore est pleinement exploité. Les scènes de combats laissent entendre le vol des flèches, les impacts des épées ou des boucliers depuis de tous les canaux. Les enceintes d'ambiophonies sont particulièrement bien mises à contribution lors des plans de caméra se déplaçant autour de l’action. Évidemment, un mixage DTS ou un débit supérieur (comme pour le HD-DVD et le Blu-ray) permettrait une plus grande fidélité sonore. Les dialogues sont bien rendus, avec toute le naturel voulu. La trame sonore prend une part importante du mixage, soit comme support d'ambiance, soit comme catalyseur lors des scènes d’action. Celle-ci profite du potentiel du 5.1 en se déployant de tous les canaux. Les basses supportent adéquatement ce mixage alors que les extrêmes graves (LFE, canal .1) se font rondement sentir tout au fil de l'écoute.

Un matériel de démonstration pour votre cinéma-maison...

Des sous-titres anglais, français et espagnols sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Certains reprocheront à 300 les inexactitudes historiques et une psychologie des personnages trop peu développée. Il faut dire que le réalisateur a suivi à la lettre la prémisse de Frank Miller sans vraiment s'approprier l'oeuvre. Quoi qu'il en soit 300 donnera aux amateurs du genre entière satisfaction avec des scènes pour le moins époustouflantes!

Que ce film vous plaise ou non, personne ne pourra parler en mal de l’édition DVD offerte. Le transfert vidéo de source numérique met en valeur tout l’effort mis dans la post-production de ce film. Le mixage sonore y va pour le dynamisme et le spectaculaire. Les suppléments s’avèrent être informatifs, mais un peu trop promotionnels pour se démarquer.


Qualité vidéo:
4,3/5

Qualité audio:
4,1/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
4,1/5

Note finale:
4,2/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2007-08-24

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Hitachi 51F500, Récepteur Denon AVR-487, Enceintes Denon SYS-57HT, Lecteur DVD/HD-DVD XBox 360 de Microsoft

Le film

Titre original:
300

Année de sortie:
2007

Pays:

Genre:

Durée:
116 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby Digital Plus 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Piste de commentaires audio, scènes inédites, entrevue sur la vision de Frank Miller, documentaires sur la préparation des acteurs, webisodes et bandes-annonces

Date de parution:
2007-07-31

Si vous avez aimé...